mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
La Coupe de la Ligue dit merci aux Bleus
La Coupe de la Ligue dit merci aux Bleus
30 Janvier 2014 | France > Coupe LNH

La popularité des Bleus est intacte, surtout après leurs récents exploits à l’Euro. La médaille d’or acquise dimanche face au Danemark a véritablement redynamisé les réservations pour  les finalités de la Coupe de la Ligue qui se déroulent samedi et dimanche à Chambéry.

Le 12 novembre dernier, malgré une élimination en quarts de finale, Chambéry s’était vu confier l’organisation du Final Four de la Coupe de la Ligue. Les dirigeants de la LNH n’avaient pas hésité une seule seconde à accorder leur préférence au club savoyard face aux candidatures de Pau, Nantes et Rouen. L'ancrage de la discipline dans la région, le savoir-faire des équipes du président Poncet combiné à la qualité du plateau proposé avaient été mis en avant et tout le monde se voulait confiant concernant le remplissage du Phare. « Dès le mois de décembre, nous avons été agréablement surpris car les demandes ont commencé à affluer, témoigne Noémie Catalan, la responsable communication du CSH. Il y a eu ensuite un coup d’arrêt pendant les fêtes et lorsque nous nous sommes remis au travail vers le 6 janvier, cela n’avait pas trop évolué.» Et ce, malgré des tarifs très abordables avec un prix moyen de 12 euros pour la finale, le dimanche. La billetterie tourne au ralenti, les 4000 places de la salle ont peine à trouver preneurs. Mais le miracle va arriver tout droit du Danemark ! L’équipe de France vient de sortir sans casse du tour principal et s’apprête à disputer la demi-finale de l’Euro face à l’Espagne. Les Bleus passent l’obstacle. La suite est connue. Du côté de la Savoie, on ne sait plus où donner de la tête, l’engouement pour voir une partie de ceux qui durant deux semaines ont fait rêver des milliers de supporters, repart de plus belle. « Le seul fait de communiquer sur les réseaux sociaux a été très efficace, renchérit Noémie Catalan. Sur la page Facebook du club, on a publié un visuel avec nos deux sélectionnés médaillés (Cyril Dumoulin et Kévynn Nyokas) et en une journée, on a recensé 250 partages et 25000 vues. » Les Bleus sont la plus belle tête de gondole que pouvait espérer le Final Four de la Coupe de la Ligue. D’ailleurs, dès lundi, au lendemain du sacre des hommes d’Onesta, la LNH a légèrement modifié ses slogans et son plan communication.



Un Phare "bleu azur"

Onze médaillés en or seront présentés au public dès ce samedi. Neuf disputeront la compétition (4 à Montpellier, 3 à Paris et 2 à Dunkerque), ils seront accompagnés par les deux Chambériens. Tout est fait pour que toutes les parties concernées soient gagnantes. « Quand on a la chance d’avoir une telle consécration au niveau de l’équipe de France, avoue Philippe Bernat-Salles, il faut tout d’abord être fier et surtout savoir rebondir. Il eut été inconcevable de notre part de ne pas savoir utiliser le rayonnement des Bleus sur la compétition. Je rappelle par la même occasion que sur les 17 joueurs qui ont été utilisés sur l’Euro, 15 évoluent en LNH et notre championnat était le mieux représenté, toutes nations confondues. » Le président de la Ligue arborait donc un large sourire à l’annonce de ce "retour sur investissement". Notamment dimanche pour la finale, le Phare devrait afficher un taux de remplissage proche des grandes soirées européennes de Chambéry. «Le côté supporteur et connaisseur de notre public est souvent minimisé, souffle Noémie Catalan. Même si nos partenaires habituels, ceux qui soutiennent le club et qui sont peut-être frustrés que Chambéry ne soit pas dans le dernier carré, n’ont pas été emballés, les fans eux, vont répondre présents.»  Les supporters chambériens réunis dans les deux clubs "les Fondus" et "les Frégas" ont organisé un repas où ils ont convié leurs homologues de Paris, St Raphaël, Montpellier et Dunkerque. « C’est dommage que Chambéry ne se soit pas qualifié, constate Philippe Bernat-Salles. C’est l’équipe de toute une région et je comprends que certains habitués n’aient pas envie de venir. Mais c’est un spectacle avant tout. Les quatre équipes présentes constituent le haut de gamme de notre championnat. A Pau, en 2010, dans une zone où aucun club ne participait au championnat de D1, nous avions fait le plein. Avec le formidable cadeau que nous a fait l’équipe de France au Danemark, je suis très confiant. La télé non plus ne s’est pas trompée, la 1ère demi-finale et la finale seront diffusées sur Canal +  » 

Un spectacle payant même à la télé

Dimanche dernier, l’apothéose de l’Euro entre la France et le Danemark a atteint des records d’audience (1,4 millions de téléspectateurs pour le partenaire historique des Bleus mais surtout trois fois plus de passionnés ou de… curieux sur France 2 (4,8 millions très exactement avec un pic d’audience à 7 millions). D’où l’éternelle question de la visibilité de la discipline dans les médias audiovisuels français. La Ligue n’a pas eu à se plaindre lorsqu’en juin 2011, le groupe Canal était le seul candidat au rachat des droits pour la diffusion du championnat (le contrat court jusqu’en 2015). Moins de trois ans après, la situation n’a que très peu évolué, à ceci près que BeInSports, la filiale sportive du groupe qatarien Al Jazeera, devrait participer très bientôt au tour de table. Dans un cas comme dans l’autre, l’amateur de hand devra toujours passer à la caisse pour profiter de son sport préféré. « On est conscient de cette situation, assure Philippe Bernat-Salles. Si France Télévision veut s’intéresser au hand et accepte de diffuser des matches de championnat, le mercredi ou le jeudi à 20h30 et le samedi après-midi, cela nous convient. Mais pour que la LNH vive, il nous faut de l’argent. Maintenant les chaînes sportives qui diffusent des matches sont toutes payantes. » Le hand devant le petit écran, c'est bien, dans une salle, c'est encore mieux. Comme à Chambéry où le public savoyard sait accueillir ses invités... même si à la base son équipe favorite n'est pas impliquée. Enfin, sur place, c'est ce qu'on nous a rabâché.


                     Le programme des finalités de la Coupe de la Ligue

Samedi 1er février 2014
1ère demi-finale (14h30) PSG Handball - St Raphaël  sur Canal+
2ème demi-finale (16h45) Montpellier - Dunkerque  sur Sport+
Dimanche 2 février 2014
Finale   (17h00) sur Canal+

© Yves Michel
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités