mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EDF Fém.: la France et son nouveau pari
EDF Fém.: la France et son nouveau pari
29 Novembre 2013 | International > Mondial

Le Tournoi de Paris Ile-de-France est la traditionnelle mise en bouche avant l'échéance mondiale ou européenne qui attend chaque hiver, l'équipe de France féminine. Cette année, c'est une sélection tricolore new look qui reprend le flambeau avant le championnat du Monde qui débute la semaine prochaine en Serbie.

Peut-on réellement parler de revanche tant la démonstration de Reims a été probante et sans appel ? Ce samedi en match de gala du tournoi de Paris, l’équipe de France féminine retrouvera la Tunisie qu’elle a sévèrement battue, jeudi de quatorze buts. Mais comme le répète Alain Portes depuis une semaine, « ce type de rencontres me sert à évaluer individuellement les filles, c’est beaucoup mieux que les entraînements. Je suis vraiment très satisfait de l’état d’esprit dans lequel se trouvent mes joueuses. Il faut plus les freiner que les pousser. » La Tunisie, ce samedi et vraisemblablement la Roumanie dimanche à moins que le Japon ne cause la surprise, le plateau du tournoi francilien est correct sans être époustouflant. « C’est dans la difficulté que nous verrons si ce groupe est serein, poursuit le sélectionneur national. Jusque-là l’ambiance est excellente. Jeudi face aux Tunisiennes, on a répété ce qu’on avait travaillé tout au long de la semaine. J’ai senti un peu de crispation au début de la rencontre mais au fil des minutes, elles ont joué de plus en plus juste. Elles prennent du plaisir tout en voulant bien faire. C’est une bonne entrée en matière mais il ne faut pas se voiler la face, le chantier est immense. » Alain Portes reste donc prudent. Le championnat du Monde débute dans une semaine (samedi 7), il a l’habitude de ce type de compétition et sait que le moindre grain de sable peut enrayer la machine. A Reims, par exemple, Allison Pineau n’était pas sur la feuille de match. La meneuse de jeu est préservée voire chouchoutée par le staff tricolore qui ne l’a plus utilisée depuis son entorse à la cheville gauche lors de la préparation aux matches de qualification à l’Euro il y a un peu plus d’un mois. Entre temps, elle était rentrée dans son club en Macédoine (Vardar Skopje) qui l’a aussi laissée tranquille. Alain Portes l’intègrera progressivement et la testera vraisemblablement dimanche à l’occasion du 2ème match à Coubertin.



Le sélectionneur national est en revanche plus rassuré sur le rendement de Mariama Signaté (notre photo). Jeudi, lorsqu’elle est entrée face à la Tunisie, aux alentours de la 26ème minute, elle a apporté un vrai plus, notamment sur l’aspect défensif. Elle s’est signalée sur les contres, sur les interceptions et dans la récupération des balles. La longiligne gazelle d’Issy Paris Hand n’a repris la compétition que depuis un mois et demi, après avoir été gênée par une blessure à l'épaule droite et c'est de bon augure pour la suite. « Mariama, nous confiait Alain Portes, connait un retour difficile avec ses problèmes physiques à répétition. Elle sait en plus que sur son poste la concurrence existe. Je suis content des progrès d’Audrey Bruneau et de l’attitude d’Alice Lévêque. Mais il faut reconnaître que les grandes performances de l’Equipe de France ont toujours coïncidé avec une Signaté rayonnante. Donc pour nous, elle doit être un vrai leader. » Amélie Goudjo et Maakan Tounkara, à leur niveau peuvent prétendre à un rôle similaire. Ecartées toutes les deux par Olivier Krumbholz à des moments-clé (juste avant les Jeux de Londres pour la première et le Mondial 2011 pour la seconde), leur vécu en sélection, leur expérience sur le terrain et leur savoir-vivre en communauté peuvent être intéressants au sein d’un groupe très rajeuni (25 ans de moyenne d’âge). L’alchimie entre anciennes, nouvelles et jeunettes semble prendre plus rapidement que prévu. «Pour le Mondial qui arrive, indique le sélectionneur, on n’a pas d’objectif précis… et heureusement, car très sincèrement je n’aurais pas accepté le poste. Je ne suis ni optimiste, ni pessimiste mais réaliste. Certaines d’entre elles ont fait les deux dernières finales du Mondial, donc elles pensent que cette fois-ci, elles seront championnes du Monde. Je comprends leur ambition, sur un match tout est possible mais il va falloir savoir où on est pour avancer. »  Alain Portes a déjà quelques paramètres en tête pour se forger une première opinion. Son incessante quête se poursuivra ce week-end à Coubertin. Dimanche soir, à la veille du grand départ pour la Serbie, sur les 19 joueuses à sa disposition, il devra en écarter une. Son 1er casse-tête de sélectionneur tricolore.



                                Les 19 joueuses de l'équipe de France féminine

Nom

Prénom

Club

Age

Taille

Poids

Sél.

Buts

poste

ABDOURAHIM

Dounia

Toulon St Cyr

21

182

69

3

7

ARD

ATTINGRE

Armelle

Issy P.H

24

178

64

12

0

GRD

BAUDOUIN

Paule

Metz Handball

29

172

61

182

566

AILG

BRUNEAU

Audrey

Fleury Loiret

21

189

80

38

26

ARG

CISSE

Koumba

Fleury Loiret

22

173

70

1

3

ARD

DARLEUX

Cléopâtre

Viborg (DN)

24

176

72

112

2

GRD

DEMBELE

Siraba

Vardar Skopje (MCD)

27

172

64

158

521

AILG

DEROIN

Audrey

Toulon St Cyr

27

176

67

99

149

AILD

GOIORANI

Julie

Toulon St Cyr

25

173

72

44

46

PVT

GOUDJO

Amélie

Issy P.H

33

173

75

91

122

PVT

KANTO

Nina

Metz Handball

30

178

74

182

239

PVT

LACRABERE

Alexandra

Mios Biganos-Bègles

26

177

70

121

305

ARD

LEVEQUE

Alice

Mios Biganos-Bègles

24

182

73

11

6

ARG

LEYNAUD

Amandine

Vardar Skopje (MCD)

27

178

65

135

1

GRD

NIOMBLA

Gnonsiane

Fleury Loiret

23

172

65

5

10

ARG

PINEAU

Allison

Vardar Skopje (MCD)

24

181

66

136

325

DC

SIGNATE

Mariama

Issy P.H

28

188

84

139

408

ARG

TOUNKARA

Maakan

Fleury Loiret

30

165

55

66

133

AILD

ZAADI

Grâce

Metz Handball

20

172

69

3

6

DC

     Encadrement technique: Alain PORTES - Philippe CARRARA - Frédéric PEREZ

Le programme du Tournoi de Paris Ile-de-France

Samedi 30/11

 

arbitres

Roumanie - Japon

16h30

Stevann Pichon et Laurent Reveret

France - Tunisie

19h00

Charlotte et Julie Bonaventura

 

 

Dimanche 01/12

 

Roumanie ou Japon - Tunisie

14h30

Karim et Raouf Gasmi

France - Japon ou Roumanie

17h00

Charlotte et Julie Bonaventura

 

 

Stade Pierre de Coubertin

Paris 16eme

82, avenue Georges Lafont

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités