mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Le choc des prétendantes remporté par Saint-Maur
Le choc des prétendantes remporté par Saint-Maur
28 Avril 2014 | National > Nationale 1F

C'était le match que St-Amand-les Eaux ne devait pas perdre. Malheureusement ! En première période, les deux équipes se rendaient coup sur coup. Quand les Amandinoises marquaient, la Stella revenait dans le jeu, quelques instants plus tard, ne laissant pas leurs hôtes partir à l’aventure même si Clara Morais donnait d’appréciables sensations aux siennes (7-4, 12e) suivie en cela par Aurore Sanz (8-4, 13e). Mais la Stella Saint-Maur ne lâchait rien à l’image de Marlène Guillon (10-10, 18e) ou encore d’Isaure Mosabau (11-13, 20e). Eszter Hodosi et Abiba Fofana se donnaient à fond mais ne réussissait pas à donner cette largeur de champ nécessaire aux Hennuyères. Tant et si bien que Saint-Amand ne repartait vers les vestiaires qu’avec le bonus d’un jet de sept mètres acquis dans les dernières secondes de cette première partie : 19-18.

En seconde période, ce jeu du chat et de la souris se poursuivait jusqu’à ce que Abiba Fofana et Sandra Kuridza redonnent l’avantage aux locales jusqu’à ce que Isaure Mosabau ne revienne au score de parité (33-33, 55e). La Stella Saint-Maur le lâchait plus rien face à des Amandinoises stupéfaites et remportait ce match capital sur le plus petit écart : 34-35.

Samir Messaoudi était plus qu’heureux, à l’image de ses joueuses : «  On vient de nulle part, la presse nous enterrait. On a travaillé et on a prouvé qu’on pouvait y arriver. » À la question de savoir si la montée était réalisée, l’entraîneur de Saint-Maur restait discret : « Non, non, on est assez revenu de l’enfer pour savoir ce que c’est. Il nous reste deux matches. On doit rester serein pour gagner contre Montargis. » Du côté amandinois, Stéphane Pellan était désabusé : « On perd sur pas grand-chose encore une fois. C’était un match au couteau. On manque de lucidité en fin de match et on manque des tirs faciles. Bravo à Saint-Maur. Elles ont mis les buts qu’il fallait. Nous, on les a loupés. Les filles se sont battues avec les armes qu’elles avaient. Elles ont montré un beau visage ce soir. C’est vrai que j’aurais préféré au moins le nul pour valider ce type de match. »

Le regret du manque de rotation sur les lignes arrières reste au travers de la gorge de l’entraîneur amandinois qui a maintes fois signalé cette faiblesse dans son effectif…

Jean-Pierre MALEWICZ pour

Handzone
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités