mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LNH: Saint Raphaël cherche un nouvel entraîneur
LNH: Saint Raphaël cherche un nouvel entraîneur
18 Mars 2014 | France > LNH

C’est officiel ! Christian Gaudin ne sera plus sur le banc de Saint Raphaël, la saison prochaine mais s’il n'a aucune proposition extérieure, il pourra rester au club pour honorer son ultime année de contrat. Jean-François Krakowski, le président du SRVHB désire tourner la page d'une histoire qui dure depuis plus de dix ans.

Ne parlez pas de mise au placard, d’éviction et encore moins de sanction à Jean-François Krakowski (notre photo de tête) lorsqu'il annonce qu'il va changer la tête de l'équipe 1, dès la saison prochaine !

Le président du Saint Raphaël Var Handball s'empresse de marquer son respect pour tout ce qu’a accompli Christian Gaudin depuis son arrivée  en 2003 sur la Côte d’Azur. Il donne pourtant l’impression de marcher sur des œufs lorsqu’il tente de motiver sa décision. Il fait aussi comprendre qu’il veut tourner une page dans l’historique d’un club qu’il dirige depuis… 27 ans. « Je vais modifier le staff technique pour la saison prochaine, annonce-t-il sans hésitation. Je n’écarte pas Christian Gaudin de l’équipe 1 mais il n’en sera plus le responsable. Ce n’est pas pareil. »  Il faudra donc s’efforcer non sans mal, de saisir la nuance. Jean-François Krakowski refuse toute polémique. Il sait pourtant que celui qui sera encore son entraîneur jusqu’en juin prochain a une année à honorer. Et par les temps qui courent, une détérioration des relations entre les deux hommes serait fort mal venue. Car même si cette saison, les résultats sont (pour le moment) moins bons que par le passé, Christian Gaudin n’a pas à rougir de son bilan.  « On a vécu avec Christian, quelque chose d’extraordinaire, martèle même JFK. Il a écrit une des plus belles, sinon la plus belle page du club avec nous, je lui en serai éternellement reconnaissant. » Mais alors, pourquoi vouloir passer à autre chose ? Pourquoi vouloir mettre (même s’il s’en défend) son technicien n°1 sur la touche ? « Pour partir sur un nouveau cycle, renchérit-il. J’ai décidé d’anticiper une fin de contrat, voilà tout. J’aurais pu attendre la fin du championnat et lui annoncer quelles étaient mes intentions. J’ai joué la transparence.  Il faut redynamiser notre projet avec une nouvelle personne.»   Mais que faire de Christian Gaudin ? L’ancien gardien tricolore possède une carte de visite que certains entraîneurs de 1ère division n'ont même pas la possibilité d’exhiber. L’homme a largement fait ses preuves en tant que joueur mais également en tant qu'entraîneur (voir plus bas).



On lui reproche parfois sa froideur, son autoritarisme et sa difficulté à déléguer. Mais est-ce un cas isolé dans le métier ? Certainement pas !  «Je pense qu’avec l’expérience qu’il a acquise et ce qu’il a pu apporter ici, assure Jean-François Krakowski, Christian retrouvera sans difficulté un club à entraîner. D’ailleurs, si c’est le cas pour la prochaine saison, on le laissera partir. Mais je le répète, s’il n’a rien et comme je lui dois une année de contrat, il la fera chez nous. Nous verrons alors comment l’utiliser. » Il n'est pas sûr que Christian Gaudin accepte un rôle subalterne, simplement pour faire son temps... Le président ne veut pas se défausser, il assume pleinement la décision qu’il dit avoir prise durant le dernier week-end. Des faits marquants l’ont-ils précipitée ? Il éludera la question en précisant qu’il estime avoir fait ce choix « seul, en mon âme et conscience. » C’est dans cette ambiance déjà plombée par le contrôle positif pratiqué sur Geoffroy Krantz que St Raphaël va terminer la saison. Dans les prochains jours, Jean-François Krakowski va se mettre en quête d’un technicien aux épaules assez larges pour conduire l’équipe professionnelle dès la rentrée de juillet. « Comme rien n’était prémédité, indique-t-il, notre recherche commence à peine. Je vais chercher quelqu’un qui poursuive le travail qui a été fait, qui soit capable d’intégrer des jeunes, notamment ceux du centre de formation aux joueurs expérimentés qui composent déjà l’effectif.» Christian Gaudin de son côté, préfère garder le silence, réitérant face à nos sollicitations, son devoir de réserve. Avec comme seule préoccupation immédiate, la préparation du match de vendredi contre Ivry. Un rendez-vous très important pour tenter d’enrayer une série de cinq défaites consécutives.

                        Les dix saisons de Christian Gaudin au SRVHB

2003-2005 
en tant que joueur. La 1ère saison, le club termine 2ème de D2 et accède au niveau supérieur. Pas encore bien armé, c’est le retour à la case départ, l’année suivante.

2005-2007
Christian Gaudin entame sa carrière d’entraîneur. Il a gardé sa licence de joueur mais n’effectue que trois rencontres durant ces deux saisons. Moretti, Sanssouci, Fortuneanu, Joulin, Kucerka, Zemanek composent l’ossature du groupe. En 2006, le club termine 4ème de Pro D2, 1er un an après et remonte en LNH.

2007-2009
Boisedu, Caucheteux, Chapuis, Djukanovic viennent renforcer l’effectif. La greffe a l’air de prendre, le SRVHB termine 6ème de la D1 ! L’année suivante, l’essai est transformé avec le même classement.

2009-2012
"Les 3 glorieuses" avec l’apparition des Megannem, Ploquin, Stehlik, Tomas, Abily, Krantz et autre Juricek. L’équipe se classe deux fois 4ème et monte même sur le podium en 2012. Deux fois finaliste de la coupe de la Ligue, quelques francs succès viennent ponctuer l’épopée. La coupe EHF est désormais un passage obligé.

2012-2014
Septembre 2012, organisation du tournoi Wild Card de la Ligue des Champions. St Raphael est battu en finale d’un but par le grand Hambourg  (futur vainqueur de l’épreuve). L’équipe termine 6ème de LNH en 2013. Cette saison, le recrutement s'oriente surtout vers le grand nord avec Atlason, Olsen et Lynngaard mais aussi vers Xavier Barachet. Après des débuts plutôt réussis, l’équipe connait quelques désillusions avant d'éliminer le PSG en demi de coupe de la Ligue mais en retombant ensuite dans ses travers. Après 18 journées, le SRVHB est 8ème de la LNH à 13 pts de Dunkerque et 5 pts du potentiel 1er européen.

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités