mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF : Alice Lévêque, une chance au tirage
EDF : Alice Lévêque, une chance au tirage
28 Novembre 2013 | International > Mondial

Arrivée de dernière minute après la blessure de Marie-Paule Gnabouyou, Alice Lévêque étonne son monde, le sélectionneur le premier, depuis le début de la préparation. Elle a trois rencontres pour gagner sa place sur le poste d’arrière gauche, pourtant le plus fourni du groupe France.

« Tout le monde dit que je suis arrière droite mais je joue bien à gauche ! » Elle est comme ça, Alice Lévêque. A la fois naturelle et franche, discrète et décidée à s’affirmer dans un collectif qui vit bien ensemble, à en croire le sélectionneur Alain Portes. A 24 ans, l’Alsacienne (re)démarre tout juste une carrière internationale qui lui tendait pourtant les bras depuis plusieurs années. Avec l’envie et l’insouciance de celles qui n’ont rien à perdre.

Nouvelle mais pas bizuth parmi les Bleues, Lévêque est une des rares à avoir déjà remporté un titre avec l’équipe de France A: une médaille d’or aux Jeux Méditerranéens de 2009 en compagnie des Baudouin, Darleux, Dembélé, Pineau ou Signaté. Son joli gabarit (1m82) fait alors des ravages sur le poste d'arrière gauche à Besançon. Avant de tourner un peu en rond pendant quatre saisons passées dans le Doubs et à Dijon à jouer le maintien.

La tête et le corps à 100% au handball

L’été dernier, la blonde aux yeux bleus choisit de changer de cap et tente l’aventure de la nouvelle Union Mios-Bègles. « J’ai un autre rôle, je joue une heure par match, ça me laisse le temps de m’exprimer », justifie celle qui tourne à 4,2 buts par match en LFH, la meilleure moyenne de sa carrière. Surtout, la médaillée de bronze 2005 avec l’équipe de France jeune peut désormais se consacrer entièrement au handball, après avoir obtenu son diplôme de masso-kinésithérapie. « Ça me fait beaucoup de bien d’être libérée de ça, surtout physiquement, souffle Alice. Cela me permet d’arriver plus tôt aux entraînements, pour faire de la musculation et prendre davantage soin de mon corps. »













Si elle prend du plaisir en Gironde, la Miossaise ne s’attendait pas à pareille fin d’année. « Être appelée a été une vraie surprise, d’autant que c’est une gauchère (Gnabouyou) qui s’est blessée et je pensais que le staff appellerait une autre gauchère, affirme-t-elle. Cela me fait plaisir qu’ils me fassent confiance. » Depuis dimanche, la Mulhousienne profite, s’éclate dans un groupe désireux de démarrer une nouvelle aventure. « Je me suis dit : ‘’Arrache-toi et si tu n’es pas prise, tu n’auras rien à regretter’’. Le staff m’a dit que je n’étais pas là comme partenaire d’entraînement, que j’avais mes chances d’aller au Mondial. Alors je m’investis à fond. »

Alain Portes, le sélectionneur : « Elle m’étonne »

Au point d’impressionner le sélectionneur, qui n’a pas manqué de souligner les performances que ses deux jeunes arrières gauches, Lévêque et Bruneau, réalisent au quotidien. « Je suis très content de son attitude, elle m’étonne, déclarait Alain Portes mardi. En avoir fini avec ses études a été un vrai déclic, on sent qu’elle a passé un cap désormais. »

Au point de bouleverser la hiérarchie et gagner son ticket pour le Mondial ? Ce sera à condition de damer le pion à Audrey Bruneau, excellente avec Fleury, ou (et?) à Mariama Signaté qui n'a pas retrouvé la plénitude de ses moyens après une blessure à l'épaule qui l'a écartée des terrains pendant plus de cinq mois. « Et c’est avec une grande Mariama que l’équipe de France a réalisé ses plus belles performances », note Portes. « J’essaie de m’intégrer au jeu du groupe sans vouloir faire Zorro, dédramatise Lévêque. Je sais comment ça se passe et je connais les attentes, je suis plus détendue aujourd’hui. » Celle qui rêve de tour du monde a désormais trois matches pour gagner un aller-retour en Serbie.




 
Match amical
France - Tunisie
Reims, Complexe Sportif René Tys
Jeudi 28 novembre à 19h15, en direct sur Sport +

Le programme du 10ème Tournoi Razel-Bec Paris Ile-de-France (Salle Coubertin - Paris)
samedi 30 novembre:    16h30   Roumanie / Japon
                                      19h00   France / Tunisie 

dimanche 1 decembre:   14h30   Tunisie / Roumanie ou Japon
                                      17h00   France / Roumanie ou Japon
© Pierre Menjot
Partager
La bonne année
Pierre Mangin | Jeudi 28 Novembre 2013 (11h06)
Dans la génération 88/89 c'était l'arrière gauche et l'une des joueuses en qui je croyais le plus...Il lui fallait simplement régler son problème avec les études pour qu'elle soit libérer de ce "souci"; c'est maintenant chose faite. C'est un nouveau départ, qui j'en suis persuadé l'amènera à devenir une joueuse majeure du collectif . Alors vas y... Fonce.
Montre aussi que l'on peut encore réussir le double projet (sportif et étude).
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités