mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Seconde période favorable à St Amand les Eaux
Seconde période favorable à St Amand les Eaux
29 Septembre 2013 | National > Nationale 1F

Pour cette première prestation à domicile face à de très nombreux supporteurs venus les soutenir, les Amandinoises de La Porte du Hainaut recevaient leurs homologues de la Sainte-Maure Troyes pour le compte de la deuxième journée de championnat de Nationale 1. Et en menant largement dès l’entame, les joueuses de Stéphane Pellan prenaient la direction du jeu (3-0, 3e). Alors que Gantois apportait son obole (8-1, 10e), tout à chacun se demandait si les Amandinoises connaîtraient réellement une opposition réelle lors de cette rencontre. C’était vite dit puisque même face à l’excellente prestation de Bourse-Schleret dans les buts locaux, les Auboises revenaient à la marque (14-6, 20e). Y avait-il un relâchement, quoi qu’il en était, à trois minutes de la pause, il ne restait que trois longueurs d’avance aux Amandinoises, que Troyes a vite fait de combler (14-14, 30e).

Dès la reprise, St Amand repartait sur les même bases qu’à l’entame de la partie et profitait de ce rythme endiablé pour creuser l’écart (20-15, 36e ; 24-17, 45e ; 25-20, 50e) et enfin s’imposer (32-23) à l’issue d’une rencontre qui n’aura connu que la domination des joueuses locales.

Néanmoins, Alain Saget, l’entraîneur de Troyes, regrettait l’ampleur du résultat : « On n’est pas rentré dans le match dans le sens de la combativité en se prenant un 12-2. On est tout de même remonté avec nos tripes mais il nous manquait trop de rotations pour pouvoir gagner en deuxième mi-temps. Je suis déçu de l’écart du résultat car mes joueuses ne le méritent pas. Car elles se sont bien battues. »

Du côté de Stéphane Pellan, le double visage de l’équipe amandinoise n’est pas si visible : « Nous sommes retombés sur les travers que nous avons connus à Montargis, lors de la première mi-temps. En seconde mi-temps, on reprend notre rythme en courant-courant et physiquement on tient. » Et quand on lui parle du prochain tour de Coupe de France contre les Hazebrouckoises de N2, Stéphane Pellan semble avoir oublié le rendez-vous fixé dimanche prochain…

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités