mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
St Amand a pris l’eau face à Epinal
St Amand a pris l’eau face à Epinal
7 Avril 2014 | National > Nationale 1F

Il y a le feu dans la maison Amandinoise après ce troisième revers face à une équipe d’Épinal venue avec une seule gardienne et huit joueuses de champ, blessures et préparation d’examens expliquant ce sous-effectif. Tout le monde se disait que les Spinaliennes pouvaient faire une première période positive avant de courber le dos dans la seconde, faute de rotations suffisantes. Il n’en a rien été puisque les Vosgiennes, après avoir ouvert la marque sur un tir à 7 mètres (0-1, 2e) ont été jusqu’à mener les vingt-sept premières minutes avant que Marion Majewski redonne aux siennes la direction du jeu (14-13, 27e) pour aboutir sur un score de parité avant de regagner les vestiaires sur la marque de 15 à 15.

À la reprise, St Amand-les-Eaux continuait à faire rêver les nombreux supporteurs en faisant preuve de ténacité et en prenant les rênes de la rencontre, allant jusqu’à mener de trois buts (23-20, 40e) grâce à Esther Hodosi puis grâce à Sandra Kuridza (24-21, 40e). Mais c’était sans compter sur la régularité de la gardienne spinalienne, Mélanie Weisse, qui multipliait les arrêts comme en première période d’ailleurs, ni sur Sophie Legry qui remettait les deux équipes à égalité (24-24, 44e). Émilie Wolf et Julie Bedon empêchaient les Hennuyères de repartir en avant et accéléraient la cadence pour finir en tête avec deux longueurs d’avance au grand dam des spectateurs mais surtout de Stéphane Pellan qui explosait de rage sur ses joueuses en leur criant s’il leur fallait une invitation pour marquer des buts !

Après la cinglante défaite face à la réserve messine et le triste match nul au Sambre-Avesnois, Saint-Amand Porte du Hainaut s’est incliné sans vraiment s’être démarqué face à un groupe appliquant la stratégie de son entraîneur. Dommage que le groupe amandinois ait cru pouvoir s’imposer sur un seul jeu physique qui n’appelle que des sanctions dommageables. Ce groupe mérite mieux que de jouer du muscle. Espérons que la suite du championnat permette de retrouver ce groupe que beaucoup apprécient et qui marquait de son jeu léché des victoires indiscutables.

Chez les Spinaliennes, la victoire n’a été que la traduction d’une volonté collective, simple et communicative. Leur entraîneur, Vincent Voltat, ne peut que se féliciter du résultat : « C’est une super satisfaction sachant que Saint-Amand est une belle équipe qui produit du beau jeu avec de bonnes joueuses et un bon entraîneur. On est vraiment content. Ça fait quatre mois qu’on a un esprit commando et qu’on réalise des exploits un peu partout. »

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités