mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Groupe II : La Logique malmenée mais respectée
Groupe II : La Logique malmenée mais respectée
19 Janvier 2014 | International > Euro

Si la hiérarchie supposée a été respectée dans les deux premiers matches du Groupe 1, il s'en est fallu de peu que la Russie et surtout la Biélorussie ne fasse mentir la logique. Une petite révolution a failli avoir lieu dans l'après midi à Aarhus et finalement, tout est resté malheureusement trop normal.


Hold-up polonais ! La Biélorussie rate le coche
.

Premier match du tour principal pour deux équipes qui n’ont déjà pas de droit à l’erreur, avec deux points dans l’escarcelle de la Pologne et zéro dans le panier des Biélorusses, novices dans ce niveau de compétition. La Pologne, s’appuie sur des joueurs d’expérience, des gardiens (Slawomir Szmal) et un gros engagement physique (n’est ce pas les français ?) et la Biélorussie sur l’incontournable duo des frangins, Dzianis et surtout Siareh Rutenka.

Le début de match est équilibré avec une jeune équipe biélorusse, pas impressionnée, forte d’une alliance défense et gardien de but, Vitali Charapenka, qui perturbe la base arrière polonaise. Les décalages à l’aile, en attaque s’enchaînent. Poussés par un bruyant contingent de supporters, les Mariusz Jurkiewicz et autres Jurecki répliquent mais sans se détacher. D’autant que S. Szmal tarde à se mettre en évidence. Le tableau de marque affiche même 4 à 6 en faveur des coéquipiers de S. Rutenka, en quinze minutes. Alors les « grands » Krzysztof Lijewski, Karol Bielecki, un très bon M. Jurkiewicz, font parler leurs bras et W. Szmal décide que son échauffement est terminé et envoie l’ailier Jakub Lucak au contre. La puissance polonaise est au rendez vous mais ne se concrétise petitement au score (14- 13). La seconde période, moins 2 minutes sera biélorusse ! S. Rutenka, avec ses talents de buteur régale le public, traverse le rideau blanc et il faudra toute l’expérience polonaise pour venir à bout de ces jeunes talentueux, dont la défense de zone, étagée et solidaire annihile la puissance de tirs des coéquipiers de M. Jurkiewicz. Le gardien Vitali Charapenka est dans un grand jour et à quinze minutes de la fin, un break de quatre buts est fait pour la Biélorussie, galvanisée. Le retour de S. Szmal coïncide avec un petit retour mais le manque de vivacité et de vitesse de balle en attaque donne peu d’espace à l’attaque polonaise qui butte sur la mobilité des rouges. Les contres sont joués vite et S. Rutenka, au dessus, par-dessous, au travers et en pivot, traverse le rideau blanc et S. Szmal ! Mais avec deux buts de marge seulement au compteur, pour avoir raté des balles de but, le money time sera tendu pour les jeunes biélorusses qui donnent deux balles d’égalisations aux polonais et subissent toutes les décisions de la paire arbitrale slovène. A 30- 30, les polonais ont six secondes pour arracher la victoire et c’est Mariusz Jurkiewicz, énorme, qui s’en charge. La loi du sport est parfois sans pitié ! La Pologne est encore en course.

A Aarhus, NGRi Arena
Le dimanche 19 janvier 2014 à 15h45
Pologne - Biélorussie : 31 - 30 (Mi-temps : 14-13)

2 680 spectateurs
Arbitres :
MM KRSTIC N  et LJUBIC P (Slovénie)


La Suède dans le money time !

Les russes jouent leur peau contre des suédois qui ne peuvent que gagner pour espérer se projeter dans le dernier carré et faire fructifier les deux points ramenés du premier tour.

Konstantin Igropoulo et Sergei Gorbok sont au rendez vous coté russe, mais Mathias Andersson aussi dans les buts suédois. Les deux équipes commencent à se rendre but pour but, avec une équipe de jeunes joueurs russes qui, en défense, met de l’activité pour gêner les gabarits suédois. Mais cela n’empêche pas Johan Jacobson et Kim Ekdahl du Rietz de trouver la faille. Des balles de contre pour les Suédois donnent un premier écart de trois buts (17ème). S. Gorbok, crucifie Mathias Andersson et provoque la rentrée de Johan Sjöstrand dans les buts. L’arrière gauche essaie de tenir la tête de son équipe hors de l’eau mais ces Russes talentueux, mériteraient un gardien de but de niveau mondial, pour les aider ! Johan Jakobsson l’a bien compris, le gaucher suédois fait le ménage dans les lucarnes de Vadim Bogdanov. Les contres s’enchainent pour les hommes de Staffan Olsson et la pause arrive sur un écart en leur faveur de sept buts.

La reprise voit une révolte des rouges qui jouent toutes les balles de contre-attaque et K. Igropoulo pointe à dix buts sur onze tentatives ! Avec S. Gorbok ils sont quasiment les seuls scoreurs de leur équipe, tant Pavel Atman se fait contrer par la montagne suédoise. L’écart se réduit à une unité à dix minutes de la fin avec des arrêts d’Igor Levshin, enfin coté russe, qui font douter la machine suédoise. Kim Ekdahl du Rietz et Johan Jakobsson s’enferrent sur la défense russe et c’est Pavel Atman qui trouve enfin la faille pour la balle du nul (25-25). A huit minutes de la fin c’est le jeune Dmitry Zhitnikov qui donne l’avantage aux russes ! Tout est à refaire pour la Suède qui subit des exclusions (L. Karlsson par 3 fois).Pour autant, les russes ratent des tirs importants et les deux équipes sont au coude à coude, puis les suédois reprennent l’avantage à une minute de la fin. (28-27). C’est le moment que choisit K .Ekdahl du Rietz pour être décisif, et obtenir un pénalty qui donne de l’air à ses coéquipiers. L’entrée de la chasuble cotée russe ne changera pas le cours du match, le banc suédois est soulagé mais l’équipe n’est pas passée loin de la correctionnelle.

A Aarhus, NGRi Arena
Le dimanche 19 janvier 2014 à 15h45
Suède – Russie : 29 - 27 (Mi-temps : 11-18)

3 070 spectateurs
Arbitres :
MM G.Nachevski et S. Nikolic (Macédoine)

Dernière Journée | Journée 4
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Pologne Biélorussie 31 30 19/01 >>
Russie Suède 27 29 19/01 >>
France Croatie 27 25 19/01 >>
Prochaine Journée | Journée 5
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Russie Croatie   21/01  
France Biélorussie   21/01  
Pologne Suède   21/01  
Pl Equipe Pts MJ Vic Def Nul But + But - Sér GAP
1 France 6 3 3 0 0 90 80 3  
2 Croatie 4 3 2 1 0 83 73 -1 1
3 Suède 4 3 2 1 0 83 74 1 -1
- Pologne 4 3 2 1 0 82 80 2  
5 Russie 0 3 0 3 0 77 88 -3  
- Biélorussie 0 3 0 3 0 74 94 -3  

© Cathy Tachdjian
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités