mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Oissel - Nanterre en forme de montagnes russes
Oissel - Nanterre en forme de montagnes russes
14 Octobre 2013 | National > Nationale 1M

Au terme d'un final à suspense, la Créa Oissel (son entraîneur David Ruch ci-dessus) et Nanterre terminent sur un match plutôt logique, 29-29.

Le round d’observation dure une dizaine de minutes mais dès le départ, les jaunes sont bien en place alors que les Bleus de la Créa Oissel semblent plutôt empruntés. L’illusion dure 10 minutes (5-7) avant que la machine locale ne déraille complètement. La défense n’est pas en place et les duels sont systématiquement perdus. En attaque, les ballons sont rendus trop facilement ou se heurtent à un excellent gardien… Il n’en faut pas plus à Nanterre pour infliger un 5-0 à des locaux qui baissent la tête 7-12 (16ème).

A cet instant, Sossou en est à 7 buts essentiellement sur montées de balles ! Temps mort chez les locaux pour colmater les brèches et essayer de repartir de l’avant. La Créa revient à 4 longueurs (10-14, 22ème), le public commence à y croire même s’il pousse plutôt mollement. Le retour local est aussitôt calmé par une nouvelle douche froide, les mêmes erreurs produisent les mêmes effets : Nanterre remet le couvert, passe un 7-1 en toute décontraction et le public se rendort. Retour aux vestiaires 11/21, du côté Nanterre, la décontraction est de mise et on semble (trop ?) satisfait de la petite promenade normande. Côté Créa, les visages sont marqués : être mené chez soi est une chose, être malmené de la sorte en est une autre…

En seconde période, les Bleus reviennent avec de meilleures intentions. La défense est plus musclée, elle ne laisse plus de shoots faciles et les ballons récupérés sont enfin poussés. Petit à petit les locaux reviennent mais la distance semble alors trop importante pour espérer autre chose qu’une « défaite honorable ». Le retour des locaux se fait progressivement car les parisiens, bien que surpris par ce regain d’énergie semblent encore maîtriser la rencontre : le score passe de 16-22 35è à 17-26 39è et se maintient autour de 7 buts d’écart jusqu’à la 46è. A ce moment, le résultat semble acquis, c’est, en plus d’une baisse de régime physique, ce qui va sans doute précipiter la chute des banlieusards parisiens. Nanterre ne réussit plus à monter les ballons, se heurte à Rouault bien aidé par sa défense. Tant en attaque qu’en défense, les jaunes, sûrs de leur victoire, n’y sont plus. L’équipe détendue et « à la cool » commence à avoir le masque.

Il n’en faut pas plus aux bleus pour sonner la charge. Le public se réveille, Nanterre sombre et les locaux finalement décidés à ne rien lâcher reviennent peu à peu. Nanterre cherche des solutions mais elles restent vaines : il n’y a plus d’essence dans le moteur. L’espoir renait, l’écart se resserre l’attitude des bleus change sur le terrain et l’exploit devient possible. La Créa Oissel égalise à la 59ème minute avec la possession suite à une énième perte de balle côté Nanterre. La balle de match se soldera sur un jet de 7m non sifflé. Le hold-up aurait été beau, mais au vu de la rencontre, le partage des points semble un moindre mal pour les deux formations. Score final 29-29, un moindre mal pour des locaux qui se préparent à deux derbies consécutifs.

Thomas Bachelier pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités