mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Ayglon donne des ailes à Nîmes
LFH : Ayglon donne des ailes à Nîmes
17 Février 2014 | France > LFH

Résumé de la 13° journée de D1F.
Les bonnes résolutions sont décidément tenues à Nîmes, où les Gardoises n’en finissent plus de gagner chez elles, où la dernière victime en date s’appelle Mios-Bègles. Requinquées par la sérénité de la jeune maman Camille Ayglon, les filles de Christophe Chagnard peuvent encore croire aux play-offs. D’autant que dans le même temps, Le Havre faiblit.

La transformation est saisissante et même les chiffres ne peuvent la faire mentir. En 2013, Nîmes n’avait gagné qu’un petit match, au Parnasse, encaissait plus de 30 buts en moyenne et traversait toujours une dizaine de minutes compliquées par match. Depuis janvier, les Gardoises en sont à 3 victoires en 4 matches de Championnat, toutes à domicile, et n’ont pas pris plus de 28 buts lors de leurs succès. Et les voilà en position d’aller s’installer sur la 7e place, à condition de s’imposer chez la lanterne rouge, Besançon.

Cette métamorphose coïncide avec un retour, celui de Camille Ayglon, trois mois et demi après avoir donné naissance au petit Milo. « Mais il n’y a pas que moi », sourit l’arrière droite internationale, bien que le papa, Guillaume Saurina, ne pense le contraire. « Il y a plusieurs choses, et notamment une préparation très difficile pendant la trêve, où personne n’avait le sourire. Christophe Chagnard nous a mis dans le dur, c’était quasiment le goulag ! Mais on a toutes accepté, conscientes de ne pas avoir fait ce qu’il fallait jusqu’ici. »

Il n’empêche, sitôt revenue, Ayglon a repris son rôle, central, en défense, en mettant autant d’intensité qu’avant son absence et en encadrant ses coéquipières, en leader qu’elle est. Et c’est cet apport psychologique qui a lancé une nouvelle dynamique. « C’a un peu rassuré le groupe, après toutes les blessures du début de saison », reprend la gauchère de 28 ans. En 47 minutes, face à Mios-Bègles, elle a en plus apporté en attaque, avec 5 buts en 9 tentatives et une passe décisive. « Je n’ai pas tout perdu, rigole l’internationale, même si je manque encore de puissance. Le premier footing a été très dur mais niveau cardio ça va. C’est les abdos qui tirent un peu (rires), d’autant que c’était très intense samedi. Mais je reviens avec beaucoup de fraîcheur mentale. »

Comblée par sa nouvelle vie de famille, la joueuse Ayglon se transforme aisément en maman Camille (« on est ''gaga'' de Milo ») et a surtout appris à relativiser. Alors difficile de lui faire parler de la suite. « Cela ne sert à rien de trop se projeter. Si on vise les play-offs ? On n’a pas notre destin en main pour cela. On vise la 7e place et on verra ce que font les autres. » La qualification dépendra aussi de la décision sur le match Nîmes – Le Havre, livrée cette semaine par la Ligue. Une rencontre remportée par les Gardoises mais que Camille Ayglon n’aurait pas dû jouer, son certificat médical n’étant pas arrivé à temps aux instances. Que ces dernières se rassurent : la maman est en pleine forme.

Pendant ce temps, Le Havre flanche

L’hypothèse d’une surprise venant du Sud est d’autant plus crédible que dans le même temps,Le Havre a beaucoup, beaucoup de mal. Sans Linda Pradel, forfait, les Normandes ont été surprises par une équipe de Nantes combative et revenue de très loin, alors qu’elle était menée de 5 buts à la 40e minute (19-14). Mais grâce à une Katarina Tomasevic énorme après 10 premières minutes difficiles et une Wendy Lawson en mode artilleuse (8/16 aux tirs), les promues ont décroché une superbe 3e victoire cette saison. Battues d’un but (26-27), les Havraises bouclent en revanche un cinquième match de rang sans succès. Si elles restent 5e, elles sont de plus en plus menacées par Mios et Nîmes.

Nice aurait pu en profiter mais les Azuréennes ont conclu une semaine compliquée en se faisant surclasser par Metz. Tout de suite entrées dans le match (4-7, 13e), les coéquipières de Paule Baudouin (7 buts) n’ont pas laissé le doute s’installer. Malgré une dernière résistance des Niçoises (14-18, 40e), la victoire des Lorraines fut aussi large qu’incontestable (19-28). Rassurant, avant d’aborder une Coupe de la Ligue sans droit à l’erreur à domicile.

Issy et Fleury ne lâchent rien

En tête du Championnat, la cadence maximale se poursuit. Ni Issy, accroché une grosse mi-temps par Besançon, ni Fleury, encore une fois au-dessus à Toulon, n’ont fait dans le détail. « C’a été un peu dur au début, on n’a pas mis assez d’intensité, c’était brouillon, sans qu’on puisse expliquer pourquoi, constatait l’Isséenne Charlotte Mordal, excellente sur son aile gauche avec 6 buts. Mais on a gagné, on est contentes de la semaine et on continue à travailler. » Et au final, l’écart fut important pour la lanterne rouge (37-27). « C’est la différence qui existe entre les deux équipes, soufflait Camille Comte, l’entraîneur de Besançon. On a bien défendu une demi-heure on n’a pas su faire plus. Les filles ont vu qu’elles ne pouvaient pas défendre sur Oftedal, ce qui est une des missions les plus difficiles du Championnat, et ont un peu lâché. » Et regardent surtout vers les prochaines rencontres, face aux équipes qui n’occupent pas le Top 3.

Pour Fleury, le collectif a une fois encore fait la différence et à la pause, le mal était déjà fait (11-18). Les Toulonnaises l’ont appris à leurs dépens, il est difficile de contenir une équipe où six joueuses comptent 3 buts ou plus et où le feu d’artifice de l’aile gauche (5 buts pour Houette) à l’axe central (10 buts pour le duo Mangué-Kamdop). Les Loiretaines, elles aussi, arriveront gonflées à bloc à Metz. Et on voit mal comment la Coupe de la Ligue pourrait échapper à un membre du trio de tête.

*****************************

OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL - METZ HANDBALL

19 - 28 (Mi-temps : 9-13)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
DOUGAREM MEHDI
LESS CEDRIC
CAILLET MICHEL (D)
Date et Heure :
Le 16/02/2014 à 15:00:00
Lieu :
Halle des Sports Charles Ehrmann
155, route de Grenoble
NICE

*****************************

HAVRE ATHLETIC CLUB - NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB

26 - 27 (Mi-temps : 12-11)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
ROLLAND JEROME
KLEIN FREDERIC
LOUETTE OLIVIER (D)
Date et Heure :
Le 15/02/2014 à 19:00:00
Lieu :
DOCKS OCEANE
Quai Frissard
LE HAVRE

*****************************

TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL - FLEURY LOIRET HANDBALL

22 - 32 (Mi-temps : 11-18)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK
CREPAIN MARC (D)
Date et Heure :
Le 15/02/2014 à 20:15:00
Lieu :
Gymnase du Palais des Sports
420 avenue Amiral Aube
TOULON

*****************************

HANDBALL CERCLE NIMES - UNION MIOS BIGANOS BEGLES

32 - 28 (Mi-temps : 17-14)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
GASMI KARIM
GASMI RAOUF
VICENT GEORGES (D)
Date et Heure :
Le 15/02/2014 à 20:00:00
Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles
160 avenue du Languedoc
NIMES

*****************************

ISSY PARIS HAND - ES BESANCON FEMININ

37 - 27 (Mi-temps : 14-11)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
LANGEVIN EMMANUEL
RAGAINE LUDOVIC
PETIT YANNICK (D)
Date et Heure :
Le 16/02/2014 à 16:15:00
Lieu :
Robert Charpentier
4/6 Bd des Frères Voisins
ISSY LES MOULINEAUX

*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités