mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CE : Fleury n'a pas pu lutter, Mios et Issy ont rendez-vous
CE : Fleury n'a pas pu lutter, Mios et Issy ont rendez-vous
9 Mars 2014 | Europe > Champion's League
Résumé des quarts de finale retour de Coupe d'Europe
Il n'y a plus qu'en petite coupe d'Europe que la France aura encore des représentantes. Déjà battu à l'aller, Fleury n'a jamais pu espérer revenir à Zvenigorod, où les Loiretaines ont de nouveau cédé (34-28) en Coupe des Coupes. La Challenge Cup amènera en finale un club français puisque Mios et Issy-Paris ont rendez-vous en demi.


Le constat est implacable : 32 buts encaissés à l'aller, 2 de plus au retour, soit un total de 66 unités en deux heures de jeu. Zvezda Zvenigorod a fait exploser la défense de Fleury en quart de finale de la Coupe des Coupes, après avoir déjà marché sur Metz au tour précédent. Si elles ont mené et fait jeu égal dans le Loiret, les filles de Fred Bougeant ont cette fois craqué très tôt (12-7, 19e), preuve que l'écart qui les sépare du très haut niveau européen, auquel leur collectif peut les mener, est encore grand.

Dans le gymnase de collège de Zvenigorod, les Roses ont rapidement fané, incapable qu'elles ont été de déborder une défense adverse trop solide. Car les Russes ont un style de jeu que beaucoup d'équipes françaises tentent de développer, mais avec plus de solidite, de rigueur, peut-être de talent, aussi, à l'image de l'excellente Marennikova à l'aile droite (11 buts). Alors pendant que Bea Fernandez, Marta Mangué et Laura Kamdop voyaient les balles leur échapper, les contres soviétiques faisaient enfler le score (18-11 à la pause).



Sorties du banc, Camille Rassinoux (4 buts), Gnonsiane Niombla et Audrey Bruneau (2 buts chacune) permettaient à Fleury de revenir un instant (26-22, 46e), mais à l'image d'un tir à 6 mètres tiré au-dessus par l'arrière gauche internationale française, les vice-championnes de France ne pouvaient espérer mieux ce dimanche. Et dans une dernière accélération, les anciennes coéquipières d'Alexandra Lacrabère bouclaient finalement leur rencontre avec 6 buts d'avance (34-28).

Un peu trop court en Coupe de la LIgue (défaite en finale face à Metz), un peu trop jeune pour sa première campagne européenne, où il chute en demi-finale, le collectif du Loiret montre qu'il devient une place forte du handball français... mais manque encore de vécu pour prétendre aux trophées. Dans l'immédiat, les coéquipières de Manon Houette visent la première place du Championnat, qui les lancerait idéalement vers les phases finales de LFH. Et elles auront une autre chance de remporter un titre avec la Coupe de France, dont elles disputeront la finale face à Issy-Paris.



Mios et Issy-Paris ont rendez-vous sur la scène européenne

Sans doute amenées à se rencontrer en phases finales du Championnat de France, déjà face à face en Coupe de la Ligue (victoire parisienne), Issy-Paris et l'Union Mios-Biganos-Bègles vont s'offrir une nouvelle double-confrontation, en demi-finale de Challenge Cup. Ce qui, automatiquement, garantie une place pour un club français en finale de la C4, face aux Suédoises de Höör ou au vainqueur du quart de finale Milenium Belgrade (Serbie) - Galytchanka Lviv (Ukraine).

Déjà nanties d'un matelas de 6 unités d'avance, les Girondines ont explosé les Hollandaises de Quintus à La Teste (35-23). Très rapidement en tête (7-4, 10e), les coéquipières d'une Alexandra Lacrabère toujours bondissante (9 buts, soit 21 en deux rencontres...) ont pu tranquillement tourner en prévision du match de mercredi face à Besançon qui peut leur permettre de faire un grand pas vers la qualification. Alors toutes les Miossaises, de Jurgutyte (6 buts) à Mireya Gonzalez (3) en passant par les gardiennes (10 arrêts pour Blazek, 9 pour Foggea), se sont fait plaisir autant qu'elles en ont donné à leur public. Mais ce sera bien différent face à Issy.


Car après un match nul heureux arraché au match aller, Issy-Paris a remis les choses dans le bon ordre en tapant très fort. Devant plusieurs partenaires qui avaient fait le déplacement et leur président Jean-Marie Sifre, les Isséennes ont littéralement fait exploser le Slavia Prague, séduisant une semaine auparavant mais complètement dépassé ce dimanche.

Très tôt devant (4-2, 6e), dans le sillage d'une très bonne Stine Oftedal très tôt prise en stricte, les filles d'Arnaud Gandais ont ensuite déroulé en asphyxiant l'attaque adverse, s'offrant autant d'occasions de contres ensuite : 10-16 (20e), 12-22 (30e), 13-30 (40e), 14-34 (46e), et ainsi de suite jusqu'à terminer sur le score de 41-23 avec un léger relâchement final. "Si on ne gagne pas à Prague, on ne mérite de toute façon pas d'être en demi-finale de Coupe d'Europe", avait prévenu Arnaud Gandais la semaine dernière. Il a été entendu par des joueuses visiblement piquées dans leur orgueil.


Issy-Paris reste donc en course sur trois tableaux : la Coupe de France (finale contre Fleury fin mai), la petite Coupe d'Europe et les play-offs du Championnat de France, pour lesquels les coéquipières d'Amélie Goudjo sont déjà qualifiées. Mais une échéance est à peine passée qu'une nouvelle arrive : dès mercredi, les 3es de LFH affrontent Fleury, co-leader avec Metz, qu'elles tiendraient à portée de fusil si elles parviennent à les battre, ce que seules les Lorraines ont fait en France. Ca s'appelle les montagnes russes...


Les fiches de match

Coupe des Vainqueurs de Coupe, quart de finale retour
Zvezda Zvenigorod - Fleury : 34-28 (match aller : 32-28)
Mi-temps : 18-11
Fleury.- Gardiennes : Zoqbi de Paula, Callave. Joueuses : Fernandez (6), Kamdop (4), Rassinoux (4), Houette (3), Lopez Herrero (3), Bruneau (2), Cissé (2), Niombla (2), Alberto (1), Mangué (1), Manga, Stanca, Tounkara.

Challenge Cup, quarts de finale retour
Mios-Biganos-Bègles - Quintus : 35-23 (match aller : 38-32)
Mi-temps : 21-13
UMBB.- Gardiennes : Blazek (10 arrêts), Foggea (9 arrêts). Joueuses : Jurgutyte (6), Durand (1), Ciavatti (2), Borg (2), Lévèque (2), Faure, Lachaud (4), Maubon (2), Lacrabère (9), Sénamaud (2), Deville (1), Youlou (1), Gonzalez (3).

Slavia Prague - Issy-Paris : 23-41 (match aller : 27-27)
Mi-temps : 12-22
Issy-Paris.- Gardiennes : Attingré, Chatellet. Joueuses : Oftedal (6), Gardoni (3), Briémant (7), Signaté (5), Camara (3), Goudjo (5), Lassource (4), Spincer (6), Kpoze, Wibe (2), N'Gouan.
© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités