mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial : Les Polonaises étonnent, l’Allemagne déroule, le Monténégro s’écroule.
Mondial : Les Polonaises étonnent, l’Allemagne déroule, le Monténégro s’écroule.
16 Décembre 2013 | International > Mondial

Si les premiers 4 8° de finale ont offert la Pologne à la France, on a aussi vu l’Allemagne montrer qu’elle serait un sacré morceau à avaler et le Monténégro, champion d’Europe en titre se faire renvoyer à la maison sur le gong par le Danemark.

La Pologne défiera la France.
Encore une fois, la Roumanie n’a pas tenu les 60 minutes…A là 50° minute, la Roumanie d’une Christina Neagu de feu (10 buts) menait tranquillement 26-22 face à des Polonaises dont la 6-0 ne trouvait pas la solution au tir de la grande arrière roumaine. Malgré une rotation sur les joueuses de champs à 8, la Pologne va mettre le turbo sur les 10 dernières minutes en commençant par infliger un 7-0 leur donnant 3 buts d’avance à la 58° minute et dans le même temps une qualification inespérée pour les quarts de finale. Attention la France est prévenue, la Pologne a tout dans les mains pour continuer encore son aventure, elle ne renonce jamais.

Le Danemark sur le gong
Le Monténégro n’est plus de la partie dans le Mondial serbe ! La faute à un Danemark solide en diable en défense et à un dernier tir de Katarina Bulatovic entré trop tard dans les filets du Danemark au dire de la table et de la paire arbitrale. Tout le match aura été à l’image de cette dernière action. Tendu et indécis. Malheureusement pour le Monténégro, la paire Vukcevic – Barjaktarovic n’a pas fait des étincelles dans les buts, tout le contraire de Cécilie Greve à plus de 40%. Et la presque sauveuse face à la France Marija Jovanovic n’avait plus le bon réglage de mire. On devrait longtemps disserter sur ce dernier tir du côté de Podgorica, mais le fait est que le Monténégro avait perdu une partie de son insouciance et de sa fraîcheur de jouer dans ce Mondial. Tant mieux pour la jeunesse Danoise qui elle aussi est en reconstruction, mais qui prendra tout ce qu’elle peut dans ce Mondial.

L’Allemagne favorite ?
Les coéquipières de Suzann Muller ne seraient-elles pas les grandes favorites de ce Mondial. En tout cas depuis le début de la compétition les démonstrations d’enchaînent. Face à l’Angola toujours compliqué à jouer, l’Allemagne n’a pas fait de détails. Prenant l’ascendant dès l’entame de match, elles vont tranquillement arriver à un +8 à l’entame du dernier quart d’heure qui signait la fin des hostilités. Malgré le show Marcelina Kiala, dont les 34 ans sonnés pourraient signer le dernier match d’un Mondial, Les Steinbach, Muller, Zapf et consort se sont ouvert facilement la voie vers un quart de finale face au Danemark que tout le monde va suivre avec intérêt.

Quart de finale
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
Allemagne FAngola F292115/12>>
France FJapon F271915/12>>
Pologne FRoumanie F312915/12>>
Danemark FMonténégro F222115/12>>
Hongrie FEspagne F 16/12 
Brésil FPays Bas F 16/12 
Norvège FRép. Tchèque F 16/12 
Corée du Sud FSerbie F 16/12 
© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités