mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Dumoulin et Chambéry replongent Paris dans le doute
Dumoulin et Chambéry replongent Paris dans le doute
8 Mars 2014 | France > LNH

Le déplacement au Phare était à hauts risques et le PSG en a fait les frais. Les hommes de Philippe Gardent se sont inclinés face à Chambéry (31-26) et sont surtout tombés sur un Cyril Dumoulin (encore une fois) impérial dans ses cages.

Il parait qu'en vue de la prochaine saison, le PSG est à la recherche d'un gardien de stature internationale à associer à Patrice Annonay en remplacement de l'Espagnol Sierra. Dommage pour les Parisiens, tant mieux pour Chambéry, Cyril Dumoulin est encore sous contrat avec le club savoyard. Sans cela, les dirigeants franciliens auraient pu tenter une approche car ce jeudi soir, le gardien de l'équipe de France a montré toute sa classe sur sa ligne et dans sa zone pour mettre en échec les tentatives du PSG. Vingt et un arrêts au bout de ses extrémités, le grand barbu a été un des artisans du succès de Chambéry.

Les Savoyards ne connaîtront finalement qu'un passage à vide dans cette rencontre, à l'entame du second quart d'heure de la 1ère mi-temps. Jusque là, les deux formations s'étaient neutralisées et d'un score de parité (8-8 à la 15ème), le tableau d'affichage va largement basculer en faveur du PSG (8-12 à la 19ème). Ce temps faible pour les Savoyards ponctués surtout de pertes de balle, va aussi coïncider avec la sortie définitive de Cédric Paty. A la 16ème minute, l'ailier droit profite d'un décalage mais à l'entrée de la zone, marche sur le pied de Mikkel Hansen, retombe mal et sa cheville en prend un coup. Plus tard, un 1er diagnostic fera état d'une rupture du tendon d'Achille. Pas de bol pour "Cécé" qui ces derniers temps, était sur une belle dynamique.

Ce coup du sort ne va pas pour autant désorganiser Chambéry. C'est plutôt le PSG qui va perdre ses moyens et laisser Kévynn Nyokas prendre le relais de Timothey N'Guessan pour alimenter le compteur savoyard. Entre temps, Mario Cavalli avait changé son système défensif, la 5-1 prenant le pas sur une 3-2-1 qui avait montré ses limites. Les Parisiens ne marquaient plus et leur défense se retrouvait souvent à la faute (2x2' en 4'). Comme Olivier Marroux était plutôt en réussite au jet de 7 mètres et que Dumoulin continuait à balayer devant sa porte, Chambéry refaisait son retard et revenait à hauteur (14-14 à la pause).



Le retour des vestiaires va être fatal aux joueurs de la capitale. C'est tout d'abord un revenant qui va mettre le feu aux poudres. Bertrand Gille entré en fin de 1ère période va apporter toute son expérience sur le front de l'attaque chambérienne. Ensuite, ce sera à Timothey N'Guessan insolant de réussite (10 réalisations au total) de porter l'estocade en transperçant ce qui va devenir un morceau de gruyère. Le jeune arrière international va inscrire quatre buts consécutifs et offrir à son équipe, un matelas substantiel (22-17 à la 42ème). Dès lors, les 4400 spectateurs du Phare et les passionnés amassés devant leur écran attendaient une réaction parisienne. Elle ne viendra pas, Mikkel Hansen par exemple, s'étant inscrit depuis longtemps, aux abonnés absents ! Dans ce qui peu à peu va s'apparenter à un naufrage, seuls Fahrudin Melic et José Manuel Sierra vont sortir du lot. Et encore ! Le Monténégrin ne s'illustrant qu'à 7 mètres (11 buts dont 8/9 aux pénaltys) et l'Espagnol avec 11 arrêts, n'influant que très peu sur ces 30 dernières minutes. Car Chambéry humant le parfum de l'exploit, va continuer son pressing offensif et défensif.  Etreinte payante puisque l'avantage ne va guère bouger, Damir Bicanic (notre photo) et l'inévitable Cyril Dumoulin se chargeant de répondre au timide sursaut adverse(26-23 à la 53ème). Les minutes défilant à toute allure, le PSG devait se rendre à l'évidence: après le Trophée des Champions, Chambéry était sa bête noire pour la 2ème fois de la saison. 

Ce succès (31-26) rapproche les Savoyards du peloton des équipes qui courent après une place en EHF. Le PSG va de son côté suivre très attentivement le déplacement ce vendredi de Dunkerque à St Raphaël. En cas de succès, les Nordistes porteraient leur avance à 3 points en tête du classement. Rien ne serait définitif mais quand même ! 

A Chambéry, Le Phare , jeudi 6 mars 2014
Chambéry - Paris SG Handball : 31 - 26 (Mi-temps : 14-14)
4400 spectateurs
Arbitres : MM Serrano et Moreno

Statistiques du match

Evolution du score : 2-1 (5è) 3-4 (9è) 8-8 (15è) 8-12 (19è) 12-12 (24è) 14-14 (MT) 14-15 (31è) 16-17 (34è) 19-17 (38è) 23-17 (43è) 23-19 (46è) 25-22 (52è) 28-23 (55è) 29-26 (57è) 31-26 (fin)

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités