mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : les jeux sont (presque) faits
LFH : les jeux sont (presque) faits
13 Mars 2014 | France > LFH

Résumé de la 15° journée de D1F.
La victoire de Toulon à Nice a considérablement débloqué les choses dans la course au Top 6. Alors que les Azuréennes semblent condamnées à jouer le maintien, Le Havre et Mios sont quasiment qualifiés pour les phases finales, alors que Metz et Fleury filent vers les demies.

Ca s’appelle l’effet domino. Toulon a enlevé un sacré poids des épaules girondines et havraises cette semaine, en s’imposant dès vendredi soir à Nice (30-26), dernier concurrent possible pour le Top 6. Une victoire maîtrisée de bout en bout, où Marie-Paule Gnabouyou (6 buts) et Helena Sterbova (5) ont confirmé leur bonne forme actuelle, qui prouve que les Varoises sont en bonne forme en ce moment et semblent bien parties pour conserver leur 4e place. Pendant que Nice a de nouveau montré ses limites collectives puisque les 11 buts de Maida Arslanagic n’y ont rien fait.

Pour Le Havre, 5e, la qualification est également assurée ou presque. Les filles d’Aurélien Duraffourg sont pourtant passées sous le rouleau compresseur messin (33-20) débarqué en Normandie avec l’artillerie lourde. A tel point que les Normandes ont flirté avec le -20 (30-11, 52e) après n’avoir marqué que trois buts en seconde période face à une Gervaise Pierson à nouveau impressionnante (17 arrêts à… 61 % !), que beaucoup de Lorrains aimeraient déjà voir en équipe de France. Vraiment pas au mieux en ce moment (7 défaites de rang en Championnat avant de récupérer les 3 points de Nîmes), les Havraises ont 3 victoires d’avance sur Nice à 3 journées de la fin. A moins d’un incroyable concours de circonstances, elles seront en quart de finale. Mais elles doivent relancer une dynamique d’ici là.

L’Union Mios-Biganos-Bègles, malgré un résultat mitigé face à Besançon (29-29), est aussi en bonne posture. Les Girondines ont trois points d’avance sur Nice mais devront néanmoins faire avec un calendrier ultra-compliqué (déplacements à Nantes et Metz, réception de Fleury). Dommage que les coéquipières des internationales Alice Lévèque et Alexandra Lacrabère (7 réalisations chacune) n’aient pas pu conserver leurs trois buts d’avance sur la fin (29-26, 56e), tant ce point en plus leur aurait fait du bien. Mais les Bisontines ramènent un match nul amplement mérité grâce à un dernier but de Brancilon (en photo ci-dessus) à l’issue d’un match où elles auront longtemps mené, preuve de leurs progrès constants ces dernières semaines.

Les filles de Camille Comte prennent ainsi deux points d’avance sur Nîmes, plus que jamais lanterne rouge après sa défaite face à Nantes en guise de rechute confirmée (24-25). Derrière du début à la fin à part un petit intermède au cœur de la seconde période, les Gardoises ont pourtant fait l’effort de recoller en fin de match alors qu’elles avaient compté 5 buts de retard (15-20, 45e). Mais un dernier but d’Estelle Nze Minko avant un ultime arrêt de l’excellente Tomasevic (15 parades au total) offre la victoire aux Roses, qui recollent à Nice à la 7e place. Pour les positions en vue du play-down, rien n’est joué. Et on n’est pas à l’abri d’une grosse surprise pour la 6e place…

Pour la qualification directe en demi-finale en revanche, le suspense est quasiment éteint. Issy-Paris espérait revenir sur Fleury mais le match nul entre les deux équipes mercredi à Coubertin, devant une armée de mômes acquis à la cause locale. Un dernier tir manqué de Mariama Signaté, très bonne en seconde période malgré un genou endolori, laisse finalement les deux équipes sur un score équitable qui satisfait tout le monde. « Les deux équipes étaient cramées » de leur voyage européen (à Prague pour Issy, à Zvenigorod pour Fleury), selon Arnaud Gandais. Ce qui n’a pas empêché de voir « un très bon match », selon Fred Bougeant. Les Loiretaines conservent ainsi 3 points d’avance sur Issy et ont un point de retard sur Metz. Le prochain match, entre Lorraines et Parisiennes, intéressera au plus haut point Fleury, quasiment assuré d’être en demi-finale, et qui peut encore rêver à la 1re place.

*****************************

OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL - TOULON/SAINT-CYR VAR HANDBALL

26 - 30 (Mi-temps : 10-12)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
LANGEVIN EMMANUEL
RAGAINE LUDOVIC
BOULEN PHILIPPE (D)
Date et Heure :
Le 07/03/2014 à 20:30:00
Lieu :
Halle des Sports Charles Ehrmann
155, route de Grenoble
NICE


*****************************

HAVRE ATHLETIC CLUB - METZ HANDBALL

20 - 33 (Mi-temps : 8-15)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BOURGEOIS JEAN-FRANÇOIS
DENIS PATRICK
DENIS JEAN-CLAUDE (D)
Date et Heure :
Le 09/03/2014 à 17:00:00
Lieu :
DOCKS OCEANE
Quai Frissard
LE HAVRE

*****************************

UNION MIOS BIGANOS BEGLES - ES BESANCON FEMININ

29 - 29 (Mi-temps : 13-12)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
MORENO JEAN-PIERRE
SERRANO MICHEL
DINQUER ERIC (D)
Date et Heure :
Le 12/03/2014 à 20:00:00
Lieu :
DUHOURQUET
156, rue Marcel Sembat
BEGLES

*****************************

HANDBALL CERCLE NIMES - NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB

24 - 25 (Mi-temps : 11-14)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
GARRABOS LAURENT
NOGUES OLIVIER
BADALASSI ROGER (D)
Date et Heure :
Le 12/03/2014 à 20:30:00
Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles
160 avenue du Languedoc
NIMES

*****************************

ISSY PARIS HAND - FLEURY LOIRET HANDBALL

26 - 26 (Mi-temps : 12-14)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BUY OLIVIER
DUCLOS SEBASTIEN
VOYE JOEL (D)
Date et Heure :
Le 12/03/2014 à 14:30:00
Lieu :
Pierre de Coubertin
82, avenue Georges Lafont
PARIS


*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités