mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Après France–Biélorussie: Valentin Porte « Je prends tout ce qu’il y a prendre »
Après France–Biélorussie: Valentin Porte « Je prends tout ce qu’il y a prendre »
22 Janvier 2014 | International > Euro

En attendant le résultat du match de la Pologne face à la Suède, les Bleus se sont ouverts au jeu des questions sur le contenu du match face à la Biélorussie. Entre un Valentin Porte étonnant de fraîcheur dans le jeu et élu meilleur joueur du match et Igor Anic encore une fois impeccable dans son poste de pivot remplaçant, il y avait de la joie en zone mixte après la rencontre.

Valentin Porte

HandZone : Tu es élu meilleur joueur du match, c’est une satisfaction ?
Bien sur, c’est une satisfaction, mais il faut avant tout retenir la victoire, encore une fois avec cinq victoires sur cinq matches. Cela fait aussi plaisir d’avoir être élu meilleur joueur du match, maintenant on va essayer de réitérer la même chose demain.

HZ : Avec ta petite blessure de la dernière fois tu avais peur de ne pas jouer aujourd’hui ?
Non, je suis retombé dessus mais c’est juste des séquelles et un gros bleu qui reste, je souffre encore sur le terrain mais je serre les dents car je sais que cette blessure ne peut pas s’aggraver, donc psychologiquement ca va mieux.

HZ : En attaque, tu trouves de mieux en mieux tes marques, en alternant le jeu en duel et le tir de loin ?
Oui, le tir de loin c’est vraiment le dernier recours, ce n’est pas mon style mais bon je suis capable de le faire. Je savais que sur un match comme cela, vu leur style de défense, j’allais plus prendre de plaisir et avoir plus de facilité. Car la, exploser comme cela, c’est plus mon jeu, mais voila c’est bien, il faut que je retrouve des automatismes. Ce n’est que mon deuxième match depuis quinze jours, je manque encore un peu de souffle mais il faut que cela revienne très vite.

HZ : C’est étonnant car tu as eu peu de temps de jeu et de travail avec le groupe et cela déroule sur la circulation de balle, c’est intéressant.
Oui car j’écoute énormément ce qu’ils me disent, et voila. Je fais encore des erreurs évidemment et j’essaie de faire en sorte que cela ne se voit pas trop, mais voila, ils me donnent énormément de conseils et quand on a des conseils de ces grands champions qui connaissent le handball par cœur, cela ne peut que marcher !

HZ : Aurais-tu imaginé un jour jouer au niveau international au poste d’arrière ? Même si tu as évolué à ce poste en équipe jeunes et en club ?
Non, même il y a un mois et demi, deux mois, je ne m’y attendais pas. Je prends tout ce qu’il y a prendre. Si je peux dépanner, il y a aucun souci, je le fais, c’est pour mon pays après tout ! Et tant que cela se passe bien….



Claude Onesta

HZ: quel est le sentiment général après ce match ?
Cette partie est assez conforme à ce que nous avions espéré. Même si le deuxième quart d’heure de la deuxième mi temps nous a un peu agacés. Peut être qu’il y avait besoin d’agacement pour s’y remettre vraiment et assurer une seconde période maitrisée. Voila, on gagne de neufs buts, on ne va pas faire la fine bouche, on fait tourner tout l’effectif autant qu’on le souhaitait, à partir de la, cela fait partie des matches qu’il faut jouer sur lesquels certains on peu prendre un peu plus de confiance. La qualification est une bonne chose car ça va nous permettre d’aborder ce dernier match avec un peu plus de sérénité. La journée de demain (mercredi) qui allait être une journée difficile parce que tout s’enchaine, peu être un temps de récupération, on va pouvoir la gérer avec un peu plus de tranquillité. On va se contenter de se préparer et d’essayer de mobiliser les troupes pour être au rendez-vous pour le match de vendredi. Face à la Suède, ça n’est pas une formalité car on ne peut pas être dans une dynamique comme on la vit depuis le début de la compétition et tout d’un coup, faire une impasse qui n’aurait pas de sens. Il faut qu’on soit capable d’être précis et utiliser le match de demain comme une étape supplémentaire vers la demi-finale.

HZ : Ceux qui étaient en reprise comme Jérôme Fernandez et Titi continuent à prendre du temps de jeu ?
Oui, je pense qu’eux ils ont besoin de jouer et par moment de prendre du rythme. C’est vrai aussi pour Daniel, alors le fait d’alterner attaque et défense, lui permet de jouer sans puiser dans les réserves. Il fallait surtout faire récupérer Nico et Micka, on a aussi pu le faire aussi avec Luc. Ce n’est pas parce que nous allons arriver sur les rotules que nous raterons notre match demain, mais cela ne veut pas dire qu’on le réussira non plus.

HZ : Micka (Guigou) c’est pour le préserver. Cela se passait bien ?
Oh oui, on sait que Sami est mieux qu’un remplaçant et il l’a déjà prouvé et le confiner dans un rôle de remplaçant c’est aussi le mettre en difficulté. C’est bien qu’il puisse jouer une heure, se mettre aussi en réussite. A partir de ce soir on sait que nous pouvons compter sur deux ailiers gauches opérationnels. C’est bien. Micha, on dit toujours qu’il a plus mal nulle part, mais ce n’est pas non plus la peine de lui faire ressentir ses douleurs. On se plait à le sentir guilleret et heureux de vivre !


Igor Anic


HZ: Est-ce qu'il y avait des consignes particulières avant le match ?
On s’était dit avant le match que c’était important de bien commencer, que les joueurs cadres fassent le boulot pour permettre aux joueurs qui ont peu joué de rentrer et aux cadres de se reposer pour la suite de la compétition. C’est vrai qu’on aurait pu faire un écart plus large et plus vite mais à la fin quand on regarde le banc et qu’on voit, Narcisse, Karabatic, Omeyer et Sorhaindo, on se dit que l’objectif est rempli.

HZ : Tu prends de plus en plus tes marques ?
Oui j’essaie de prendre de plus en plus d’ampleur. En compétition, on a peu de temps de travail car les lendemains de matches, ce sont surtout des réglages. On n’a pas le temps de faire beaucoup travailler ceux qui ont peu joué et nous venant du banc, on doit essayer de rester concentré au maximum et quand on rentre, de se fondre dans la masse et ne pas "faire tâche". Je peux et je me dois de progresser encore dans tous les domaines Il y a toujours des détails à régler.

© Cathy Tachdjian
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités