mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nantes s'est réveillé trop tard en Hongrie
Nantes s'est réveillé trop tard en Hongrie
9 Février 2014 | Europe

Coupe EHF : phase de groupe. Le printemps Européen du HBC Nantes débute par une défaite somme toute logique à Szeged. Mais au-delà de ce revers (27-28) chez le leader du championnat Hongrois, la formation de Thierry Anti n'aura jamais lâché... inquiétant son hôte jusque dans les derniers instants du match.

Au regard de la composition de la poule C de cette EHF Cup, Szeged a de quoi impressionner : leader du championnat Hongrois devant le grand Veszprém, une multitude d'internationaux avec notamment les Suédois Larholm et Kallman à sa tête, un coach Espagnol Juan-Carlos Pastor expérimenté... Bref, l'étiquette de n°1 va comme un gant au club Magyar. Et la tendance s'est rapidement confirmée dès lors que le coup d'envoi est donné. Soutenu par un public chaud bouillant comme à son habitude, Szeged entame la partie sur un rythme infernal. Jonas Larholm et ses coéquipiers trouvent facilement les intervalles au cœur d'une défense Nantaise étonnamment fébrile. Rien à voir avec la solidité affichée dans la semaine face à Montpellier... Rock Feliho et sa défense subissent durant les trente premières minutes la furia locale (13-6, 23')... Zsolt Balogh, Jonas Kallman et Nikola Prce sont les buteurs en vue : 18 buts encaissés par les Nantais à la pause et une obligation de montrer un tout autre visage au retour des vestiaires sous peine de recevoir une correction. Pas loin de l'effondrement, Nantes va pourtant réagir dans le second acte.

Mené trop rapidement et conscient du danger immédiat, l'entraîneur Nantais Thierry Anti procède à des changements tactiques qui vont finalement payer. Si Szeged maintient son avance de 4 à 5 buts en seconde mi-temps, il ne peut rien face au retour tardif mais inévitable des blancs du HBCN. La défense Nantaise retrouve une certaine cohésion, troublant soudainement le jeu d'attaque d'un Pick Szeged de moins en moins fringuant au fil des dernières minutes de jeu. Sans Alberto Entrerrios blessé face à Montpellier, Nantes peut compter sur un duo de demi-centres percutants, Nicolas Claire et Gunnar Jonsson apportent ainsi leur pierre à l'édifice. Les balles arrivent beaucoup plus facilement aux ailiers du "H" : Valero Rivera et surtout le jeune Jordan Camarero ne se privent pas pour réduire ostensiblement la marque...

Jusqu'à inquiéter le "Pick" dans le money-time. Preuve de cette fébrilité finale de l'équipe Hongroise, Vladimir Vranjes est exclu définitivement à la 50ème minute. Nantes réussira t'il un improbable exploit ? Non, définitivement non... Szeged se ressaisit dans les derniers instants pour conserver l'essentiel... une première victoire à domicile qui lance ici sa campagne printanière en Europe, Kristianstad attendant déjà le "Pick" la semaine prochaine. "Ca n'était pas la meilleure heure (12h30) pour jouer. Notre fin de match était chaotique, j'en suis désolé mais je suis au final heureux de notre réussite" indique l'arrière Hongrois Zsolt Balogh. Côté Nantais... c'est la tendance du "verre à moitié vide ou à moitié plein". Pas loin du fiasco à la pause, Nantes a rectifié le tir de façon spectaculaire... sans toutefois pouvoir prétendre à la victoire ni même au match nul. Un -1 qui augure de belles perspectives pour le "H" dans ce groupe C... et une réduction du score pas du tout anecdotique lorsque l'on sait que la différence de but particulière peut avoir éventuellement une importance majeure dans le décompte final.

Le prochain match des hommes de Thierry Anti revêt une importance capitale. Le Tatran Presov, prochain adversaire dimanche à Beaulieu, s'est en effet imposé hier chez lui en Slovaquie face aux Suédois de Kristianstad (37-30) sous la houlette de son buteur attitré Oliver Rabek. Avant cela, Nîmes défiera le HBCN toujours à Beaulieu jeudi prochain en championnat.

A Szeged, Varosi Sportcsarnok
Le dimanche 9 février 2014 à 12h30
Pick Szeged - HBC Nantes : 28 - 27 (Mi-temps : 18-13)
2.800 spectateurs
Arbitres :
MM. Taras KOUZ & Viktor ZHOBA (Ukraine)
Délégué :
M. Felix RATZ (Suisse)

Pick Szeged
Gardiens
: Mikler (60, 15 arrêts dont 1/3 pen.), Tatai (0/1 pen.).
Joueurs de champ : Lasica, Balogh (6/8 dont 2/2 pen.), Larholm (7/13 dont 3/5 pen.), Zubai (2/3), Ilyés (2/5), Källman (5/5), Blazevic, Mindegía Elizaga (0/1), Prce (4/4), Vranjes (1/1), Vadkerti (0/1), Ancsin (0/1), Gidai, Czina (1/3).
Entraîneur : Pastor.

Nantes
Gardiens : Skof (60', 11 arrêts dont 1/5 pen.), Maggaiez (1/2 pen.).
Joueurs de champ : Camarero (7/7), Maqueda (3/7), Gharbi, Feliho, Claire (5/11), Rivera Folch (6/10 dont 3/4 pen.), Vujic (0/2), Nyateu, Sayad (1/2), Jonsson (4/6), Garcia Rubio (1/2), Toumi (0/1).
Entraîneur : Anti.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités