mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nice a évité le coup de froid contre Saintes
Nice a évité le coup de froid contre Saintes
25 Novembre 2013 | National > Nationale 1M

Le Cavigal Nice a évité le coup de froid en renouant avec le succès sur ses terres 30-27 face à Saintes.
 
Le Grand hôpital Pasteur juste à côté de la salle est presque terminé, en tout cas sa morgue l'est. Nous en avons eu la preuve samedi soir pendant le match de handball de N1 qui a opposé le Cavigal Nice Handball à l'US Saintes dans une ambiance de froid polaire. Ni la victoire 30 à 27, ni l'ambiance des quelques supporters et inconditionnels n'auront pu réchauffer le frigo d'une salle Pasteur sans chauffage ni eau chaude. Les Saintais pour l'occasion ont dû être étonnés des différences qu'il peut y avoir sur la Côte d'Azur entre un été indien qui se prolonge sur la promenade des anglais et l'enfer glacial des quartiers Nice Est et de sa vallée du Paillon !

Malgré tout les deux équipes mettent du cœur à l'ouvrage dès le départ, l'enjeu est important pour les deux équipes qui ne prennent pas le moindre round d'observation de peur d'attraper froid. A ce jeu c'est Saintes qui prend les devants, plus habitué certainement aux hivers charentais plus rigoureux que celui des Alpes-Maritimes. les fautes de main se succèdent, les mauvaises passes sont légion des deux côtés, mais Saintes est plus adroit et réussit à mener 6 - 10 à la 15ème.

Les Niçois s'appliquent à présent et reviennent rapidement au score 9-11 à la 21ème, mais les maladresses aux tirs profitent encore à l'USS qui reprend l'avantage 10 - 13 à la 22ème avec un Pavillard intransigeant dans les buts, qui se rappelle aux bons souvenirs de son passage au Pôle Espoir niçois. Kevin Emerit lui aussi ancien de la maison Niçoise, ayant fait les beaux jours du Cavigal au début du siècle, y va de son grand talent et donne du fil à retordre. Malgré tout Nice s'accroche, Nice s'énerve, Nice s'engueule mais Nice vire en tête à la pause 15-14.

Au retour des vestiaires la tension monte encore d'un cran, personne ne veut lâcher le morceau, c'est un mano-à-mano qui va durer vingt minutes pendant lequel Sidibé et Verdier se rendent coup pour coup. La victoire va se jouer au mental, Nice prend un léger ascendant lorsque Lorenzelli stoppe deux tentatives saintaises, 25-21 à la 48ème. Et c'est avec métier que les Niçois vont gérer la fin de partie pour l'empoter 30-27.

Réaction de Boubacar Sidibé (capitaine Niçois) :
"Les conditions étaient limites pour jouer au Handball. Heureusement qu'on y a cru jusqu'au bout parce qu'avec la déconvenue du week-end dernier face à Montpellier, on ne pouvait pas perdre aujourd'hui, ça s'est quand-même joué à pas grand chose".

Communiqué du Cavigal Nice Handball

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités