mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Issy, le vent du Nord
Issy, le vent du Nord
9 Septembre 2013 | France > LFH

Compte-rendu de la 1° journée de D1F
Alors que Nice s’avançait en sérieux outsider face à un Issy-Paris amputé de quatre joueuses majeures, les Franciliennes n’ont fait qu’une bouchée de leurs hôtes en enfilant 31 buts, un total bien au-dessus des standards de la saison dernière. Avec une Stine Oftedal déjà brillante à la mène, les lauréates s’avancent autrement plus armée que l’an passé. Toulon et Le Havre s’affirment également comme de sérieux outsiders.

A Issy, on connaissait la défense, déjà la plus solide de la Ligue la saison dernière avec 23 buts de moyenne encaissés par match. Dimanche, les Niçoises ont encore pu goûter aux spécialités locales : timbres des Niakaté et Kpozé, quelques poussettes viriles mais correctes, et surtout une Armelle Attingré encore reine dans ses poteaux (17 arrêts dt 2 pen.). Maida Arslanagic, Laurine Daquin et Biljana Filipovic, pourtant expertes en matière de mitraillage, ont été limitées à un piètre 4/25 aux tirs de champ (16%) et l’outsider niçois, dans le sillage de ses trois stars, n’a résisté que 15 minutes (7-8) avant d’exploser, ne marquant que 7 fois en seconde période.

A cette imperméabilité est venu s’ajouter un vent de fraîcheur venu du Nord, Stine Bredal Oftedal. Arnaud Gandais avait annoncé que sa demi-centre « serait une belle découverte pour tout le monde », il n’a pas menti. Trois buts (sur 6), deux passes décisives, une interception, deux passages en force provoqués et de nombreux décalages initiés : la feuille de stats de la Norvégienne est déjà bien garnie pour son premier match officiel. Et l’IPH a marqué plus de trente buts, ce qu’il n’avait fait que trois fois la saison passée.

Oftedal, « du bonheur pour toutes les autres joueuses »

A 21 ans, Oftedal a su amener la sérénité qui faisait défaut à l’entraîneur parisien en attaque jusque-là. « Stine a bien géré la première période, on a pu répondre tactiquement à la défense 0-6 adverse grâce à elle », jugeait Arnaud Gandais à la fin du match. Ses un contre un extérieur faisaient souffrir la grande Chavez, amenant autant de décalages pour Mordal. Et ses montées de balle, toujours à 100 à l’heure mais rarement désordonnées, se terminaient chaque fois sur un but parisien, comme quand il a fallu faire le trou avant la pause (17-12 à la mi-temps).


Surtout, les responsabilités confiées à la championne d’Europe (2010) et du monde (2011) étaient enlevées à Charlotte Mordal, laquelle pouvait se concentrer sur ses tirs (4/5 à l’aile et un parfait 7/7 aux pénaltys). « Stine amène beaucoup de choses par sa vitesse et ses qualités, souriait l’ailière gauche, qui n’a pas hésité à jouer au taxi pour intégrer le plus vite possible sa compatriote. Avec elle, nous sommes dans une autre dynamique. » Excellente dans le jeu sur petit espace, la native d’Oslo correspond en plus parfaitement aux qualités isséennes que constituent la prise d’intervalle et la vitesse. « Elle a un profil qui est facile à intégrer dans une équipe, se réjouit son coach. Elle a du gaz, du ‘peps’, toujours le sourire, c’est du bonheur pour toutes les autres joueuses… et le public ! »

Outre Oftedal en chef d’orchestre et Mordal en serial buteuse, Pernille Wibe complète un trio norvégien qui fera des merveilles cette saison. Véritable poutre en défense, alors qu’il lui reste encore des automatismes à trouver, la pivot n’a pas laissé les autres filer au combat à sa place. « Alors que j’étais très inquiet avant le match, cette performance est au-delà de ce qu’on pouvait espérer », soufflait Gandais, privé de Signaté, Goudjo, Lassource et Spincer. Ce qui n’enlève rien aux ambitions des siennes : « On espère une saison aussi belle que l’an dernier. On veut gagner quelque-chose », annonce Mordal. Avec, cette année, la touche norvégienne en plus.






Metz et Fleury déjà aux commandes

Grâce à sa large victoire, Issy-Paris s’est intercalé à la deuxième place du classement entre Metz et Fleury. Les deux favoris de ce championnat n’ont pas failli lors de la première journée, il est vrai face à des équipes plus faibles. Les Messines ont même réalisé le premier carton de la saison face à Besançon (42-24) malgré l’absence de 4 championnes de France (Luciano, Andryushina, Baudoin et Glauser). L’occasion était rêvée pour Chloé Bulleux (5/6) et Laura Flippes (7/10), les deux nouvelles ailières droites, de s’illustrer. « Contre une équipe qui avait du mal à replier, il fallait qu’on courre, expliquait l’ancienne Nîmoise. On l’a bien fait, on a réussi à mettre des ballons au fond, c’est positif. Mais il reste encore beaucoup de choses à travailler. » Si l’entraîneur bisontin assure avoir vu de belles séquences de la part de ses joueuses, la performance de son équipe est plutôt inquiétante, d’autant que se profilent des matchs tout aussi compliqués dans les semaines à venir.

Fleury a pour sa part mis un quart d’heure à se mettre en route (8-7, 17e) avant de passer un 5-0 rédhibitoire aux Nantaises (13-7, 24e). Les Loiretaines ont ensuite géré leur match, s’appliquant surtout à ne pas laisser trop de forces avant le tournoi de qualification en Ligue des champions qui aura lieu le week-end prochain. Nantes a pour sa part montré de belles choses malgré les absences, à l’image des jeunes De La Bretèche, Le Hir, Coatanea et Diop.


Toulon et Le Havre, vrais outsiders

Les deux derniers matches offraient de belles affiches entre outsiders de ce championnat, on y voit un peu plus clair à présent. Le Havre a eu besoin de 20 minutes (8-8) pour se mettre en route et prendre la mesure de Nîmes assez largement (31-22). Dans la continuité de la saison dernière, Jovana Stoiljkovic (8/12), Ana De Sousa (6/10) et Julie Dazet (4/4) ont porté leur équipe. Mais les Havraises ont aussi pu compter sur l’apport de leur recrue Alonso Bernardo (6/8) sur le côté droit. Même privé de Toskovic, Aurélien Duraffourg dispose d’une équipe plus complète cette saison et avance sereinement. Pour Nîmes, il faudra serrer les dents en attendant les retours de Nicky Houba et Camille Ayglon, les deux leaders gardoises, alors que Maja Son (3/7, 3 balles perdues) et Klara Cerna (0/4, 2 BP) ne sont pas encore intégrées au jeu de Christophe Chagnard.

A Toulon, l’affrontement entre les Varoises et la toute nouvelle Union Mios-Biganos-Bègles a tenu ses promesses. Au coude à coude pendant une heure, les filles de Thierry Vincent ne doivent leur victoire qu’à une perte de balle dans les dernières secondes d’Alexandra Lacrabère, qui faisait son retour sur les parquets hexagonaux, transformée en but par Dounia Abdourahim (28-26). Une défaite malheureuse pour les Girondines, qui devront se coltiner Le Havre dimanche prochain. Pour les Toulonnaises, la mauvaise nouvelle vient de la blessure de Marie-Paule Gnabouyou, blessée au genou en tout début de seconde période.


HAVRE ATHLETIC CLUB - HANDBALL CERCLE NIMES

31 - 22 (Mi-temps : 15-10)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
ANICET JEAN-PATRICK
FERRANDIER FREDERIC
PETIT YANNICK (D)
Date et Heure :
Le 08/09/2013 à 17:00:00
Lieu :
DOCKS OCEANE
Quai Frissard
LE HAVRE

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - UNION MIOS BIGANOS BEGLES

28 - 26 (Mi-temps : 13-12)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BONAVENTURA CHARLOTTE
BONAVENTURA JULIE
CREPAIN MARC (D)
Date et Heure :
Le 07/09/2013 à 20:00:00
Lieu :
Palais des Sports de Toulon
420 avenue Amiral Aube
TOULON

*****************************

METZ HANDBALL - ES BESANCON FEMININ

44 - 24 (Mi-temps : 22-12)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK
Date et Heure :
Le 08/09/2013 à 17:00:00
Lieu :
Les Arènes
5, avenue Louis le Débonnaire
METZ

*****************************

FLEURY LOIRET HANDBALL - NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB

30 - 21 (Mi-temps : 14-9)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BUY OLIVIER
DUCLOS SEBASTIEN
GUILLEMOT VINCENT (D)
Date et Heure :
Le 06/09/2013 à 20:30:00
Lieu :
Gymnase Albert Auger
8, rue Pablo Picasso
FLEURY LES AUBRAIS

*****************************

ISSY PARIS HAND - OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL

31 - 19 (Mi-temps : 17-12)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
KLEIN FREDERIC
ROLLAND JEROME
GLORIEUX THIERRY (D)
Date et Heure :
Le 08/09/2013 à 17:00:00
Lieu :
Pierre de Coubertin
82, avenue Georges Lafont
PARIS

© Pierre Menjot
Partager
LFH
Gabriel LOTZ | Mercredi 11 Septembre 2013 (13h29)
Afin de peaufiner les stats concernant les différents matchs de championnat, ce serait bien de connaître le nombre de spectateurs y ayant assisté.
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités