mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF : Montpellier arrache son quart
EHF : Montpellier arrache son quart
16 Mars 2014 | Europe

3 victoires en 3 matches, le tableau de marche de Montpellier était impeccable depuis le début de la phase de poule de la Coupe EHF. Avec la réception des Danois de Skjern, le MAHB avait la possibilité, 1 de tuer les derniers espoirs de qualification des Danois, d’assurer une place en quart de finale à minima en temps que meilleur second.

Alors que les Héraultais marchent sur l’eau depuis le début de l’année 2014, sur cette rencontre, ils ont été parfois poussifs et maladroits aux shoots. Tremblant jusque dans les derniers instants pour finalement s’imposer de 2 buts en trouvant en Thierry Omeyer l’arme fatale pour tuer les velléités danoises de victoire. Dans le genre match de monstre, celui réalisé par le gardien mythique de l’équipe de France se pose là ! Kasper Sondergaard sous l’éteignoir, Henrik Molgaard, le meilleur buteur de la ligue danoise limité dans son pourcentage, la doublette de Christiansen aux ailes martyrisée et traitement spécial pour Frédéric Born, le pivot de Skjern qui va vivre l’horreur dans ses face à face avec sa majesté « Titi ». Comme pourra le déclarer Thierry Omeyer au micro de BeIn Sport « Sondergaard et quelques autres, je les connais bien depuis longtemps, que ce soit en équipe nationale danoise ou en club et c’est vrai qu’aujourd’hui cela s’est pas mal passé ! ». Pas mal, le terme est léger et les joueurs de Skjern ne sont sans doute pas enclins à être aussi restrictifs.

Mais ne pas prendre de but ne veut pas dire en marquer beaucoup, car pour marquer il faut tirer dans le cadre, et dans le domaine, même si quelques buts de Jure Dolenec en appui, William Accambray avec un costal digne de Talent Dushebaev avec le torse à 90° des jambes (n’essayez pas, c’est séance ostéo assurée), avec les fulgurances de Diego Simonet, tout cela n’a pas vraiment suffit pour profiter pleinement du show de leur gardien. C’était pas mal en première mi-temps avec une belle prise de pouvoir via Gajic en contre attaque, Jure Dolennec après un début hésitant ou Mathieu Grébille toujours aussi aérien. Mais le +6 de la 18° allait exploser face à la révolte enfin de Skjern qui à force de tout tenter, finissait par trouver quelques solutions et revenait à 2 unités à la pause. L’absence d’Issam Tej en pivot et la blessure au coude de Diego Simonet qui se réveillait, pesaient dans la balance.

Le match avait changé d’âme, aux approximations dans les passes et aux tirs danois, succédaient un jeu de passe de nouveau fluide et surtout enfin un peu de réussite aux tirs. Cela ne tardait pas à faire son effet et Skjern revenait sur les talons de Montpellier mais n’arrivait pas à passer devant. C’est sans doute là que le sort du match s’est joué. A chaque fois que les hommes d’Ole Norgaard avaient la possibilité de le faire, un arrêt de Thierry Omeyer, une erreur ou une bonne défense du MAHB, et les Héraultais arrivaient à faire le dos rond sans jamais voir Skjern prendre la main au score. Même le doublé d’Henrik Molgaard à 9 mètres, puis en contre attaque qui ramenait ses couleurs à 25 partout à la 58° n’allait pas réussir à faire plier Montpellier. Jure Dolenec transformait son 7 mètre obtenu avec les 2 minutes puis pliait définitivement l’affaire.

Avec 4 victoires en 4 matches, Montpellier sait maintenant que les quarts de finale de la Coupe EHF se joueront avec lui. Reste à finir le travail en dominant Zomimak en Macédoine la semaine prochaine et prendre rendez-vous avec le Sporting Lisbonne pour le match pour la première place lors de la dernière journée de poule le 29 mars prochain.

A Montpellier, Salle René Bougnol
Le dimanche 16 mars à 17h00
Montpellier Agglomération HB - Skjern Handbold : 27 - 25 (Mi-temps : 14-12)

2 500 spectateurs
Arbitres :
MM Michalis Tzaferopoulos et Andreas Bethmann (Grèce)MONTPELLIER AHB

MONTPELLIER AHB
JOUEURS :

4 SIMONET DIEGO 3 / 6, 7 ACCAMBRAY WILLIAM 4 / 12, 10 GREBILLE MATTHIEU 3 / 7, 11 DOLENEC JURE 5 / 14 DONT 3 / 3 PEN., 19 GUTFREUND ANTOINE, 20 THOUVENOT VINCENT, 22 GABER MATEJ 2 / 2, 23 KAVTICNIK VID 2 / 5, 25 FAUSTIN JEAN-LOUP, 27 FABREGAS LUDOVIC, 30 GAJIC DRAGAN 5 / 7 DONT 0/2 PEN., 88 HMAM WISSEM.
GARDIENS :
16 OMEYER THIERRY 26 ARRÊTS
91 SIFFERT ARNAUD

SKJERN HB
JOUEURS :
2 JAKOBSEN MOLLER CLAUS, 5 BORN FREDERIK GUSTEN HOFF 0/2, 6 MOLLGAARD JENSEN HENRIK 8/19, 7 KLITGAARD THOMAS 1/3, 9 CHRISTENSEN M 4/6, 15 MIKKELSEN LASSE 3/3, 18 BOYSEN RASMUS HJAMO, 19 CHRISTENSEN B. 1/2, 21 RASMUSSEN R., 22 SONDERGAARD SARUP K. 4/15, 24 NIELSEN ALEXANDER ENGHOLM, 25 SVENSSON DANIEL 0/2, 26 HELLBERG THOMAS BRUHN 2/6.
GARDIENS :
12 LAURSEN K. 5 ARRÊTS
16 WINKLER TIM LEGAARD DUUS 12 ARRÊTS

Evolution du score : 2-2 5°, 3-4 10°, 7-4 15°, 10-6 20°, 13-8 25°, 14-12 MT - 15-14 35°, 17-16 40°, 20-17 45°, 22-19 50°, 22-22 55°, 27-25 FT

Réactions à chaud :
Mathieu Grébille (Arrière du MAHB) : « C’était un match intense et difficile. Aujourd’hui, j’ai joué à l’aile. J’ai beaucoup couru et je n’ai pas eu énormément de ballon malheureusement. Mais on a fait l’essentiel. On a gagné »

Patrice Canayer (coach du MAHB) : « On n’a pas eu beaucoup de rotation. On a été un peu à la peine mais notre gardien était là. 4 victoires en coupe EHF, ce n’est pas mal ! La prochaine journée, ce sera à Zomimak en Macédoine puis on finira à Bougnol avec Lisbonne où on jouera notre première place dans cette compétition »

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités