mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Julie Dazet, dans les pas de Lacrabère
LFH : Julie Dazet, dans les pas de Lacrabère
21 Janvier 2014 | France > LFH

Présentation de la 11° journée de D1F.
En quête d’une fin de saison à enjeux, Le Havre et l’Union Mios-Biganos-Bègles se rencontrent deux fois en deux jours, en LFH puis en quart de finale de Coupe de France. Une double confrontation qui aura un air de derby du piémont pyrénéen pour Julie Dazet et Alexandra Lacrabère, qui se croisent et se retrouvent depuis leur enfance dans le Béarn.

L’une est médaillée mondiale, compte près de 150 sélections en équipe de France et a déjà connu 8 clubs et deux grands Championnats étrangers. La seconde se révèle cette année au Havre, où elle est arrivée la saison dernière après avoir quitté une région qui lui est si chère, à 24 ans. Mais entre Alexandra Lacrabère et Julie Dazet, ce n’est pas toujours l’internationale qui s’est imposé lors des passionnés derbys pyrénéens. Et cette semaine, c’est bien Le Havre qui sera favori de la double confrontation face à l’Union.

Entre les deux, l’histoire commence dès les plus jeunes catégories quand le Gan de Lacrabère et l’Oloron de Dazet, distants de 20 kilomètres et quelques centaines de mètres de dénivelé, s’affrontent dans le Championnat des Pyrénées-Atlantiques. « On parlait déjà beaucoup d’elle, se souvient Dazet, 26 ans et un de moins que Lacrabère. On a fait connaissance comme ça. » A 14 ans, les deux joueuses se retrouvent en sélection départementale puis au pôle espoir de Talence, effectuent « les voyages en train ensemble les vendredis et dimanches soir ». Un certain Eric Baradat s’occupe d’elles et les fait venir toutes les deux à Bordes, en D2. Puis la gauchère saute en premier vers le professionnalisme, direction le CA Bègles. Où Dazet la rejoint un an plus tard.

Les trajectoires se séparent ici. Pendant que la brune poursuit son ascension vitesse grand V en marquant 5 à 6 buts par match, son homologue droitière commence son apprentissage (0,8 but de moyenne sur la saison). En 2008, les Béglaises sont reléguées et Lacrabère, déjà internationale, choisit de traverser les Pyrénées direction Bera Bera. Dazet, elle, laisse ses valises en Gironde. « C’était mon club de cœur et je voulais remonter, justifie celle qui apprécie alors la proximité avec son Béarn natal. Mais en voyant qu’on n’y arrivait pas, j’ai saisi l’opportunité quand Le Havre m’a contacté. »

Séduite par le discours de bâtisseur d’Aurélien Duraffourg, la demi-centre signe pour un an en Normandie, à l’opposé de son chez elle. « Je ne me suis pas senti très bien, admet-elle aujourd’hui. C’est difficile à dire mais quitter le Sud… C’était compliqué d’arriver dans une nouvelle ville alors que j’avais ma vie à Bordeaux. Il y avait en plus la barrière de la langue avec certaines joueuses de l’équipe. » Depuis septembre, tout a pourtant changé. Bien adaptée au Havre et à la LFH, Dazet la souriante est autrement plus efficace : 4/4 d’entrée, 5 précieux buts à l’aller à Mios, 8 la semaine suivante, et un rôle de gestionnaire que n’hésite pas à lui confier son entraîneur. « Elle fait partie des joueuses qui ont profité de la saison dernière pour progresser et doivent permettre à l’équipe d’être meilleure aujourd’hui », nous confiait Aurélien Duraffourg en début de saison.

Le destin des deux Béarnaises aurait pourtant pu être lié à nouveau. Après avoir déroulé son bras gauche de Brest à Zvenigorod (Russie), Alexandra Lacrabère revient comme joueuse de base de la toute nouvelle UMBB. Un projet dont Dazet a failli faire partie. « Il y a eu des contacts, mais j’avais l’impression de ne pas en avoir terminé au Havre, explique-t-elle. Pour Aurélien, qui est venu me chercher, et parce que je pense qu’on peut faire de belles choses cette saison, j’ai préféré rester. Mais c’est sûr que si Mios me rappelle dans deux ans… (sourire) »

Dans sa recherche de titres, l’Oloronaise se fera un plaisir de défendre sur « Crabouille », face à qui elle se retrouvera sans doute. « Quand je vois la carrière qu’elle a faite, je suis vraiment contente pour elle, admire son homologue. Elle a toujours fait ce qu’elle a voulu elle, sans se soucier de ce que pensaient les autres. Partir en Russie, peu l’ont fait et ça n’a pas dû être facile pour elle non plus, car Gan est un village (6 000 habitants avec les vaches, ndlr). Là, je pense qu’elle a trouvé un équilibre à Mios. » Face à une équipe condamnée à ramener des points de ses déplacements pour se qualifier en play-offs, Dazet s’attend en tout cas à « un match difficile ». Au moins autant qu’un bon vieux Oloron-Gan.

L’autre rencontre : Fleury, attention au piège

La Halle Charles Ehrmann a beau être tombée le 10 janvier dernier face à Issy, un déplacement à Nice demeure un exercice périlleux. Et Fleury ne le sait que trop bien. Lancées dans un match à trois avec les Parisiennes et Metz pour les deux premières places, les Loiretaines ont peu de droits à l’erreur. « Tous les matches vont être difficiles ces prochaines semaines », prévenait Fred Bougeant, le coach du FLHB, avant Metz. L’effectif des Azuréennes suffit à lui rappeler, à l’image d’une base arrière impressionnante quand elle est en réussite (Arslanagic-Daquin-Filipovic). Et la défenseur Elisabeth Chavez se fera un plaisir de chatouiller ses amies et compatriotes fleuryssoises. Bref, ça promet.

Toulon a déjà pris de l’avance

Trois rencontres de la 11e journée ont déjà été disputées le week-end dernier. Ce dont ont profité Issy-Paris et Toulon pour consolider leur place en haut du classement. Les Isséennes ont pris le meilleur sur des Nîmoises (34-27) accrocheuses en début de match, menées par une Klara Cerna bien mieux en ce début d’année 2014 (7 buts). Mais le collectif d’Arnaud Gandais (11 marqueuses différentes), bien homogène devant une Armelle Attingré encore en pleine forme (15 arrêts), a finalement pris le dessus en début de seconde période (de 12-16 à 24-20 en 17 minutes). Et voilà IPH revenu à égalité avec Fleury au classement.

Toulon s’est bien installé sur la 4e place, au pied du podium, en attendant le match du Havre mercredi. Face à Besançon, les Varoises ont rattrapé leur défaite du match aller sans problème puisque toutes les joueuses ont apporté leur pierre à la victoire. Vite distancées, les Bisontines n’ont pas abandonné, à l’image de Moniky Brancilon (7 buts en… 16 tentatives) et Amanda Kolczynski (6). Sur une bonne série (3 victoires lors des 3 derniers matches), les filles de Thierry Vincent ont un gros match à jouer à Nantes dans une semaine.

Enfin, Metz a repris sa marche en avant après sa première défaite de la saison à Fleury. Les Lorraines ont pour cela bien été aidées par des Nantaises apathiques en première période (« Notre défense était un sketch », pestait l’entraîneur Stéphane Moualek), inefficaces au shoot (2/19 pour le duo Popovic-Nze Minko) et privées de leur gardienne Tomasevic, souffrante. Résultat, Metz s’est baladé (29-17) et Sandor Rac a pu largement faire tourner, ce dont ont bien profité Kpodar (3 buts), Gros (5), Aramata Dembélé (1) et Dangueuger (9 arrêts à 53 %). « Il y a une grosse classe d’écart, admettait Gaëlle Le Hir, la capitaine nantaise. On n’est pas rentrées dans le match, en n’étant pas agressives en défense, notre habituel point fort. On n’a pas été ensemble et on s’est heurté au mur messin. » Et même fissuré par son premier échec hexagonal, il fait toujours mal quand on se le prend en pleine face.

*****************************

HAVRE ATHLETIC CLUB - UNION MIOS BIGANOS BEGLES

Pronostic : Le Havre

Arbitres / Délégué (D) :
Aucun arbitre renseigné
Date et Heure :
Le 22/01/2014 A 20:00:00
Lieu :
DOCKS OCEANE
Quai Frissard
LE HAVRE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL - FLEURY LOIRET HANDBALL

Pronostic : Fleury

Arbitres / Délégué (D) :
Aucun arbitre renseigné
Date et Heure :
Le 21/01/2014 A 20:00:00
Lieu :
Halle des Sports Charles Ehrmann
155, route de Grenoble
NICE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - ES BESANCON FEMININ

32 - 25 (Mi-temps : 18-11)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
ANICET JEAN-PATRICK
FERRANDIER FREDERIC
BOULEN PHILIPPE (D)
Date et Heure :
Le 18/01/2014 à 20:30:00
Lieu :
VERT COTEAU
86 rue Friggeri
TOULON

*****************************

METZ HANDBALL - NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB

29 - 17 (Mi-temps : 17-9)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
LANGEVIN EMMANUEL
RAGAINE LUDOVIC
SEMIN JOËL (D)
Date et Heure :
Le 18/01/2014 à 20:00:00
Lieu :
Les Arènes
5, avenue Louis le Débonnaire
METZ

*****************************

ISSY PARIS HAND - HANDBALL CERCLE NIMES

34 - 27 (Mi-temps : 14-16)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BONAVENTURA CHARLOTTE
BONAVENTURA JULIE
GUILLEMOT VINCENT (D)
Date et Heure :
Le 19/01/2014 à 16:00:00
Lieu :
Robert Charpentier
4/6 Bd des Frères Voisins
ISSY LES MOULINEAUX

*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités