mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LDC : Barcelone et Kiel : Reprise en douceur !
LDC : Barcelone et Kiel : Reprise en douceur !
24 Septembre 2013 | Europe > Champion's League

Retour sur les terrains européens pour une nouvelle saison de suspense, de coups de théâtres et d’exploits pour 24 clubs qui rêvent tous d’atteindre le Graal du Handball : Le Final Four ! Ils ne seront pourtant que quatre élus dans ce paysage de la petite balle ronde, qui n’a pas échappé à la « crise » et a vu disparaitre un des plus beaux fleurons : Atletico de Madrid (Ex Ciudad Réal) ou encore l’historique club de Tchékhov.

Barcelone, Hambourg, tenant du titre, Kiel, Veszprém, ou encore Kielce, se battront à armes presque égales, rejoints , dans ce cercle des nantis par le PSG, nouveau riche du Handball français, ambitieux et pressé à l’image de ses nouveaux propriétaires. Le grand vide pour nous, fidèles de la première heure, sera l’absence, pour nos rendez vous de fin de semaine, des couleurs montpelliéraines, qui ont si bien représenté le hand français. Tout comme Chambéry, autre habitué, absent. Paris et Dunkerque devront à leur tour se frotter aux épines européennes et durer… Si Paris a hérité d’un groupe C, à la portée de son effectif et essaiera de chiper la première place au Barca , en se méfiant de Skopje, Dunkerque , néophyte, devra hausser le ton pour sortir d’un groupe B, composés de costauds (Kielce, Kiel, Kolding, Plock….). Il y a de l’expérience à tous les étages. Si le groupe D semble plus light, la composition de la poule A, avec Veszprém, et Zagreb, vieux ennemis, Celje et Rhein Neckar Löwen, (champion Europa) promet aussi de belles empoignades. Des « petits » nouveaux essaieront de faire bonne figure, les suédois d’Halmstad, La Rioja ou encore les Suisses de Thoune, ou les ukrainiens de Zaporojie.


Groupe A :

ZAGREB (Croatie) - CELJE (Slovénie) : 24- 21(13- 10)

Zagreb va battre Celje en menant à la pause et jusqu’à la fin de match, conservant l’écart de trois buts, devant plus de 7000 fans. L’essentiel est fait, grâce à la jeune pousse, Stipe Mandalinic qui inscrit sept buts (et devrait confirmer cette saison son talent), Ivan Stevanovic ou encore l’inusable Horvat (4). Les slovènes se sont battus avec Gasper Marguc, souvent spectaculaire et Zelenovic, mais en vain. Le coach de Zagreb Boris Dvorsek, s’est réjoui de la performance défensive de son équipe mais attend plus de son collectif en attaque. Tout compte fait, Vladan Matic, ne déclara pas autre chose pour sa propre équipe, dans un match jugé difficile pour les deux mentors.

RHEIN NECKAR (Allemagne) - ZAPOROJIE (Ukraine) : 31-31(15-13)
Les ukrainiens font une entrée tonitruante dans ce concert européen en allant chercher un beau match nul chez les Lions de Rhein Neckar ! Quel combat entre ces deux équipes, devant un public nombreux et une belle ambiance. Les deux équipes ont été au coude à coude surtout en seconde période avec des joueurs majeurs comme Patrick Groetzski, l’ailier droit (7) Bjarte Myrhol, (6) le pivot ou un Sergei Gorbok, très motivé (6) qui ont du rendre coup pour coup à des ukrainiens tenaces qui n’ont jamais lâché ! Sergiy Onifryienko (7) les Vladislav Ostroushko(6) les deux arrières s’en sont donné à cœur joie. Devant un public debout, une exclusion allemande, à 2 minutes de la fin, a sans doute aidé Zaporojie à conserver ce nul. Rhein Neckar n’a pas su concrétiser son ultime possession, ni les ukrainiens leur dernière occasion. La réaction d’après match des allemands montrent à quel point les ukrainiens ont arraché un bon résultat !

St PETERSBOURG (Russie) - VESZPREM (Hongrie): 15- 28 (7-12)
St Petersburg risque de trouver cette phase de poule bien longue face aux ogres qui la composent. Veszprém n’a fait qu’une bouchée des russes et s’offre un petit échauffement avant d’aborder d‘autres joutes plus intenses !

Dernière Journée | Journée 1
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Rhein Neckar LöwenZaporoshye313119/09>>
Saint PetersburgVeszprém152819/09>>
ZagrebCelje242121/09>>
Prochaine Journée | Journée 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseDate
ZaporoshyeZagreb 26/09 
CeljeSaint Petersburg 28/09 
VeszprémRhein Neckar Löwen 29/09 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Veszprém2110028151 
-Zagreb2110024211 
3Rhein Neckar Lö.1100131310 
-Zaporoshye1100131310 
5Celje010102124-1 
-Saint Petersbur.010101528-1 


Groupe B :

PLOCK (Pologne) – KIEL (Allemagne) 33-34 (14-14)

C’est le grand Filip Jicha qui a donné la victoire à Kiel, avec huit réalisations mais surtout le but de la victoire. Manolo Cadenas, le nouveau coach des polonais a failli faire chuter le club allemand surtout quand Mariusz Jurkiewicz, recrue de l’été met le but en contre du 33- 32 ! Kiel a du batailler pour revenir dos à dos à la pause face à Ivan Milas et M. Toromanovic aux manettes chez les polonais. Le talent de Gudjon Valur Sigurdsson a permis aux allemands de reprendre la main et F. Jicha a finit le travail. Coach Alfred Gislasson s’est déclaré chanceux et Marcin Lijewski ne pensait pas son équipe capable de jouer aussi bien ! En tout état de cause les points sont pour Kiel qui se sort bien de ce premier piège.

KOLDING (Danemark)- PORTO(Portugal) 25-20 (15-10)
Les nouveaux venus sont tombés sur plus expérimentés qu’eux, malgré une belle entame de match. Le gardien Kasper Hvidt, les buts de Lukas Karlsson, ou de la recrue Albert Rocas, ont vite eu raison de la bonne volonté de Porto et de son meilleur buteur Thiago Rocha. A noter le retour en douceur, après une blessure du suédois Kim Andersson, coté danois. Porto, pour son baptême du feu, tombe, certes, mais en luttant.

KIELCE (Pologne) - DUNKERQUE (France) : 33- 23 (15- 11)
(Cf. Article HZ) Dure entrée en matière pour Dunkerque qui affrontait le troisième du dernier final Four. Avec dans les cages : Slawomir Szmal derrière une grosse défense, Manuel Strelk (9) et Michal Jurecki (7) en artificiers qui ont posé les bases de leur ambitions européennes ! Dunkerque s’est révolté en seconde période avec un Vincent Gérard dans le ton depuis le début (Retour à un but !) Mais chaque erreur est vite punie dans cette compétition et les polonais vont s’envoler. L’apprentissage commence et gageons que l’esprit compétiteur de Patrick Cazal, saura profiter de chaque instant pour faire faire progresser son club et son équipe.

Dernière Journée | Journée 1
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
PlockKiel333422/09>>
Kolding - CopenhaguePorto252022/09>>
KielceDunkerque332322/09>>
Prochaine Journée | Journée 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseDate
DunkerquePlock 28/09 
KielKolding - Copenhague 29/09 
KielcePorto 29/09 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Kielce2110033231 
-Kolding - Copen.2110025201 
-Kiel2110034331 
4Plock010103334-1 
-Porto010102025-1 
-Dunkerque010102333-1 


Groupe C :

PSG (France) - MINSK (Biélorussie) : 34- 30 (12-11)

(Cf. article HZ) Baptême pas si simple pour les parisiens qui prennent toutefois les points de la victoire, avec le show time de Luc Abalo et les arrêts du toujours précieux de Patrice Annonay. Sergey Shelmenko (7) et ses coéquipiers, la recrue, Ivan Nincevic ne se sont pas laissés marcher dessus et il aura fallu le talent de notre ailier droit voltigeur pour mettre Paris à l’abri. La confrontation contre Skopje sera l’occasion, encore d’apprendre pour se mettre au niveau de l’engagement nécessaire à la ligue des Champions.

WACKER THOUNE (Suisse) - Metalurg SKOPJE (Macédoine) : 22- 23 (9- 13)
Rien de simple pour Metalurg Skopje, quart de finaliste la saison passée qui a vu les suisses de Wacker, leur tenir tête en seconde période pour venir mourir à un but ! Les Naumce Mojsovski (7) Vugrinec et autre Manaskov ont du s’employer pour battre les coéquipiers de Jonas Dähler (5) et Borca Franic. Belle combativité, donc pour les « débutants suisses », qui ont profité d’un coup d’arrêt dans le jeu des macédoniens à 23- 18 pour se rapprocher et rêver (22- 23). Mais « Zorro Stanic » a encore sorti le grand jeu avec ses dix sept arrêts qui ont permis à Skopje d’arracher de justesse cette première victoire.

RK VARDAR SKOPJE (Macédoine) – FC BARCELONE(Espagne) : 29- 29 (15- 19)
Coup de tonnerre et suspense en Macédoine , avec une mise en échec du grand Barcelone, qui a vécu « l’enfer » devant le chaud public de Vardar ( 7000 spectateurs) : Timur Dibirov ( 8) A. Dushebaev ( 5), Filip Lazarov, et Matjaz Brumen ont fait trembler les Raul Entrerrios, Kiril Lazarov et N. Karabatic ! La seconde période sera macédonienne, avec une belle remontée pour passer ensuite devant à 25- 24 dans une ambiance de folie ! Les huit buts de l’incontournable Siareh Rutenka, comme les sauvetages d’Arpad Sterbik, auront encore pesé dans la balance espagnole. C’est le gardien de Barcelone qui sauve son équipe après l’égalisation de N. Karabatic. Gageons que d’autres équipes viendront perdre des points dans cet antre ! Tous les espagnols peuvent en témoigner !

Dernière Journée | Journée 1
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
ParisMinsk343021/09>>
ThunMetalurg Skopje222321/09>>
Vardar SkopjeBarcelona292921/09>>
Prochaine Journée | Journée 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseDate
MinskVardar Skopje 25/09 
BarcelonaThun 28/09 
Metalurg SkopjeParis 28/09 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Paris2110034301 
-Metalurg Skopje2110023221 
3Barcelona1100129290 
-Vardar Skopje1100129290 
5Thun010102223-1 
-Minsk010103034-1 


Groupe D :

LA RIOJA (Espagne) – HSV HAMBURG (Allemagne) : 24-33 (8-14)

Hambourg entame la défense de son titre par une victoire facile contre un nouveau venu, Naturhouse la Rioja. L’écart de de six buts à la pause construit sur une défense de fer allemande, s’est accru en seconde période avec un bon Stefan Schröder, meilleur buteur (9) sur l’aile droite et l’arrière gauche Blazenko Lackovic. Mais il n’y a pas moins de dix buteurs, dans ce collectif impressionnant. Kentin Mahé a apporté sa pierre avec quatre réalisations. Et le nouveau gardien Marcus Cheverny a rempli son rôle. Coté espagnol, Aidenas Malasinskas, Javier Goncalves et Masachs inscriront treize buts pour leur équipe. Mais tous conviendront de la supériorité du Hambourg de Martin Schwalb.

VELENJE (Slovénie) – HALMSTAD (Suède) : 35- 33 (19- 16)
Les slovènes, devant un petit public (1000 spectateurs) n’ont pas dominé ces suédois, qui découvrent pourtant le niveau, encaissant même plus de trente buts ! Velenje perd la seconde manche, sous les coups de boutoirs de Anton Halen (8) Adolfsson et autres Persson. Il aura fallu les douze buts de K.Cehte et huit de Sostaric pour venir à bout de Halmstad. Ivan Vajdl, le coach slovène a prévenu ses joueurs que la qualification dans les seize, passera par les victoires à domicile ! En voila toujours une, mais que ce fut dur !

FLENSBURG (Allemagne) – AALBORG (Danemark) 31- 27 (15-12)
Duels de voisins, mais pas d’amis, qui verra le coach de Flensburg, Lujbomir Vranjes, regretter le nombre de buts encaissés face à un adversaire qui joua avec intelligence, et juste un petit manque d’expérience. Les allemands, ils en ont de la « bouteille » et savent jouer vite quand il le faut. Heureusement car les danois sont revenus à un ou deux buts en seconde période ! (26-24). Holger Glandorf va peser avec huit buts pour Flensburg contre sept pour M. Mensah Larsen pour Aalborg. Le moment fort fut le 1000 iéme but de Michael Knudsen inscrit pour Flensburg.

Dernière Journée | Journée 1
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
LogroñoHamburg243321/09>>
VelenjeHalmstad353321/09>>
FlensburgAalborg312722/09>>
Prochaine Journée | Journée 2
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseDate
HalmstadFlensburg 25/09 
HamburgVelenje 26/09 
AalborgLogroño 29/09 
PlEquipePtsMJVicDefNulBut +But -SérGAP
1Hamburg2110033241 
-Flensburg2110031271 
-Velenje2110035331 
4Halmstad010103335-1 
-Aalborg010102731-1 
-Logroño010102433-1 
© Cathy Tachdjian
Partager
Pour Rhein Neckar...
Denis NOEL | Mardi 24 Septembre 2013 (12h53)
ce sont les lions (Löwen) et non pas les loups (Wolves)...
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités