mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LNH : St-Raph' tombe Montpellier, Dunkerque en profite
LNH : St-Raph' tombe Montpellier, Dunkerque en profite
14 Décembre 2013 | France > LNH
Résumé de la 12° journée de DM.
Vainqueur « à l’arrache » de Dijon, Dunkerque réalise LA bonne opération de la journée avec les défaites du PSG à Nantes (30-26) et de Montpellier à Saint-Raphaël (31-30). Aix se replace en battant Nîmes dans le Gard, premier point du Tremblay version Zovko (23-23) face à Ivry.

Patrick Cazal est un trop fin connaisseur du handball pour s’enflammer. Alors vendredi, sitôt la victoire face à Dijon acquise, il a rappelé que le champion en titre, c’était le PSG, et que « la pression du champion était sur eux ». Il n’empêche, si Dunkerque poursuit son train à vitesse grand V alors que celui du club parisien soutient apparemment la grève de la SNCF, le coach nordiste ne pourra plus se cacher.

Après l’éclatante victoire face à Paris une semaine plus tôt, l’USDK est repassée en mode labeur, vendredi, pour écarter une équipe de Dijon qui en fait décidément suer plus d’un cette saison. Toujours privé de gaucher sur la base arrière (Pierre Soudry blessé) et ne pouvant s’appuyer sur un Siakam tout juste de retour (1/6 aux tirs), Dunkerque était même mené à trois minutes du terme par les Bourguignons (24-25). Heureusement, Cazal a pu compter sur un Butto bondissant (11 buts), un Nagy serein et surtout un Annotel ô combien précieux, dans l’ombre de l’immense Gérard ces dernières semaines mais toujours présent quand la patrie a besoin de lui (11 arrêts dont les deux derniers tirs dijonnais).

Saint-Raph montre les dents

Voilà donc Dunkerque avec deux points d’avance sur le PSG, battu la veille à Nantes (lire notre résumé ici) et surtout 4 sur Montpellier, défait à Saint-Raphaël d’un petit but après avoir explosé en plein match (de 8-8 à 19-10, 36e). Coupables de ce passage à vide, les Montpelliérains manquent une occasion en or de recoller à la deuxième place. Malgré un Diego « patron » Simonet (7 buts) et un Gajic en mode « meilleur buteur du Championnat » (9/14 aux tirs), les Héraultais se sont heurtés aux gardiens varois (9 arrêts pour le binôme Djukanovic-Demaille à la pause) et n’ont pu contenir le trio Jurka-Caucheteux-Olsen (21 buts à eux trois).


L’incroyable retour héraultais (30 partout à quelques secondes de la fin) aura même été vain à cause d’un dernier but du Danois (31-30). Et comme l’an dernier, St-Raph’ tape le MAHB chez lui avec le plaisir que les derbies offrent au vainqueur. Ce troisième succès de rang pour les hommes de Christian Gaudin confirme que les Raphaëlois (qui viennent aussi de s’imposer à Chambéry) peuvent regarder vers le haut après quelques semaines plus difficiles. Encore plus s’ils s’imposent à Ivry, la lanterne rouge, mercredi. Pour Montpellier, il faudra absolument battre Nîmes dans le derby pour ne pas s’inquiéter du retour du Fénix.

Toulouse reste roi dans son Palais

Le 4e larron du Championnat reste en effet Toulouse, vainqueur de Cesson (34-30), « le match le plus difficile à domicile depuis le début de saison », soufflait Gonzalo Perez de Vargas, ultra-précieux en fin de match avec 5 arrêts dans les 5 dernières minutes et… un but, pour clore la marque. Car les Cessonnais ont donné du fil à retordre à leurs adversaires, toujours privés de Fernandez, Andjelkovic et Montoro, et ont mené pendant 40 minutes (21-22, 41e). Avant de céder devant un Valentin Porte en mode all-star (11 buts) et un Maxime Gilbert en pleine ascension (5 buts). « Il a fait un match exceptionnel », souligne Joël Da Silva, l’entraîneur toulousain, qui n’avait pas manqué d’annoncer que son jeune arrière/demi-centre formé à Bruges (Gironde) se révèlerait en l’absence de capitaine « Fernand ». Il ne s’y trompe pas.


Côté breton, la défaite était un peu plus amère, notamment en raison des 34 buts encaissés et de quelques décisions arbitrales. « On n’a pas su contenir Porte, pestait David Christmann, l’entraîneur cessonnais. Sur la seconde période, on perd parce qu’on n’a pas été bon, je n’ai rien à dire. » Son équipe reste 7e, désormais talonnée par Aix.


Les Provençaux ont réussi une belle performance en ramenant la victoire de Nîmes, au terme d’un match qu’ils auront dominé du début à la fin (24-25). Les coéquipiers de Micka Illes, d’une précision chirurgicale sur son aile gauche (7/7), et Iosu Goni (4 buts), récemment appelée en sélection espagnole pour préparer l’Euro, distancent leur adversaire du soir de 2 points au classement et regardent vers le haut. Ils pourraient même basculer dans la bonne moitié à condition de battre Nantes cette semaine. Pas facile quand on voit l’intensité défensive que peuvent mettre les Ligériens, mais toujours est-il que le collectif de Jérémy Roussel, après un départ en toussotant, retrouve une dynamique positive (3 victoires en 4 matches). Tout le contraire de Nîmes, battu 5 fois lors des 6 dernières rencontres.

Drouhin évite la correctionnelle à Tremblay

Dans le derby de la peur, il n’y a pas eu de vainqueur entre Tremblay et Ivry et pourtant, les deux équipes auraient pu l’emporter. « On maîtrise pendant 40 minutes (18-14, 42e) et puis on craque, pestait Mathieu Drouhin, meilleur buteur tremblaysien vendredi (7/9). Comme depuis le début, on est capable de bonnes choses et d’un coup, les vieux démons nous rattrapent. » Ceux qui ont empêché Tremblay de s’imposer pendant 18 matches de suite entre février et novembre 2013 et qui ont fait balbutié les Brasseleur, Sall et Crépain. Le club du 93 a au moins sauvé les meubles alors qu’Ivry réalisait le coup parfait (21-23, 58e), et reste avant-dernier, avec le même nombre de points que Dijon, 12e.


Si elle n’a pas tout à fait créé le choc psychologique souvent recherché, l’arrivée de Zovko a commencé à modifier l’équipe. « Il y a eu du mieux, avec un jeu plus fluide, plus collectif, positive Drouhin. On a beaucoup travaillé pendant 2 semaines avec une méthode différente et beaucoup de rigueur dans nos choix. Et Dragan nous a remis en confiance avant le match comme après. Il a vu qu’on était tous dégoûtés dans le vestiaire et il a voulu nous rassurer, nous dire qu’on n’avait pas perdu. » L’ailier droit et les siens auront l’occasion de montrer leurs progrès face au PSG mercredi. « Avec quelques idées derrière la tête », prévient le meilleur buteur de LNH la saison passée.


Dans le dernier match de la journée, Chambéry s'est enfoncé encore un peu plus en s'inclinant à Sélestat dans le match des mal classés. En tête à la 25e minute (10-11), les hommes de Mario Cavalli ont encaissé un 5-0 juste avant la pause (15-11) et n'ont jamais pu recoller au score malgré les 10 buts de Damir Bicanic. Les voilà 11e du classement avec seulement 3 points d'avance sur la zone de relégables, position guère enviable juste avant de recevoir le leader Dunkerque. Le vent va souffler fort en Savoie tandis qu'il s'éloigne un peu de l'Alsace.
 
*****************************

HBC NANTES - PARIS HANDBALL

30 - 26 (Mi-temps : 16-13)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) : 
BOUNOUARA SAID
SAMI KHALID
LEGRAND RAYMOND (D) 
Date et Heure : 
Le 12/12/2013 à 20:45:00
Lieu : 
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU
NANTES

*****************************

SAINT RAPHAEL VHB - MONTPELLIER HANDBALL

31 - 30 (Mi-temps : 16-10)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) : 
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS
BADALASSI ROGER (D) 
Date et Heure : 
Le 13/12/2013 à 20:00:00
Lieu : 
PALAIS DES SPORTS
Rue des Chataigniers
ST RAPHAEL

*****************************

USAM NIMES GARD - PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL

24 - 25 (Mi-temps : 14-14)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) : 
PICHON STEVANN
REVERET LAURENT
CAILLET MICHEL (D) 
Date et Heure : 
Le 13/12/2013 à 20:30:00
Lieu : 
Le Parnasse
Route de St Gilles
160 avenue du Languedoc
NIMES

*****************************

SELESTAT ALSACE HANDBALL - CHAMBERY SAVOIE HB

28-26 (Mi-temps : 15-11)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) : 
Aucun arbitre renseigné
Date et Heure : 
Le 15/12/2013 à 15:10:00
Lieu : 
HALL RHENUS
PLACE DE LA FOIRE-EXPOSITION
BOULEVARD DE DREODE
STRASBOURG

*****************************

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL - UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL

23 - 23 (Mi-temps : 12-10)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) : 
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK
DENIS JEAN-CLAUDE (D) 
Date et Heure : 
Le 13/12/2013 à 20:45:00
Lieu : 
PALAIS DES SPORTS
RUE JULES FERRY
TREMBLAY EN FRANCE

*****************************

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - DIJON BOURGOGNE H.B.

26 - 25 (Mi-temps : 12-13)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) : 
ANICET JEAN-PATRICK
FERRANDIER FREDERIC
PETIT YANNICK (D) 
Date et Heure : 
Le 13/12/2013 à 20:00:00
Lieu : 
DEWERDT (Stade de Flandres)
Salle Dewert
Avenue de Rosendael
DUNKERQUE

*****************************

FENIX TOULOUSE HANDBALL - CESSON RENNES METROPOLE HB

34 - 30 (Mi-temps : 15-18)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) : 
GASMI KARIM
GASMI RAOUF
DUBEDOUT JEAN-PHILIPPE (D) 
Date et Heure : 
Le 13/12/2013 à 20:30:00
Lieu : 
Palais des Sports de Toulouse
3 rue Pierre Laplace
TOULOUSE


*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités