mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Paris accroché, l'espoir renait chez les autres
Paris accroché, l'espoir renait chez les autres
13 Septembre 2013 | France > LNH

Suite de la présentation de la 1ère journée en D1M...
  Le PSG peut s'estimer heureux de repartir de Toulouse avec le point du match nul (29-29). Les Haut-Garonnais ont montré la voie et redonné de l'espoir à ceux qui pensaient que Paris était invincible. Cette 1ère journée va-t-elle réserver d'autres surprises ? Montpellier qui a récupéré ses quatre "non homologués", Nantes, Chambéry et St Raphaël paraissent hors de danger mais devront rester prudents. Dunkerque devra faire ses preuves à Tremblay-en-France qui avec notamment Sébastien Bosquet s'est bien renforcé.
 

L'équipe de Toulouse devra confirmer dans les prochains jours la tartine de compliments qui s'est abattue sur elle pendant et après le match nul arraché face à Paris (29-29). Ils ne sont pas nombreux ceux qui avaient pronostiqué un score de parité entre les deux équipes. Ce jeudi soir, le Fénix a réalisé une bien belle opération, fait plaisir à ses nombreux supporters et donné espoir aux autres collègues de la D1. Qui désormais va tirer profit de ce 1er point abandonné par les champions de France en titre ? En tout cas, le PSG est humain et peut être mis en échec.

Montpellier récupère les quatre joueurs dont les contrats n’avaient pas été homologués début septembre et se présente au complet pour affronter Pays d’Aix. Les Héraultais peuvent désormais se consacrer uniquement au terrain. Les Provençaux eux, ont préparé cette rencontre sans tenir compte de ces éléments extra-sportifs. «Qu’ils soient au complet ou pas, ils sont redoutables, conçoit Luka Karabatic, mais je sens une certaine excitation dans l’équipe. Il faudra qu’on soit à 120% pour espérer les titiller. On a envie de se jauger et ne pas y aller en disant que c’est un match perdu. On est conscient de nos forces et de nos faiblesses et on sait qu’on va lutter pour le maintien.  Si on peut envisager mieux, on ne s’en privera pas.» Nikola Karabatic parti sous des cieux catalans, n'est plus là pour jouer les pompiers de service et le PAUC devra démontrer sa légitimité à rester parmi l’élite. « On ne va pas commencer la saison avec la peur au ventre. Il faut qu’on joue totalement libérés. Tout le monde dans l’équipe doit se sentir concerné. »  Un déplacement à Montpellier n’est jamais anodin, qui plus est lorsque l’intéressé y a passé ses années d’apprentissage, gagné des titres et a du quitter le club après l’affaire des paris. « J’ai toujours le même plaisir à y retourner. A Bougnol, c’était ma salle d’entraînement et j’ai vécu de belles sensations en match. Je vais retrouver mes anciens coéquipiers, des amis dans les tribunes, ma mère vit toujours là-bas, c’est vrai que c’est particulier mais ce n’est que du positif. » Un bon départ dans le championnat est toujours souhaité. Aix qui a un début de calendrier compliqué (Ivry, St Raphaël, Dijon, Chambéry, Paris) devra réaliser quelques exploits pour ne pas se laisser distancer.



Ne pas se laisser distancer, c’est exactement le but que s’est fixé Tremblay. La saison dernière a été la pire de toutes. Malgré un recrutement qualifié de conséquent, la 2ème partie de championnat a été catastrophique (11 matches d’affilée sans succès) pour récolter au final, une bien piètre antépénultième position, à deux points du 1er relégable. « Nous sommes dans un secteur concurrentiel, souligne Stéphane Imbratta et il était nécessaire de changer de cycle. C’est ce que nous avons fait en recrutant sept nouveaux joueurs mais rien n’est simple dans un championnat très relevé. » Parmi les nouvelles têtes, Sébastien Bosquet (notre photo) venu en Seine St Denis, relancer sa fin de carrière après des relations plutôt chaotiques avec… Dunkerque, l’adversaire de cette 1ère journée. «Nous, on est revanchards par rapport à la saison dernière, indique le coach séquanodionysien, Sébastien l'est aussi car il a connu quelques soucis avec ce club et surtout, il n'a plus disputé de matches officiels depuis février. C’est avec des joueurs de ce calibre qu’on espère passer un cap mais il ne faut pas oublier qu’il vient d’arriver, qu'il n’est pas le Messie et que tout le groupe doit assumer sa part de responsabilité. » Un recrutement judicieux (Bosquet, Chouiref, Boughamni, Nantes Campos, Ternel, Gajic et un 1er contrat pro pour Brasseleur), Tremblay peut aisément viser le milieu du classement avec donc une entrée en matière face à Dunkerque. Malgré une participation en Ligue des Champions, les Nordistes n'ont pas fait des folies au niveau des renforts avec la seule arrivée de l'ex ivryen et tremblaysien Romain Guillard. L'USDK reste sur un Trophée des Champions perdu face à Chambéry avec et c'est ce qui est le plus inquiétant, l'impossibilité de tenir un score en sa faveur. « On n'est pas assez précis sur ces derniers gestes qui peuvent tout changer, analyse le demi-centre Bastien LamonOn court partout, on se bat pour construire quelque chose et on lâche en 10 minutes, il va falloir trouver le remède à cela. Il y a quelques doutes mais il ne faut pas non plus tout remettre en cause. » Absent en Tunisie la semaine dernière, Christopher Rambo (douleurs aux côtes) fait sa rentrée, tout comme a priori, Kornel Nagy blessé au genou sans que les ligaments soient touchés.

Depuis son accession en 2008, Nantes a progressé. Chaque année, le recrutement est à la hauteur des ambitions mais pour l'instant, seul un titre de champion de D2 est venu garnir la vitrine. Le "H" repart avec de solides ambitions tant en EHF (où le club a été repêché), tant sur le sol national avec pourquoi pas, une entrée dans le trio de tête. A l'intersaison, le club a dégraissé et a comblé les manques par de judicieux renforts comme Nicolas Claire (notre photo) en mal d'identité au PSG, Skof dans les buts, Javier Garcia en pivot et Aymen Toumi sur l'aile droite. C'est avec cette armada que Nantes se déplace à Ivry. Les Val-de-Marnais ont laissé partir Diego Simonet mais n'ont pas perdu au change avec son jeune frère Pablo. L'ossature de l'équipe a été complétée par un bon gaucher Humet et un arrière-défenseur Rudovic. Peu épargné par les blessures de longue durée la saison écoulée, l'USI n'a pas pu correctement s'exprimer. Et comme un match de reprise est toujours piègeux, même face à Nantes, tout est possible.   

 

« Pour moi, ce match, c’est presqu’un derby ! » Un petit sourire au coin des lèvres, c’est de bon cœur que Christian Gaudin, l’entraîneur de St Raphaël depuis 2005 s’apprête à accueillir l’Usam Nîmes. L’ancien gardien de buts international a été quatre fois champion de France avec l’équipe gardoise entre 1988 et 1994 et conserve toujours un œil attentif sur ses performances. Mais pas question pour le technicien varois d’attaquer la saison en faisant des cadeaux. Plus que jamais, le SRVHB a tourné une sacrée page, avec le départ des tauliers comme Juricek, Fortuneanu, Moretti et Ploquin et l’arrivée de nouvelles têtes (Atlason, Olsen, Lynngaard, Jurka), le retour de prêt de Kévin Bonnefoi et surtout la signature pour un an, de Xavier Barachet. En convalescence après une opération à l’épaule, le gaucher pense retrouver la compétition fin octobre. A St Raph', renouer avec l'Europe serait un 1er objectif très abordable. Pour Nîmes, c’est le retour parmi l’élite après une saison de purgatoire finalement pas si mal menée puisque très tôt, le club a pu préparer l'avenir. Le recrutement a été à la hauteur du 11ème budget de LNH : pas de bling-bling, pas superflu et des joueurs au talent prometteur. Exemple, Rémi Desbonnet. L’ancien montpelliérain a démontré qu’il valait mieux qu’un rôle de gardien numéro 3, le MAHB a temporisé et Nîmes a été plus opportuniste. Jérôme Chauvet a également fait le pari de la jeunesse en signant Juanjo Fernandez (20 ans - notre photo), champion d’Europe et vice-champion du Monde juniors avec l’Espagne. L'Usam peut être le poil à gratter de cette D1.

Cesson accueille Chambéry qui a fait sensation le dernier week-end en Tunisie en remportant le Trophée des Champions. Les camarades d'Igor Anic ont du s'apercevoir que les Savoyards avaient été performants face à Paris et Dunkerque alors qu'ils n'étaient pas au complet. Encore plus inquiétants pour eux, la bande à Mario Cavalli arrive en Bretagne plus armée puisque Bicanic, Guillaume et Bertrand Gille sont du voyage, seul Tim N'Guessan manque à l'appel. Il n'y a pas si longtemps Cesson faisait la quête auprès des partenaires et de la population pour combler un manque de 80 000 euros. Tout est rentré dans l'ordre puisque l'avant-dernier budget de D1 a pu être utilisé, la CNACG ayant donné son feu vert. Le recrutement a été modeste mais judicieux notamment pour l'ailier droit Maxime Derbier (notre photo) qui pourrait être un des meilleurs dynamiteurs du championnat comme il le fut en 2011 avec 161 buts inscrits.

Pour son baptême du feu parmi l'élite, Dijon se déplace à Sélestat. Voilà deux clubs qui possèdent au moins deux points communs. Un petit budget (1,9 pour les Bourguignons et 2,2 pour les Alsaciens) et le sens des affaires. Ne pas dépenser plus ce qui est alloué et surtout procéder à un judicieux recrutement. Sélestat n'a pas fait de révolution dans l'effectif puisque seul le demi-centre Vujovic (notre photo) est arrivé sur les bords de l'Ill. A Dijon en revanche, Denis Lathoud et le président Thierry Desserey ont du se creuser la tête pour renforcer ce qui était une bonne équipe de Pro-D2. Le club n'a obtenu son autorisation d'évoluer en LNH qu'à la fin juillet et il a fallu faire avec. La saison va être longue, Dijon étant de loin, la formation qui peut inspirer le plus d'inquiétude concernant le maintien.

 MONTPELLIER HANDBALL - PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL

Pronostic : Montpellier

Arbitres / Délégué (D) :
BOUNOUARA MOURAD
THOBIE RICHARD
Date et Heure :
Le 13/09/2013 A 20:30:00
Lieu :
Gymnase Rene Bougnol
Avenue du Val de Montferrand
MONTPELLIER
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

SAINT RAPHAEL VHB - USAM NIMES GARD

Pronostic : Saint Raphaël

Arbitres / Délégué (D) :
BUY OLIVIER
DUCLOS SEBASTIEN
Date et Heure :
Le 13/09/2013 A 20:00:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Rue des Chataigniers
ST RAPHAEL
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

Cesson Rennes M - CHAMBERY SAVOIE HB

Pronostic : Chambéry

Arbitres / Délégué (D) :
BOUNOUARA SAID
SAMI KHALID
Date et Heure :
Le 13/09/2013 A 20:45:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Allée de Champagne
CESSON SEVIGNE
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL - DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL

Pronostic : Dunkerque ou nul

Arbitres / Délégué (D) :
PICHON STEVANN
REVERET LAURENT
Date et Heure :
Le 14/09/2013 A 19:00:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
RUE JULES FERRY
TREMBLAY EN FRANCE
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

SELESTAT ALSACE HANDBALL - DIJON BOURGOGNE H.B.

Pronostic : Sélestat

Arbitres / Délégué (D) :
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS
Date et Heure :
Le 14/09/2013 A 20:00:00
Lieu :
Centre Sportif Intercommunal 'Eugène Griesmar'
Quai Albrecht
SELESTAT
Lien Google Maps vers la salle

 

*****************************

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - HBC NANTES

Pronostic : Nantes

Arbitres / Délégué (D) :
BADER CLÉMENT
WEBER LOIC
Date et Heure :
Le 14/09/2013 A 20:00:00
Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre
IVRY SUR SEINE
Lien Google Maps vers la salle

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités