mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Montpellier reste la bête noire des Nantais
Montpellier reste la bête noire des Nantais
7 Février 2014 | France > LNH

A l'issue d'un match d'une rare intensité, Montpellier est parvenu à arracher un nul courageux sur le parquet Nantais. Alors qu'il avait la solution à la 58ème minute, Nantes a une nouvelle fois dû courber le dos face à l'expérience du club Héraultais.

Recevoir le vainqueur récent de la Coupe de la Ligue est sans aucun doute la garantie d'un match de qualité pour le public Nantais. Le HBC Nantes reprend ici la compétition avec l'envie de battre enfin sa bête noire. L'équipe de Thierry Anti veut bien faire et impose d'entrée une défense de fer (4-2, 10')... En échec devant Gorazd Skof, Montpellier a besoin d'un recadrage dès la 12ème minute. La mise au point de Patrice Canayer est utile. Dans ce premier quart d'heure de jeu, le meneur local Nicolas Claire (4 buts dans le premier acte) se montre à son avantage... Il prend le relais d'un Alberto Entrerrios trop rapidement blessé. Le MAHB reste cependant aux aguets comptant sur la vitesse de ses feux-follets, Michael Guigou et Diego Simonet... Le coup du sort de la 21ème minute n'entame pas la détermination Héraultaise : sur une réception anodine, Michael Guigou se blesse à la cuisse gauche (déchirure en perspective pour le champion d'Europe). Montpellier insiste... Sobriété et efficacité au coeur du jeu des Sudistes... ce dont profite Mathieu Grébille pleine lucarne pour un +2 plein d'opportunisme en fin de première période. Au moment de rentrer aux vestiaires, le collectif de Patrice Canayer fait la meilleure impression (13-14, 30').

A la reprise, peu de changement : le round d'observation repart de plus belle (17-17, 35'). Du déchet technique au retour des vestiaires côté MAHB... et forcément, Nantes tient sa rampe de lancement (20-17, 37'). Claire, Nyateu et Camarero s'illustrent face au but d'un Thierry Omeyer dépité. S'il donne quelques signes de flottement au milieu de cette seconde période, Montpellier s'efforce de reprendre les fondamentaux pour recoller illico au tableau d'affichage (21-20, 44'). Et pour égaliser à l'entrée du dernier quart d'heure, le MAHB peut compter notamment sur un Mathieu Grébille des grands soirs (9/11 aux tirs). Le jeune International Tricolore déploie son amplitude de bras à l'aile et se joue d'un Skof esseulé (22-22, 47'). "Une fois qu'il a fait son saut, c'est difficile d'aller le chercher" reconnaît Thierry Anti, le coach Ligérien. Retour en force Montpelliérain un temps annihilé par les jets de 7 mètres de Valero Rivera. Et comme tout lui réussit, c'est Nicolas Claire qui surgit en posant une mine sous la barre d'Omeyer (25-23, 50'). A l'image du coup de colère du banc Montpelliérain à la 53ème minute, la tension monte d'un cran à mesure que le temps s'égraine.

Simonet - Claire, un match à distance et deux poisons pour chacune des deux défenses. Le "H" appuie son bras de fer... On se dit que Nantes est sur la voie lorsque Diego Simonet (intenable jusqu'alors) tente de passer en force face à Maqueda... sanction que ne manque pas de concrétiser Nicolas Claire (29-27, 58'). Mais l'ancien Parisien ne sera pas le héros du match... sanctionné d'une exclusion au plus mauvais des moments : Montpellier égalise et arrache le match nul. 82 dernières secondes mal négociées par les Violets. Fin de match en eaux de boudin pour Nantes qui voit les secondes défiler sans que le duo arbitral n'y mette fin. "Pour moi, c'est comme si on avait perdu. La dernière action est litigieuse. L'arbitre peut encore arrêter le temps et on perd sept secondes dans l'histoire. On n'a pas pu se mettre en position de tir. C'est pour ça qu'on est encore plus frustré. On pouvait les battre et passer devant eux au classement" réagit Rock Feliho, défenseur du HBC Nantes, un brin amer.

Malgré la déception, Thierry Anti ne veut pas parler de défaite : "c'est avant tout un match nul". Le coach local revient en premier lieu sur l'intensité des débats. "On a eu un gros match, aucune des deux équipes n'a lâché pendant une heure. Comme deux boxeurs qui ne voulaient pas tomber K-O. A chaque fois, Montpellier a recollé. On espérait qu'il allait fatiguer après le week-end qu'il avait livré. La consigne à la fin était de ne pas prendre une exclusion... les deux minutes sur Nicolas Claire sont sévères et nous handicapent terriblement. A ce moment là, on est en difficulté avec un pressing homme à homme, ça s'est joué sur un ballon".

Satisfaction palpable dans les rangs Héraultais à l'image de Thierry Omeyer : "j'ai le sentiment d'avoir gagné un point et d'en avoir perdu un aussi. On se bat bien, on y croit jusqu'au bout... Au final, on prend un point, c'est mieux que zéro". Tout comme William Accambray : "c'est bien de s'être battu jusqu'au bout... surtout au vu de la semaine que l'on a eue"... l'arrière du MAHB évoque ici la sanction de deux points perdus au classement, une bien mauvaise nouvelle qui n'a cependant pas affecté la capacité de résistance de ces Montpelliérains. Impression confirmée par Patrice Canayer : "on savait que la pression et l'intensité physique allaient être présentes. On avait deux hypothèses : soit se relâcher après le titre, cette semaine difficile et trois jours avant un match de Coupe d'Europe... soit de jouer tous les matchs à fond, d'aller au bout de l'engagement. C'est ce qu'on a fait, le match a atteint un très haut niveau. Je me suis régalé sur le banc, les joueurs aussi sur le terrain, ça fait plaisir". Quant à l'impression de victoire, le technicien Languedocien tempère : "en ce moment, je ne compte pas les points, j'ai un peu de mal avec ma table à calculer... Thierry a raison en disant que c'est un nul. Mais si on était au foot, je dirais que c'est un bon nul. On a vu deux grosses équipes, deux bons gardiens... beaucoup de variétés défensives, de gestes techniques de haut niveau. Et au final, on a la capacité de se ressaisir, de retrouver de bonnes options tactiques... et de croire en nous jusqu'au bout".

HBC NANTES - MONTPELLIER HANDBALL
29 - 29 (Mi-temps : 13
-14)
Statistiques du match
Arbitres :
Said BOUNOUARA
Khalid SAMI
Date et Heure :
Le 06/02/2014 A 20:45:00
Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU
NANTES

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités