mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
EHF : Nantes au Tournat
EHF : Nantes au Tournat
23 Mars 2014 | Europe

Nantes continue sa série magique et s’est imposé sur le client de sa poule, les Hongrois du Pick Szeged ! Et cela s’est fait dans les grandes largeurs avec un 31-23 cinglant pour une constellation d’internationaux qui sont venus perdre tout leur handball dans ce chaudron du Palais des Sports. Et tout cela s’est fait en grosse partie avec la jeunesse Nantaise en première ligne, dont un Nicolas Tournat (photo de tête) monstrueux avec son 6/6 en pivot du haut de ses 19 ans.

Et pourtant, cette jeunesse avait de quoi baisser les yeux devant la feuille de match, parce que Szeged, c’est Kallman, Ilyés, Larholm, Mikler, Vranjes, Prce,  Ancsin ou encore Mindiega, le demi-centre espagnol et bien d’autres encore, que du lourd au palmarès international plus que fourni. Et cette constellation allait prendre Nantes par le bon bout en martyrisant la 3-2-1 si efficace depuis un long moment. Entre passes pivot et décalages aux ailes, Szeged semblait s’envoler sur le premier quart d’heure surtout que les sanctions pleuvaient sur une défense aux joueurs trop esseulés et rapidement pris par une patrouille arbitrale très vigilante. A -3, le passage de Nantes en 6-0 va être cinglant pour les Hongrois. Ils vont encaisser un 8-0 qui va, on le verra après, tuer le match dès la première période. Avec Alberto Entrerrios à la baguette, Jordan Camarero en dynamiteur à l’aile et Nicolas Claire en soliste d’exception, le H surpassait tout ! Les arrêts de début de match de Roland Mikler, la défense agressive de Szeged qui lui piquait les ballons dans les mains quelques minutes plus tôt et son stress évident de début de rencontre.

Comme à l’autre bout du terrain, la défense autour d’un Rock Feliho de plus en plus bien prénommé bouclait l’accès au but et que les quelques soubresauts hongrois étaient tués dans l’œuf par un Gorazd Skof monstrueux, Szeged passait 12 minutes totalement aphone et ne trouvait la solution que par Ferenc Ilyés presque par hasard. +5 à la pause et surtout 9-2 sur le dernier quart d’heure de la première période.

La seconde était entamée de la même façon avec un Nicolas Claire magique, un Alberto Entrerrios patron du jeu nantais sans oublier d’être lui aussi efficace et donc un Nicolas Tournat qui convertissait toutes les offrandes de la base arrière avec un aplomb extraordinaire. Mais, il fallait bien que Thierry Anti ait quelque chose à faire, tout ne pouvait pas être aussi idyllique et entre une exclusion et une grosse démobilisation, Nantes arrivait à se faire peur avec un rapproché de Szeged à 3 buts. Le temps mort qui suivait était tout sauf tactique ! On était plus dans le redressage à grands coups de barre à mine et l’éparpillement façon puzzle côté staff nantais que dans la mise en place tactique et ajustements de tous ordres. En tout cas cela va marcher du mieux possible. Jorge Maqueda, Nicolas Tournat au doublé puis un coast to coast magique de son capitaine Caverne et Nantes cette fois pliait le match pour de bon avec le +7 définitif. La fin était du même tonneau, Nantes s’amusait, faisait tourner mais ne gâchait plus rien et Szeged baissait la tête pour une défaite de -8 qui doit être dure à avaler pour cette pléiade d’internationaux.

Nantes a encore une fois réalisé un match énorme devant un public énorme, depuis le début de l’année 2014, on sent que quelque chose, un déclic s’est produit dans le groupe. Reste maintenant à gérer les organismes, l’enchaînement des matches, mais quand on gagne, surtout de cette façon, tout est plus simple.

A Nantes, Palais des Sports
Le dimanche 23 mars à 17h00
HBC Nantes - Pick Szeged : 31 - 23 (Mi-temps : 15-10)

5 000 spectateurs
Arbitres :
MM Ivan Pavicevic et Milos Raznatovic (Macédoine)

Nantes
Gardiens : Skof (58', 12 arrêts dont 0/2 pen.), Salmon (2', 0/2 pen.).
Joueurs de champ : Claire (6/12 dont 0/1 pen.), Rivera (1/4 dont 0/1 pen.), Nyateu (1/1), Camarero (3/5), Entrerrios (5/7), Toumi (1/1), Vujic, Gharbi (1/1), Jonsson (1/2), Feliho (1/1), Javi Garcia, Maqueda (4/11), Tournat (6/6).
Entraîneur : Anti.

Pick Szeged
Gardiens
: Mikler (43', 11 arrêts dont 2/2 pen.), Tatai (17', 4 arrêts dont 0/1 pen).
Joueurs de champ : Larholm, Gigai, Mindeggia (3/6), Vadkerti (0/1), Källman (6/10), Prce (0/5), Zubai (5/5), Ilyés (1/5), Balogh (5/11 dont 2 pen.), Blazevic, Czina, Lasica (0/1), Vranjes, Ancsin.
Entraîneur : Pastor.

Evolution du score : 2-2 5°, 3-5 10°, 6-8 15°, 10-8 20°, 13-8 25°, 15-10 MT - 17-12 35°, 19-16 40°, 24-16 45°, 25-20 50°, 27-22 55°, 31-23 FT.

Les réactions (au micro de BeIn Sport)
Thierry Anti (Coach du HBCN) :
"On a fait un match très sérieux, on savait qu'il nous faudrait une 2° défense, avec la 6-0 on a mis un 8-0 et après Szeged n'y était plus, on a pu dérouler ! C'est une des plus belles victoires de Nantes, à l'évidence la plus belle en Coupe d'Europe. Maintenant on encore Aix a recevoir, c'est vers ça que l'on doit se concentrer et après on pensera à Presov"

Rock Feliho (Capitaine du HBCN) : "Franchement on a fait une très, très bonne partie ! Surtout après une grosse débauche d'énergie faite à Dunkerque. Szeged c'est un très gros client européen et notre changement de défense a payé, c'est une victoire qui fait vraiment du bien. On enchaine les matches, on a de l'ambition dans cette coupe d'Europe, on veut terminer premiers pour avoir un quart de finale plus abordable, pour cela il faudra aller gagner à Presov la semaine prochaine !"

© François Dasriaux
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités