mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
St Amand les Eaux conforte sa place de leader
St Amand les Eaux conforte sa place de leader
25 Novembre 2013 | National > Nationale 1F

Avant la rencontre, Frédéric Mandret, l’entraîneur d’Aulnay-sous-Bois Handball, espérait vaincre le signe indien comme il l’avait fait quelques semaines avant dans la salle du Sambre-Avesnois puisqu’il avouait n’avoir jamais gagné à Verdavaine même si sa dernière défaite se mesurait à un but d’écart. Cette fois-ci, le signe indien n’était pas vécu et la défaite était large : 35 à 27 (14-15).

En première période, c’est Aulnay qui prenait la commande des événements menant à plusieurs reprises de trois buts avant de regagner les vestiaires avec un petit but d’avance : 14-15. Au retour des vestiaires, les Amandinoises augmentaient sensiblement le rythme de la partie à l’image de leur capitaine, Clara Morais, qui crucifiait ses adversaires, coup sur coup, en quelques minutes permettant à la Porte du Hainaut de mener rapidement de dix points. De son banc, Stéphane Pellan, l’entraîneur hennuyer, poussait son groupe à garder ce rythme que les Aulnaisiennes ne parvenaient pas à atteindre.

Petit à petit, St Amand prenait le comportement d’une partie que les Amandinoises ont, en fait, mené de bout en bout laissant leurs adversaires s’échiner face à Marielle Bourse tandis qu’en contres efficaces, elles enfilaient les buts jusqu’à la victoire.

L’entraîneur d’Aulnay était plutôt remonté face à son équipe : « Quand les choses fonctionnent, les filles estiment ne pas devoir respecter les consignes en se disant on va faire autre chose. On manque de discipline et pour certaines, on manque d’envie et on a des ailières qui ne sont pas suffisamment efficaces pour marquer un but… »

Comme il fallait s’y attendre, Stéphane Pellan restait les pieds sur terre : « À la limite, belle victoire mais scénario attendu. L’idée était de les user physiquement. Donc je n’étais pas particulièrement inquiet qu’on était mené de deux voire trois buts en première mi-temps. Il fallait continuer à courir et à mettre de l’intensité défensive. C’est ce qu’on a fait à moindre mal. En deuxième mi-temps, notre défense se met en route. Et côté course, on tient la route en montrant un panel de jeu intéressant mais sans plus. Néanmoins, ça suffit ! »

La semaine prochaine, Saint-Amand se rendra à Aulnay pour le compte de la Coupe de France. Si Frédéric Mandret annonce qu’il présentera une équipe B, Stéphane Pellan s’excuse par avance de devoir présenter son collectif actuel faute d’effectif suffisant…

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités