mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : A Nantes, Wendy Lawson la révolte
LFH : A Nantes, Wendy Lawson la révolte
31 Janvier 2014 | France > LFH

Présentation de la 12° Journée de D1F.
Nantes accueille Toulon, samedi à Beaulieu, pour se relancer après un début d'année 2014 encourageant mais pauvre en points. Ce match constitue même la dernière chance pour les Nantaises si elles veulent croire encore aux play-offs. Elles pourront pour cela compter sur Wendy Lawson, leur meilleure marqueuse, aussi étonnante qu'ambitieuse.

Voilà l'une des révélations de l'année. Pour sa première véritable saison dans l'élite, Wendy Lawson impose son athlétique gabarit (69 kg répartis sur 1,83 m), sa pêche et sa puissance au poste d'arrière gauche du Nantes Loire Atlantique, avec qui elle surprend. Et se surprend presque elle-même. « J'ai fait un peu de D1 avec Besançon en 2008-2009 mais je n'étais qu'au centre de formation et je jouais ailière, raconte l'Auboise formée à Rosières Saint-Julien. Là, je ne pensais pas avoir autant de temps de jeu mais je suis assez contente de ce que je produis. En tout cas, je m'éclate ! »

Et attention, la Nantaise n'a rien du tube de l'automne à qui tout réussit pour sa première saison avant de sombrer. Internationale jeune et junior, elle s'est construite progressivement. Au centre de formation de Besançon donc, pendant un an, puis en D2, à Plan-de-Cuques (2009-10) et Vaulx-en-Velin (2010-12), avant de débarquer à Nantes l'an dernier avec l'objectif affiché de découvrir la LFH. « Cela faisait cinq ans que j'étais dans le monde des ''grandes'' et je commençais à être rodée au niveau D2 », explique celle qui tournait à plus de 5 buts par match avant de débarquer en Loire-Atlantique. Une progression linéaire qui se poursuit aujourd'hui, même si les débuts ont été un peu difficiles.



« Pour notre premier match à Fleury (défaite 30-21), je me suis dit : ''Merde, on débarque tout juste de D2 alors qu'en face elles ont toutes disputé les Jeux Olympiques l'an dernier'', sourit celle qui étudie en BTS management des unités commerciales en parallèle du hand. Et puis finalement je réussis à faire ce que je veux, je ne pensais pas y arriver si rapidement. » Mais la numéro 91 (son année de naissance) apprend vite, même si elle avoue encore pécher dans l'impact physique et aux tirs (49 % de réussite), « parce que dans tous les matches il y a une bonne gardienne en face et il faut réfléchir davantage qu'en D2 aux impacts des tirs ».

Après cinq mois de compétition, Lawson et Nantes ont montré qu'ils avaient largement leur place en LFH. Même si les résultats tardent à confirmer les impressions. Avec deux victoires en 11 matches, le NLA n'a que 2 points d'avance sur la lanterne rouge, Besançon, et traîne assez loin des play-offs (4 victoires de retard), qui demeurent l'objectif du club. « Il nous reste 7 matches à jouer, on doit en gagner 5 pour se qualifier. Bien sur que ça va être dur mais c'est toujours d'actualité. En tout cas, samedi, il faut gagner », annonce d'une voix aussi ferme que posée l'arrière gauche qui a relégué sur le banc l'internationale tunisienne Dhaouadi.

Et c'est peu de dire qu'elle y croit. « Il s'est passé quelque chose dans nos têtes le week-end dernier face à Fleury (défaite 27-24 en quart de finale de Coupe de France). On sait qu'on est capables de rivaliser avec une des meilleures équipes du Championnat, de les faire déjouer. On pèche encore sur des détails mais je crois que tout le monde a pris conscience de notre potentiel. » Face à Toulon, qui vient chercher sa victoire de la semaine après son échec à Metz mercredi, la tâche ne sera pas aisée. « Celles qui auront le plus faim gagneront », juge Lawson. Et elle ne manque pas d'appétit.



Besançon et Nîmes ont une carte à jouer

Dans les autres rencontres, les deux dernières équipes du classement, Besançon et Nîmes, voudront profiter de leur match à domicile pour gagner à nouveau. Vainqueur (en attendant la décision de la Ligue) du Havre le 11 janvier dernier, le HBCN doit réitérer pareille performance face à Nice, vraiment pas loin à Mios dans la semaine et décidément bien à l'aise depuis le début d'année. Les Bisontines tenteront d'en faire de même face au Havre, redescendu à la 6e place du classement à la faveur des matches avancés. Et sans se tromper, on peut annoncer que ce sera compliqué pour les Normandes, alors que Camille Comte et ses filles veulent lancer une belle série.

*****************************

NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB - TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL

Pronostic : Nantes

Arbitres / Délégué (D) :
Aucun arbitre renseigné
Date et Heure :
Le 01/02/2014 A 20:45:00
Lieu :
SALLE 5000 - PALAIS BEAULIEU
5, rue andré Tardieu
NANTES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

ES BESANCON FEMININ - HAVRE ATHLETIC CLUB

Pronostic : Le Havre

Arbitres / Délégué (D) :
Aucun arbitre renseigné
Date et Heure :
Le 01/02/2014 A 20:30:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
42 avenue Léo Lagrange
BESANCON

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

HANDBALL CERCLE NIMES - OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL

Pronostic : Nîmes

Arbitres / Délégué (D) :
Aucun arbitre renseigné
Date et Heure :
Le 02/02/2014 A 16:00:00
Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles
160 avenue du Languedoc
NIMES

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités