mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Saintes : En tirer des leçons et retrouver du plaisir
Saintes : En tirer des leçons et retrouver du plaisir
14 Octobre 2013 | National > Nationale 1M

Troisième match sans victoire en championnat pour les Saintais qui se sont inclinés hier soir au Grand Coudret face à Montélimar sur le score de 24 à 31.

Toute cette semaine, les joueurs affichaient la volonté de montrer un bien meilleur visage que celui aperçu contre Pouzauges en coupe de France. Mais cela ne s'est pas passé comme prévu. Pourtant, les Saintais entrent tambour battant dans la rencontre (2-0, 2e). Mais aussitôt les montiliens réagissent et parviennent à égaliser. Après des premières minutes équilibrées au tableau d'affichage (7-7, 12e), Montélimar va petit à petit prendre le dessus. La défense saintaise éprouve des difficultés à contenir les attaques adverses. En attaque la finition fait cruellement défaut. Malgré de belles phases de jeu, l'US atteint péniblement la mi-temps avec trois buts de retard (13-16).

Encore dans le coup à l'issue du premier acte, les joueurs saintais ne seront finalement jamais en mesure d'inquiéter leurs adversaires. Dès les premiers instants de la seconde période, ils encaissent un sévère 1-5 (14-21, 34e). Sans être étincelante, l'équipe de Montélimar joue avec davantage de détermination et d'agressivité qui lui permet de faire la course avec une bonne longueur d'avance (20-26, 46e). Même si l'US réduit le score en profitant d'une supériorité numérique (23-26, 50e), elle ne sera pas dans la capacité de revenir en dépit de belles occasions (24-27, 53e). D'autant plus qu'à partir cet instant, les Saintais resteront muets au tableau d'affichage jusqu'à la fin de la rencontre. Au final, une défaite assez lourde à encaisser, 24 à 31. Montélimar qui n'avait pas encore gagné peut savourer sa première victoire de la saison. Dans le camp saintais, l'ambiance n'est évidemment pas à la fête. Les visages sont marqués par la déception et la frustration. Après ce quatrième match toute compétition confondue sans victoire, tous les regards sont d'ores et déjà tournés vers Martigues et le déplacement de samedi prochain où faire un résultat sera (presque) devenu obligatoire.

Stats :
Pavillard (0e à 30e, 9 arrêts sur 25 tirs), Rocher (30e à 60e, 9 arrêts sur 24 tirs) - Blanchard 1/1, Cabit 5/15, Emerit 1/6, Emiel, Leventoux 3/4 (dont 1 pen.), Pelletier, Peraud 4/9, Ristic 3/8, Thibaudeau 1/3 et Verdier 6/9 (dont 2 pen.)

Réaction à chaud
Nicolas Paquier : "Forcément je suis déçu. Je pense qu'en première mi-temps on n'a pas joué sur le rythme sur lequel on sait jouer. On sait jouer beaucoup plus vite et être meilleurs sur grand espace. On a monté les ballons à l'arrêt, on a pris trop de temps en attaque placée. Sur la deuxième mi-temps on a mis un peu plus d'intensité. Malheureusement on a encore beaucoup d'échecs aux tirs sur des tirs qui me semblent faciles et ça nous met vite en difficulté derrière sur le score. Ce que j'ai pas du tout apprécié c'est notre fin de match, nos deux dernières minutes où on abandonne. On ne peut pas se permettre d'abandonner quand des gens viennent nous supporter, quand des gens s'investissent autour du match et même pour soi, pour les coéquipiers, on n'a pas le droit. Ne plus se replier, ne plus faire les efforts et ne plus respecter les consignes est une vraie faute. Il faut en prendre entièrement conscience. Si les consignes ne sont pas respectées on ne peut pas savoir si elles sont justes. Ce n'est pas normal de finir un match comme ça. On a le droit de perdre mais si on perd on doit le faire avec les genoux à terre et les armes à la main. Et ça n'a pas été le cas ce soir".

Florian Macoin
Communiqué de presse de l'US Saintes

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités