mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Hugo Descat, un blessé plein d'ambitions
Hugo Descat, un blessé plein d'ambitions
20 Décembre 2013 | France > Pro D2

Blessé depuis le Mondial junior en juillet, Hugo Descat ronge son frein dans les tribunes de Créteil, avec qui il n’a pas disputé un match cette saison. Très serein alors qu’il reprend seulement la musculation, l’ailier gauche de 22 ans vise très haut pour la fin de saison et se fixe deux objectifs : la LNH et l’équipe de France.

Les deux premières sélections d'Hugo Descat sous le maillot de l'équipe de France, en avril dernier, semblent bien loin. Retombé dans une Pro D2 aussi difficile qu'anonyme avec le Créteil handball et absent des terrains depuis la reprise pour cause de blessure, le meilleur espoir du Championnat en 2012 se fait discret. Mais il l'assure : « Ça va ! » Et à le voir crier, sautiller et même chambrer pendant les matches ses coéquipiers, indiscutables leaders de l'antichambre (invaincus en 11 matches), on ne peut que le croire.

Voilà plus de quatre mois et une médaille de bronze décrochée avec les Bleuets en Bosnie (photo de tête) que Descat n'a pas refoulé un parquet. Sans que cela l'accable. « C'est la loi du sport, hoche-t-il. Ça m'a fait du bien de me reposer un peu. J'ai passé quatre années à jouer tous les matches et si je ne dois me blesser que six mois et rejouer quatre saisons chaque fois, ça me va ! » Désormais, le 3e meilleur buteur de LNH l'an passé « revient petit à petit » de sa pubalgie et reprend la musculation. Avec pour objectif d'être prêt pour le premier match de 2014, le 26 janvier face à Besançon.

« Je veux finir dans le Top 10 des buteurs »

Pour les cinq mois qu'il lui restera alors à disputer, Descat, 21 ans, compte bien se réaffirmer comme un joueur incontournable. Pour son équipe, d'abord, qui vise la remontée « en étant premier et sans passer par les play-offs, car on veut le titre », clame-t-il, mais également aux yeux de tous. « Je veux remonter dans le classement des buteurs et tenter de finir dans le Top 10, annonce celui qui tournait à près de 6 buts par match l'an dernier. Je m'étais dit que je regarderai ce classement quand je reprendrai. Je ne l'ai pas encore fait, mais je vais m'y attacher. »

Désiré par Toulouse cet été mais pas lâché par Créteil, celui qui garde une barbe de 3 jours soignée veut rapidement briller en LNH. Et pourquoi pas retrouver le maillot bleu. « Si j'ai un peu de chance et que je retrouve le niveau qui était le mien, oui, pourquoi pas l'équipe de France. Je sais que je n'ai pas perdu mon jeu et je peux encore beaucoup progresser. J'étais un peu déçu de ne pas jouer en D1 au début mais une année en D2 ne change pas grand-chose. » Lancés sur la dynamique qu'ils sont en train d'alimenter, ils sont même plusieurs Cristoliens à pouvoir prétendre aux Bleus ces prochaines années, comme Quentin Minel, Nedim Remili, voire Jérémy Toto. « Je crois au projet de Créteil », jure Descat, à qui il reste encore 18 mois de contrat. Il veut surtout pouvoir enfin y jouer son rôle. 

Après 13 journées mais 11 matches disputés (soit un de plus que Istres, son dauphin actuel), l'US Créteil est en tête de la Pro D2 avec 31 pts (2 pts d'avance sur les Provençaux). Ce samedi à 20h, en 16èmes de finale de la Coupe de France, l'US Créteil sera en quête d'un exploit en recevant dans sa salle, le Paris St Germain.

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités