mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Dix dernières minutes fatales pour le Sambre-Avesnois
Dix dernières minutes fatales pour le Sambre-Avesnois
10 Mars 2014 | National > Nationale 1F

Même si la Stella Saint-Maur n’a pas brillé de tous ses éclats durant toute la partie, elle a su tenir le rythme et étouffer le groupe sambrien en fin de partie. Pourtant les Sambriennes avaient pris un bon départ menant même durant les dix premières minutes avant de faire jeu égal jusqu’à la pause où un premier incident opposait le duo arbitral au banc local. Dans un premier temps, un ultime coup franc était transformé alors que les arbitres le faisaient tirer à nouveau, sans résultat.

Durant la seconde partie, les Val-de-Marnaises prenaient de la hauteur et poussaient les Sambriennes à la faute, leur permettant de prendre cinq longueurs d’avance avant de terminer sur le score de 25 à 30 et de repartir avec les trois points de la victoire au grand désappointement de Thierry Micolon, l’entraîneur du SAHB, même si ce dernier ne pensait pas à se refaire face aux favorites du soir : « La défaite est logique car il y a eu un manque de maîtrise. Encore une fois, on ne fait pas un mauvais match. Mais on a des pertes de balles dans la précipitation, on a des échecs au tir dans des moments clefs et la gardienne, en face, nous a fait mal en deuxième mi-temps… Avec tout ça, j’ai l’impression que les arbitres ont eu tendance à nous faire jouer en sous-effectif en fin de match. En fait, on croit y arriver mais tant qu’on ne maîtrisera pas notre jeu, on n’y arrivera pas. »

Du côté de Samir Messaoudi, l’entraîneur de Saint-Maur, cette victoire est la bienvenue : « Avec mes blessées, on a dû remodeler la défense durant cette semaine. Mais ce soir, mes joueuses ont fait preuve de courage devant ce public chaud bouillant et avec des décisions arbitrales pas faciles, des deux côtés j’entends. Je suis satisfait de cette victoire au courage. La défaite de Metz nous a fait mal la semaine dernière mais on continue de croire à la montée car, mathématiquement, rien n’est perdu. »

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités