mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Achenheim espère, Yutz désespère
Achenheim espère, Yutz désespère
4 Mars 2014 | France > Division 2F

Résumé de la 13° Journée de D2F. 
 En arrachant le nul à Cergy Pontoise, Achenheim reprend espoir. Au contraire de Lomme et Angoulême, encore battus. En haut, rien ne va plus pour Yutz, battu une 3ème fois.

Coupé en deux parties égales, le championnat version 2013-2014 a presque pris un tournant décisif ce week-end. La hiérarchie s’établit dans le groupe de tête, les équipes en forme depuis la reprise imposant leur diktat sur des concurrents en panne de régularité. Parmi les exemples les plus criants, Mérignac et Yutz. En souffrance à Noisy il y a 15 jours, plus fringantes la semaine dernière face à Cergy, les Girondines ont rechuté à Dijon. Et pas qu’un peu. Mis sur orbite par l’efficacité de Moretto (4 buts en 10 minutes, 7-3, 11ème), le CDB a tôt fait de prendre la mesure d’un MHB étouffé, ne devant sa survie qu’aux arrêts d’Alvarez Fuente (9 arrêts en 30’). Quelques ballons perdus, un peu de fatigue et Mérignac, un temps, se rapproche (10-7, 21ème). Mais Dijon se reprend. La défense s’active, Mavoungou montent les ballons récupérés et transforment les 7 mètres, Skolkova (8 buts) enchaine les shoots gagnants et malgré un petit temps faible mis à profit par Cauly (7 buts), l’issue du match ne fait vite plus de doute (17-10 / 20-14 / 20-16 / 29-18, 52ème). Dijon déroule et conclut.

Avec ce 12ème succès, le 6ème consécutif, Dijon conserve 6 et 7 points d’avance sur Cannes et Chambray, ses 2 concurrents VAP. Deux prétendants à l’accession qui ne sont pas passés loin de la correctionnelle. En se rendant à Lomme, Cannes pensait peut être que l’écart entre un 3ème et la lanterne rouge serait à lui seul décisif. Mais en handball et en D2 plus qu’ailleurs, la supposée supériorité hiérarchique ne donne pas de blanc-seing. Et de fait, à la fin de ce match que les Azuréennes n’ont jamais survolé, un spectateur peu féru des choses du handball n’aurait sans doute pas imaginé que le vainqueur était le mieux classé des deux. La différence, Cannes l’a faite à la fin d’un première période équilibrée (5-4 / 8-9 / 10-10 / 12-10, 25ème). Entamé et conclu par Clerget, le 5-0 complété par Cissé (11 buts) signe la prise de pouvoir de l’ASC (12-15, 28ème et 13-17, 30ème). Ce moment d’égarement, quelques ballons perdus, 3 ou 4 tirs stoppés par Grosu (16 au total), jamais les Nordistes ne pourront l’effacer. Et malgré les efforts de Daoula ou de Lutovac (7 buts chacune), la course poursuite restera vaine (15-19 / 20-22 / 26-30 / 30-31, 59ème). Cannes s’impose.

Pour Chambray, ce fut encore plus compliquée. Privé de ses deux gâchettes Drii et Kysucanova, Yutz se présentait diminué en Touraine. Des défections s’ajoutant à la baisse de rendement d’un collectif à la recherche d’un second souffle. Et ce sursaut, les Mosellanes vont sembler l’avoir peu après la reprise. Car à une première période plutôt favorable au CTHB (2-2 / 4-5 / 10-8 / 13-10, 30ème) va succéder une forte réaction mosellane. Hadi, Tanase et Karamoko (6 buts chacune) récoltent les fruits d’un relâchement adverse et Yutz prend la main (20-25, 49ème). Mais Karamoko voit rouge et cette exclusion, Yutz ne va pas la digérer. En 5 minutes et autant de buts, Chambray recolle (25-25, 55ème). A 30 secondes du buzzer, Boutrouille (9 buts) marque le but du +1. Celui de la victoire ? Oui. De Almeida (8 buts) fait faute, carton rouge et 7 mètres à suivre. Hadi se présente, Jubault (12 arrêts dont 3 pén.) s’interpose, Chambray s’impose.

Avec cette victoire, les Tourangelles passent Mérignac, se rapprochent de Yutz (à 2 points) et côtoient toujours Noisy le Grand, vainqueur d’Angoulême. Ce 3ème succès consécutif, les Séquano-Dionysiennes l’ont forgé dans le dernier quart d’heure. Jusque là, les Charentaises avaient plutôt bien résisté, Gaschet (6 buts) et Inglis (5 buts) répondant du tac au tac à Dos Reis (8 buts) et Bellakhdar (6 buts). Mais d’un coup, Angoulême va lâcher (20-20, 48ème et 27-21, 55ème). Le temps mort posé par Jean Etienne Mattiuzzo ne change rien. Angoulême n’y est plus et s’incline.

Battus, Angoulême et Lomme voient leurs chances de maintien s’amenuiser. La zone libre s’éloigne au fil des défaites et des victoires des concurrents. Comme Octeville qui en battant Aunis a une bonne partie du maintien en poche. Et cette victoire, les Normandes l’ont bien méritée. Aussi efficaces devant que derrière, solidaires dans les moments difficiles - la blessure de Drion, une double infériorité numérique à 21-21 (42ème) -, gérant parfaitement la fougue désordonnée des Charentaises Maritime, les filles d’Isabelle Louis (Gomez 8 buts) vont d’abord résister et logiquement se détacher. Trop maladroit sur ses ailes (Leblond 14 arrêts), perdant beaucoup de ballons, le promu ne peut pas rivaliser. Et Abdelmalek (15 buts) toujours aussi énorme n’y pourra rien. Aunis est battu.

Côté maintien, le HBO n’est pas le seul à faire une bonne opération. En allant prendre deux points à l’extérieur, à Cergy Pontoise, Achenheim a retrouvé le sourire. Surprises par l’engagement des Alsaciennes, les Franciliennes vont tarder à entrer dans le match. Il faut même attendre 11 minutes et un but de François pour l’ouverture du compteur Val d’Oisien (1-5, 11ème). L’ATH (Varinot 9 buts) joue bien, accentue sa pression et à la pause, l’écart est conséquent (6-11 / 6-12, 31ème). Puis tout va changer. C’est un nouveau Cergy qui ressort du vestiaire. Tour à tour, Sankharé, Ringayen (6 buts), Lorrillard, Deroletz (6 buts) s’engouffrent dans les brèches. Huit buts marqués, zéro encaissé, Cergy est passé (14-12, 44ème). Mais Achenheim ne s’affole pas et l’écart se stabilise. Presque à elle seule, Kieffer (7 buts) ramène l’ATH au contact (20-20 / 21-21 / 22-22, 59ème), Ngo Leyi marque même le but du +1. Un avantage que Garcia-Leite (6 buts) annule derechef. Match nul.

LOMME LILLE METROPOLE HB - A.S.CANNES HB

31 - 32 (Mi-temps : 14-17)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
EL HILALI KHALID
GAZANI AHMED
DECONINCK MICHEL (D)
Date et Heure :
Le 01/03/2014 à 20:00:00
Lieu :
SALLE DU PARC
RUE DE LA MITTERIE
LOMME

*****************************

CHAMBRAY TOURAINE HANDBALL - YUTZ HANDBALL FEMININ
27 - 26 (Mi-temps : 13-11)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BENNOUR RIDHA
REGAIEG RAOUL
DUPAU JEAN-LUC (D)
Date et Heure :
Le 01/03/2014 à 20:45:00
Lieu :
Gymnase de la Fontaine Blanche
Rond Point du Maréchal Leclerc
CHAMBRAY LES TOURS

*****************************

CERCLE DIJON BOURGOGNE 21 - MERIGNAC HANDBALL
36 - 19 (Mi-temps : 17-10)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
NOGUES OLIVIER
GARRABOS LAURENT
MEYNIER FRÉDÉRIC (D)
Date et Heure :
Le 02/03/2014 à 16:00:00
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17, rue Léon Mauris
DIJON

*****************************

CERGY-PONTOISE HANDBALL - ACHENHEIM TRUCHTERSHEIM
23 - 23 (Mi-temps : 6-11)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BLATRY JEAN-MARIE
DEVAY SEBASTIEN
MENNESSON JEAN-PHILIPPE (D)
Date et Heure :
Le 01/03/2014 à 18:30:00
Lieu :
Troisième millénaire
rue Michel Strogoff
CERGY

*****************************

NOISY LE GRAND HANDBALL - ANGOULEME CHARENTE HANDBALL

31 - 23 (Mi-temps : 13-11)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
FITOUSSI MICKAËL
BLANCHET DAMIEN
TELLIER JACKY (D)
Date et Heure :
Le 01/03/2014 à 19:00:00
Lieu :
CLOS DE L'ARCHE
Rue Jean Riche pin
NOISY LE GRAND

*****************************

AUNIS HB LA ROCHELLE PERIGNY - HB OCTEVILLE SUR MER
27 - 30 (Mi-temps : 16-19)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
HORNBECK JEAN-MICHEL
HORNBECK GERARD
SORIN JOSETTE (D)
Date et Heure :
Le 01/03/2014 à 20:45:00
Lieu :
PERIGNY
Rue du Péré
PERIGNY
© Philippe Dairou
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités