mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH: Metz engrange les points
LFH: Metz engrange les points
15 Septembre 2013 | France > LFH

Ouverture en fanfare en LFH pour le promu Nantais, rien de moins que le champion de France Messin pour ce baptême du feu à domicile. Si Metz a su appuyer sur l'accélérateur après la pause, la combativité Nantaise a nettement retenu l'attention.

Ah si les arrières Nantaises (Alissa Gomis, Maroua Dhaouadi, Rafika Marzouk et Maria Bals) avaient été présentes sur le parquet du Vigneau... le promu aurait peut-être créé l'exploit face au chef de file de la LFH. Mais avec des "si"... on referait chaque fois le monde. "C'est difficile à partir du moment où sur 5 filles qui sont dehors, il y a 4 titulaires arrières" martèle Stéphane Moualek, l'entraîneur Ligérien. L'appréhension est palpable sur les premières transmissions de balles Nantaises, Metz et Nina Kanto plein centre ne se font pas prier (0-3, 4'). De la fébrilité et une certaine crainte de mal faire, le NLA ne mettra que cinq petites minutes avant de prendre la mesure de l'événement (5-4, 12').

Le côté gauche en action : les jeunes Awa Diop et Wendy Lawson prennent le couloir et punissent d'étonnantes hésitations Messines peu avant le quart d'heure de jeu (7-6, 20'). Une défense locale au diapason à l'image d'une Katarina Tomasevic impeccable dans la cage Nantaise. Dans le même temps, la base arrière Nantaise, bien que diminuée, se révèle inventive à défaut de puissance. Les purs produits maison (Solène de la Bretèche et Estelle Nze Minko) maintiennent la pression sur une défense Lorraine qui peine à prendre le dessus (8-6, 23').

Revenu à égalité, Metz reprend la main peu avant la pause (8-9, 26') : le champion de France retrouve ses esprits au meilleur des moments, Chloé Bulleux conclue un 4-0 bien senti. A l'image de sa tour de contrôle Laura Gonzalez Ortega, la 6-0 des jaunes de Sandor Rac peut durcir le ton à n'importe quel instant. Mais inspiré jusqu'ici, Nantes tient à finir corectement un premier acte prometteur : "on les a poussées dans leurs derniers retranchements. Cependant, on n'a pas très bien joué nos supériorités numériques" souligne Stéphane Moualek. Nze Minko, au four et au moulin (4/5 aux tirs en première), remet courageusement les compteurs à zéro au repos (10-10). Par sa force de percussion, l'ancienne Nîmoise rivalise d'audace et se distingue lors de ces 30 premières minutes.

La reprise est capitale pour les Roses du 44 : seront elles toujours dans le sillage de leur hôte de marque ? Oui pour ce qui concerne les premières minutes, Jelena Popovic prend par exemple un joli décalage à la 34ème minute (13-12, 34'). Mais deux penalties manqués coup sur coup par le NLA et Metz inflige implacablement la punition, une nouvelle accélération aux alentours de la 38ème minute, Grace Zaadi trouve une superbe lucarne. Les exclusions temporaires (Popovic, Cousin par deux fois) pleuvent dans le camp Ligérien. Ailly Luciano en montée de balle et Chloé Bulleux à l'aile gonflent le pécule Lorrain (13-18, 43').

Cette fois-ci... s'en est fini des rêves d'exploit. A l'image d'une Jelena Popovic maladroite, le NLA a perdu le fil. Un 8-0 rédhibitoire qui permet au Metz Handball de s'acheminer tranquillement vers la victoire. Le décorum final ne change rien à l'affaire : reste aux Nantaises la possibilité d'un revers honorable. C'est chose faite dans les dernières minutes, le club local n'aura pas à rougir de ce -5 face à l'un des pontes du hand hexagonal : dans l'engagement, le NLA a su faire jeu égal. "On montre une très belle image en tenant une heure, surtout défensivement. On a encore des choses à régler mais globalement c'est plutôt intéressant" indique Stéphane Moualek. "On a un manque de vitesse dans nos courses et nos choix de passes. Ce sont des petits détails qui font que dans pas longtemps, si on s'améliore dans le choix du jeu et dans la connaissance des stratégies, on trouvera plus de décalage". Côté Messin, l'accélération au beau milieu de la seconde période aura permis de faire la différence. Un champion de France quelque peu gêné par son hôte comme le souligne sa meilleure buteuse du soir Paule Baudouin : "Nantes change tout le temps de défense, ça perturbe un peu. On a mal géré notre attaque".

NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB - METZ HANDBALL
19 - 24 (Mi-temps : 10-10)
Statistiques du match
Arbitres / Délégué (D) :
DOUGAREM Mehdi
LESS Cédric
Date et Heure :
Le 14/09/2013 A 20:00:00
Lieu :
LE VIGNEAU
BD SALAVADOR ALLIENDE
ST HERBLAIN

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités