mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Pas encore bon, Nice gagne quand même !
Pas encore bon, Nice gagne quand même !
15 Octobre 2013 | National > Nationale 1M

L'équipe première du Cavigal Nice s'est arrachée pour aller chercher cette victoire 27-24 face à des Corses d'Ajaccio qui n'étaient pas venus à Nice en touristes et avec la ferme intention de déjouer une certaine logique annoncée. Le moins qu'on puisse dire,  sincèrement c'est que le couperêt n'est pas passé loin, pour des Niçois toujours aussi brouillons, mais quand même valeureux à l'image de son capitaine Nicolas Perrin et du dernier rempart Flavien Lorenzelli qui se sont dépouillés défensivement pour offrir à leur équipe ces 3 points si précieux !
 
La rencontre débute à l'avantage d'Ajaccio, plus tranchant dans tous les domaines. Mieux organisés en défense, ils annihilent presque toutes les tentatives Niçoises pour mener 4-7 au quart d'heure de jeu. L'addition aurait pu être même plus lourde sans un grand Lorenzelli dans les buts. Le temps mort s'impose et la rentrée de Sidibé va sonner la révolte Niçoise. Même Jan Basny l'expérimenté coach de la sélection féminine tchèque sur le banc corse, n'y peut rien. Le "Cavi" reprend les commandes pour passer devant à la pause 12-10.

A la reprise, les Azuréens empruntés redonnent aux insulaires la possibilité de reprendre les devants 14-15. Mais fidèle à leurs habitudes le Capitaine Perrin en chef d'orchestre, bien épaulé dans les bois par le souverain Lorenzelli, resserre un peu plus son arrière garde pour repousser les dernières velléités Corses et empocher cette victoire si importante pour la suite du championnat. 27-24, mais que ce fut dur !

Claude MIRTILLO - Coach Niçois :
"Nous sommes dans le dur depuis le début de l'année, tout le monde pensait qu'avec la venue de nos recrus, ce serait plus facile, mais Edu FERNANDEZ ROURA est déjà reparti et Yannick PALMA revient de blessures très graves, alors il nous faut du temps comme à chaque fois pour roder tout ça. En Nationale 1 tu ne gagnes pas les matchs qu'avec des individualités, par contre sans le collectif tu es mort. Heureusement qu'on s'en est rappelé ce soir !"

Communiqué du Cavigal Nice Handball

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités