mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LNH: la course-poursuite continue en tête et en bas
LNH: la course-poursuite continue en tête et en bas
16 Mars 2014 | France > LNH

Palpitant jusqu'au bout ce championnat de D1 masculine ! Dunkerque, Paris, Montpellier, Nantes et Toulouse ont le nez dans la course à l'Europe, Ligue des Champions pour les uns, Coupe de l'EHF pour les autres. En bas de classement, Ivry, Tremblay et Dijon restent compagnons d'infortune.
  
Les lignes n’ont pas bougé en tête de la D1 masculine et le mano a mano se poursuit entre Dunkerque, l’actuel leader et le PSG.

Jeudi, face à Dijon qui n’a désormais plus  grand-chose à espérer de l’élite, les Nordistes ont buté sur une défense adverse et un gardien, Stojinovic, en réussite notamment en 1ère période.  Dunkerque n’a fait la différence qu’au retour des vestiaires et s’est logiquement imposé.

Pour le PSG qui restait sur une cuisante défaite à Chambéry rien n’est facile cette saison. Saint Raphaël a essayé de tirer profit de la situation en opposant défensivement une belle résistance en 1ère mi-temps, avant de perdre pied à 5 minutes de la pause (14-10). Les Varois vont pourtant exploiter les erreurs adverses et revenir au score (19-19 à la 39ème). C’est à ce moment-là que l’inévitable Patrice Annonay est entré en piste et s’est signalé par un enchaînement d’arrêts (12 au total à 57%). Fahrudin Melic (notre photo de tête) a plutôt été en réussite avec 8 buts à son actif dont 3 pénaltys.  Les hommes de Philippe Gardent ont ensuite assuré leur victoire sans faire preuve de génie. La course-poursuite est donc engagée avec Dunkerque. Il reste désormais huit journées à disputer en championnat avec pour les Parisiens, 4 réceptions et autant de déplacements (contre 5 réceptions et 3 matches à l’extérieur pour leur rival,  actuel leader de la D1). Les deux équipes doivent se retrouver face à face, le 27 mars prochain. Qui peut craquer avant ? Les Nordistes sont ils capables d’endosser ce premier rôle jusqu’au bout. «Nous verrons bien, répond enjoué, Patrice Annonay. Notre calendrier est chargé et donc il n’y a aucun calcul à faire. Il ne faut pas regarder ce que font les autres, le problème, il est chez nous. Il faut se comporter comme on l’a fait contre St Raphaël. Il y a eu quelques changements et c'est ce qui a certainement amené ce bon résultat, il faut continuer dans cette voie. »  Encore en course sur trois tableaux (championnat, coupe de France et Ligue des Champions), le PSG fait donc tourner son effectif mais à vouloir mener de front les trois compétitions, peut encore perdre du terrain. «Dunkerque n’a que le championnat comme seule préoccupation, souligne le gardien parisien. Cela augure une fin de saison très disputée. Le niveau de la LNH est très relevé et d’autres équipes, comme Nantes et même Montpellier peuvent encore causer quelques surprises. On sera bien-sûr obligé de regarder à moment donné, les résultats de Dunkerque, mais il ne faut pas qu’on attende un éventuel faux-pas. On va les recevoir, c’est à nous de trouver les solutions. » Ce rendez-vous au sommet s’intercalera entre les 8èmes de finale de la Ligue des Champions face aux Slovènes de Velenje.  Sans oublier le ¼ de finale de la coupe de France programmé le 13 avril à Toulouse.

                                             

DUNKERQUE

PSG

      19ème

reçoit Nantes

va à Nîmes

      20ème

va à Paris

reçoit Dunkerque

      21ème

reçoit Cesson

reçoit Nantes

      22ème

va à Montpellier

va à Aix

      23ème

reçoit Aix

reçoit Dijon

      24ème

va à Toulouse

va à Montpellier

      25ème

reçoit Chambéry

va à Tremblay

      26ème

reçoit Tremblay

reçoit Cesson



Montpellier et Nantes, agitateurs de particules

 
Montpellier avance sans bruit. L’élimination de la Coupe de France a été digérée et la réaction face à Sélestat a été impitoyable (39-28). Avec un Dragan Gajic au-dessus du lot (10 buts) et qui a encore conforté sa place de meilleur marqueur du championnat avec 139 réalisations, les Héraultais pourraient bien être les agitateurs de cette fin de saison. Tout comme Nantes qui reste l’équipe sans faille du moment. Lors des 8 dernières rencontres en D1, les hommes de Thierry ne se sont inclinés qu’à une seule reprise (à Nîmes) et fait match nul contre Montpellier. Cette semaine, ils se sont offert le scalp de Chambéry (32-23) qui restait pourtant sur une série de cinq victoires. Les Savoyards n’ont pas trouvé de solution pour prendre en défaut la défense nantaise et son gardien Gorazd Skof (notre photo - 12 arrêts). Le trio espagnol du "H" Entrerrios, Rivera et Maqueda a été largement au-dessus du lot (21 buts à eux trois).



Si Aix a pris l'ascendant sur Nîmes au terme d'une rencontre où les Gardois ont perdu pied assez rapidement en 1ère période (17-9 à la pause) mais ont réagi pour limiter l'écart au score (29-26), la situation est critique pour Tremblay. Face à Cesson qui a très bien débuté la rencontre (3-7 après 17'), les Franciliens se sont ressaisis et sont même passés devant, exploitant les pertes de balle et les arrêts de leur gardien de buts, Milan Malina (11-8 à la mi-temps). Ceux qui pensaient que Tremblay allait repartir sur de bonnes bases, allaient vite déchanter. En 7 minutes, Igor Anic (notre photo) et ses partenaires vont passer un 1-6 au tableau d'affichage pour reprendre la tête et la conserver jusqu'à la fin, Yann Genty, le gardien cessonnais s'offrant même quelques relances et surtout des montées de balle qui ont affolé ses vis-à-vis.

Après avoir écarté Stéphane Imbratta fin novembre, le club de Tremblay envisage de ne pas conserver le tandem Zovko-Stefanovic dans sa forme actuelle. Des contacts ont d'ores et déjà été pris avec des techniciens extérieurs officiant ou ayant officié en D1 masculine. La personne recherchée a plus le profil d'un bâtisseur ayant véritablement dans ses mains un projet de jeu. Ce qui est loin d'être le cas actuellement.   

Tremblay pourtant, peut remercier Toulouse qui s'est imposé dans la douleur à Ivry. Victorieux, les Val-de-Marnais auraient pu envisager l'avenir avec un peu plus de quiétude. Sauf que c'est raté, ils restent englués dans la zone rouge des relégables potentiels ! Ce samedi, ils ont été souvent menés au score (17-21 au plus fort à la 40ème minute), sont parvenus à recoller (26-26 à 5' de la fin) mais n'ont pas su prendre en défaut les partenaires du pivot Miha Zvizej (notre photo). Les Toulousains sortent de ce qui aurait pu être un véritable piège. «C'est vrai qu'on n'a peut-être pas fait un grand match, reconnaissait Joël Da Silva, mais on a été solide à des moments importants avec des gardiens présents lorsqu'il a fallu s'appuyer sur eux et Valentin (Porte) qui sur la fin, a retrouvé de la confiance. » Depuis son retour de l'Euro, le jeune arrière droit tricolore est un ton en-dessous. Face à Ivry, Valentin Porte a été sur courant alternatif, moins pertinent et plutôt maladroit en 1ère période, décisif avec 4 buts dans les dix dernières minutes. « Je ne veux retenir que ce Valentin-là, assurait l'entraîneur toulousain. On a senti qu'il a plus osé dans les tirs et dans les duels. Il a été déterminant au bon moment et a montré beaucoup de caractère. C'est tout à fait normal qu'il ait eu une baisse de forme après l'Euro qu'il a fait. Il est très attendu et tout le monde désormais s'attend à ce qu'il marque plein de buts. Ce n'est pas si facile.» Toulouse veut rester au contact des meilleurs et en s'imposant à Ivry, a creusé un vrai fossé (4 points) par rapport à ses suivants immédiats.  

MONTPELLIER HANDBALL - SELESTAT    39 - 28 (Mi-temps : 24-13)

Statistiques du match

Arbitres:
ANICET JEAN-PATRICK
FERRANDIER FREDERIC
Date et Heure :
Le 12/03/2014 à 20:30:00
Lieu :
Gymnase Rene Bougnol
Avenue du Val de Montferrand
MONTPELLIER
*****************************

HBC NANTES -
CHAMBERY SAVOIE  
32 - 23 (Mi-temps : 14-6)

Statistiques du match

Arbitres:
DENTZ THIERRY
REIBEL DENIS
Date et Heure :
Le 12/03/2014 à 20:30:00
Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU
NANTES
*****************************

PARIS ST GERMAIN - SAINT RAPHAEL     32 - 24 (Mi-temps : 15-13)

Statistiques du match

Arbitres:
BADER CLÉMENT
WEBER LOIC
Date et Heure :
Le 13/03/2014 à 20:45:00
Lieu :
Pierre de Coubertin
82, avenue Georges Lafont
PARIS

DIJON BOURGOGNE - DUNKERQUE   20 - 25 (Mi-temps : 8-10)

Statistiques du match

Arbitres:
CHARPENTIER FRANCK
CARMAUX THIERRY
Date et Heure :
Le 13/03/2014 à 20:30:00
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17, rue Léon Mauris
DIJON
*****************************

TREMBLAY EN FRANCE - CESSON RENNES   24 - 27 (Mi-temps : 11-8)

Statistiques du match

Arbitres:
BONAVENTURA JULIE
BONAVENTURA CHARLOTTE
Date et Heure :
Le 14/03/2014 à 20:45:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
RUE JULES FERRY
TREMBLAY EN FRANCE

PAYS AIX - USAM NIMES         29 - 26 (Mi-temps : 17-9)

Statistiques du match

Arbitres:
BOUNOUARA SAID
SAMI KHALID
Date et Heure :
Le 14/03/2014 à 20:30:00
Lieu :
VAL DE L'ARC
33, CHEMIN DES INFIRMIERS
AIX EN PROVENCE
*****************************

U.S IVRYFENIX TOULOUSE        28 - 30 (Mi-temps : 12-14)

Statistiques du match

Arbitres:
PICHON STEVANN
REVERET LAURENT
Date et Heure :
Le 15/03/2014 à 20:00:00
Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre
IVRY SUR SEINE

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités