mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Toulon prend les points, Nantes gagne son public
Toulon prend les points, Nantes gagne son public
2 Février 2014 | France > LFH

A l'issue d'un match pauvre techniquement, Toulon St Cyr a su conserver l'essentiel, le gain du match pour conforter sa 4ème place au classement. Côté Nantais, on rate une nouvelle fois le coche... seule éclaircie dans la grisaille, les 5.000 spectateurs présents à Beaulieu et ce record d'affluence pour un match de LFH.

A voir le palais des sports de Beaulieu rempli à ras bord, on se dit que le NLA suit tout droit le chemin tracé cinq ans plus tôt par son frère ainé... le HBC Nantes. Première mise en lumière télévisuelle pour le promu Nantais et pari réussi pour l'équipe du président Ponroy, 5.000 spectateurs et une belle soirée de gala. Le public invité a vu son équipe favorite tenter dès les premières minutes de jeu d'emballer ce match : une agressivité défensive intéressante des Roses du NLA avec en tête du cortège une Dragica Dzono omniprésente en secteur central pour imposer sa densité physique (3-1, 5'). Mais Toulon entend le réveil sonner... Alexandra Bettachini donne l'exemple par quelques parades bien senties (5-4, 12').

Vient le temps des montées de balle éclairs pour le visiteur Varois : un domaine dans lequel Laura Gaudefroy fait sensation sur grand espace... les Nantaises ne peuvent qu'apercevoir de loin la n°8 bleue. Et c'est côté droit que Toulon emboîte le pas par Marie-Paule Gnabouyou puis Audrey Deroin par deux fois. Katarina Tomasevic tente de maintenir sa défense à flot... mais le rythme est Toulonnais au cœur de cette première période. L'attaque placée locale se cherche : Lawson et Popovic peinent à trouver la mire (5-8, 16'). Il y aura bien le recadrage d'un Stéphane Moualek en recherche de solutions... peine perdue ! "Notre attaque en première mi-temps a été encore une fois en difficulté, elles nous ont pris de vitesse sur chaque contre-attaque... c'est beaucoup trop pour gagner contre ce genre d'équipe. Ce n'est pas un problème physique parce qu'on a des joueuses fraîches sur le terrain, c'est un problème mental. Ce n'est pas notre attaque qui ne fonctionne pas... c'est le dernier geste" note le coach Nantais.

Toulon St Cyr profite du déchet technique Nantais (immanquables et pertes de balles à foison) pour prendre le large au tableau d'affichage. Le duel à distance Bettachini - Tomasevic tient ses promesses, hélas le jeu n'est pas au rendez-vous. Bien aidé par des Ligériennes à la peine sur chacune de leur possession, Toulon sans être irrésistible atteint la mi-temps avec une confortable avance... et comme un symbole de cette première période, Alexandra Bettachini piège sa vis-à-vis Serbe pour un +6 logique à la pause (8-14, 30').

Si le retour des vestiaires semble toujours aussi compliqué pour Nantes (9-16, 32'), le jeu d'attaque Nantais montre soudainement plus de fluidité. -7 encore et toujours lorsque Gnabouyou insiste sur son côté droit. Christiane Mwasesa en rajoute une couche pour donner à Toulon une avance magistrale (10-18, 35'). Et c'est la Congolaise qui crée les brèches dans l'arrière-garde locale. On se dit dès lors que les Sudistes vont donner la fessée. Hermétiques en défense, Stéphanie Daudé et ses coéquipières forment un bloc compact que seul Wendy Lawson parvient à transpercer en début de seconde période (13-19, 39').

Et le public de Beaulieu se fait entendre à la 41ème minute quand on descelle un début de révolte côté Nantais (15-19, 41'). Estelle Nze Minko et Maria Bals dynamisent le jeu Nantais et Wendy Lawson se montre plus tranchante. Nantes a t'il la capacité de réduire l'écart ? A cette question, Toulon pose son veto aux abords du dernier quart d'heure. -4 à dix minutes du terme, le come-back est encore possible côté Nantais... la défense Nantaise monte en régime mais trop d'échecs aux tirs privent le NLA du miracle, Dhaouadi (1/6 aux tirs) et Popovic (5/11) en premier lieu. "Une défense intéressante, plutôt solide. N'importe quel système proposé posait des problèmes à Toulon... En seconde mi-temps, lorsque le match est pratiquement perdu, on voit la vraie équipe de Nantes... j'aurai aimé que mon équipe soit dans le même état d'esprit dès l'entame de jeu" déplore ainsi Stéphane Moualek.

Malgré de nombreux immanquables dans le camp Varois, les tirs puissants de Gnabouyou et les penalties d'Herbrecht sont précieux (19-25, 53'). De retour de la CAN, Christiane Mwasesa montre des signes de fatigue dans le money-time. A l'inverse d'une Estelle Nze Minko portant son équipe à bout de bras pour réduire la marque (22-25, 57'). Trop de précipitations au final, Nantes aura livré un joli baroud d'honneur sans gommer toutefois l'énorme passage à vide du premier acte. Pas suffisant pour se donner de l'air au classement d'autant que Besançon, vainqueur du Havre, donne d'étonnants signes de résistance, d'où la perspective de play-downs à grand suspense. Mission accomplie pour les Toulonnaises de Thierry Vincent... avec une place confirmée dans le carré d'as de la LFH. "Jouer à Nantes dans une atmosphère aussi formidable, tout le monde sait que c'est difficile. Heureusement, on a eu des passages qui nous ont permis de faire la différence et de maintenir l'écart. Même si on n'a pas été brillant, on a tout de même été relativement sérieux pendant une heure".

NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB - TOULON/SAINT-CYR VAR HB
23 - 26 (Mi-temps : 8-14)
Statistiques du match
Arbitres / Délégué (D) :
CARMAUX THIERRY
CHARPENTIER FRANCK
Date et Heure :
Le 01/02/2014 A 20:45:00
Lieu :
SALLE 5000 - PALAIS BEAULIEU
5, rue andré Tardieu
NANTES

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités