mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Large victoire du leader St Amand-les-Eaux face à Colombelles
Large victoire du leader St Amand-les-Eaux face à Colombelles
16 Décembre 2013 | National > Nationale 1F

On pouvait s’attendre à une victoire du leader sur ses terres face à des Normandes dépourvues de leur base arrière que ce soit pour des causes de Mondial, de maladie ou autre. Mais une différence de quatorze buts semble difficile à expliquer sans cette différence fondamentale. D’ailleurs en saluant Stéphane Pellan comme l’entraîneur des leaders, celui-ci s’explique d’une manière différente : « Moi, je ne défends pas la première place. Il ne faut pas se mettre la pression quant à un éventuel fauteuil. Nous, on l’a parce que nous ne faisons pas de conneries à la maison et qu’on a été cherché des points à l’extérieur. Ce n’est pas qu’on est meilleurs que les autres… »

Samedi soir, il fallait attendre plusieurs minutes avant que la capitaine Amandinoise Clara Morais marque, sur des contres rapides, les deux premiers buts de la partie après une période d’attentisme des deux équipes. Jusqu’à la septième minute, les deux équipes se tenaient à une longueur au marquoir mais Clara Morais et Coraline Gantois donnaient alors le coup d’envoi de l’attaque finale permettant d’arriver à la pause avec six buts d’avance (16-10).

Au retour des vestiaires, St Amand-les-Eaux continuait sur sa lancée pour accroître son avance sans laisser une quelconque chance aux Colombelloises de revenir dans la partie. Finalement, le leader de la poule s’imposait largement sur ses terres (32-18) mais le match retour s’annonce déjà bien différent selon Stéphane Pellan, l’entraîneur des Jaune et Bleu : « Le match de ce soir est un peu tronqué. Au match retour on va avoir une sacrée surprise, ça ne sera pas du tout la même chanson quand Colombelles récupèrera son effectif officiel. Aujourd’hui, ça nous a permis d’avoir quelques buts en contre-attaque en défendant jusqu’au bout. Mais les organismes sont fatigués. »

Quant à Philippe Breysacher, l’entraîneur de Colombelles, la situation reste difficile avec l’absence des joueuses clefs : « Mon équipe a compris qu’il restait du chemin à faire. On joue actuellement sans nos cadres et les seules qui semblaient pouvoir tenir un peu la baraque aujourd’hui étaient à côté du sujet ce soir. On n’a rien montré d’une équipe qui pouvait imaginer être en N1. Il nous a manqué toute la base arrière et mon premier pivot. »

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités