mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Dunkerque à un souffle du sacre, Ivry pas encore relégué
Dunkerque à un souffle du sacre, Ivry pas encore relégué
8 Mai 2014 | France > LNH

Un point en deux matches, un nul ou une défaite du PSG ce jeudi soir à Montpellier, c'est ce qu'il manque à Dunkerque pour fêter le 1er titre de champion de son histoire. Les Nordistes ont parfaitement négocié leur déplacement à Toulouse. En queue de classement, Ivry s'est incliné à Nîmes mais n'est pas totalement anémié.

Patrick Cazal et Arnaud Calbry peuvent se montrer satisfaits. Ce jeudi soir, les deux coaches dunkerquois devraient passer une excellente soirée, confortablement assis dans leur canapé à suivre avec intérêt l'ultime match de la 24ème journée entre Montpellier et Paris. C'est dire si la sérénité habite encore un peu plus les esprits nordistes. En s'imposant à Toulouse, Dunkerque a consolidé encore un peu plus son fauteuil de leader et peut même décrocher le 1er titre national de son histoire, sans rien faire d'autre. Il suffit pour cela que Montpellier s'impose ou se contente du nul face au PSG. 

Contre le Fénix, l'USDK a validé une 5ème victoire consécutive en championnat. Un succès qui n'a pas été long à se dessiner puisqu'après vingt minutes, les Nordistes menaient déjà de trois longueurs (6-9). Toulouse ne parviendra jamais à revenir au score malgré le bras de Jérôme Fernandez (10 buts) et les 16 arrêts de Gonzalo Perez de Vargas ! Les futurs (?) champions de France n'ont eu qu'à dérouler leur jeu parvenant même à affoler le tableau d'affichage au moment opportun (13-19 à la 39ème). Dans le dernier quart d'heure, ils n'auront qu'à gérer cette avance (21-24).   



Les réactions recueillies à Toulouse par Mélody Ramirez:

Patrick Cazal (entraîneur de l'USDK): "Je dis toujours à mes joueurs qu’il y a deux sortes de rêveurs, ceux qui restent assis dans leur fauteuil à attendre que ça arrive et il y a peu de chance que cela arrive et ceux qui connaissent le prix des rêves en se donnant les moyens de les réaliser. On a fait jusqu'à présent un beau parcours et j'espère que demain dans leur fauteuil mes joueurs pourront être sacrés. C’est tout ce que je nous souhaite parce qu’on sent de l’impatience. C’est pour cela qu’on est vraiment soulagé d'avoir gagné contre Toulouse."

Guillaume Joli (ailier droit de l'USDK): "Ca a été dur mais forcément c'est une victoire importante puisqu'il ne nous manque qu’un point pour être champions. A moins que demain il y ait un résultat favorable à Montpellier. Au début, on nous prédisait une saison "cauchemar" avec la découverte de la Ligue des Champions et un effectif un peu restreint. Mais on s’est servi de ce rythme, de cette expérience emmagasinée au fil des matches et même de la frustration des défaites pour s’imposer en championnat. On vit une belle aventure humaine. J’en profite pour remercier tous les bénévoles, tous les supporters et toute la direction qui font qu’on a besoin de ne s’occuper que du terrain."

Jérôme Fernandez (arrière du Fénix): "Ils sont tellement forts sur leur défense placée que c’était compliqué de marquer des buts. On est tombé sur meilleur que nous, certainement sur le futur champion. La 4ème place s’éloigne. Je ne sais pas si on est à notre place, mais si en début de saison, on nous avait prédit la 5ème, on aurait signé de suite. Personnellement, je voyais bien Montpellier gagner le titre et je pense que sans les différentes sanctions, ils seraient devant. Mais Dunkerque a montré beaucoup de stabilité. Même s’ils n’ont pas forcément brillé en Ligue des Champions, en championnat ils ont été très solides. Ils ont été capables de gagner à Paris et à Montpellier, donc pour moi ils méritent le titre."

Ce succès dunkerquois n'arrange pas Toulouse mais fait les affaires de Nantes. Les joueurs de Loire-Atlantique qui n'ont eu aucun mal à se défaire de Cesson (29-22), plombé par des absences et du coup très fantomatique en attaque, bétonnent leur 4ème place au classement. 

   L'album photos du match Fenix Toulouse - Dunkerque est en bas de page 

Ivry en perdition

Non, Ivry n’est pas encore sportivement en Pro D2 ! La relégation ne tient pourtant qu’à un fil mais mathématiquement, il reste encore une possibilité de maintien. Et pour le comprendre, il faut se pencher sur les résultats de la 24ème journée et le classement qui en découle.

Nîmes a dominé Ivry pendant la quasi totalité de la rencontre grâce notamment à un Guillaume Saurina (photo ci-dessus) époustouflant qui en rajoutant 8 buts à son compteur a même atteint ce mercredi soir au Parnasse, la barre des 1000 réalisations. "Soso" entre ainisi dans le cercle très fermé des recordmen de la D1 masculine, devancé par Mladen Bojinovic (1072) et Anouar Ayed (1204). Chapeau l'artiste !

Malgré les 15 arrêts de FX Chapon et les sept buts de Thomas Zirn, le destin n'a pas basculé en faveur des hommes de Pascal Léandri et dans le money-time, Yassine Idrissi (photo du bas) leur a été fatal. En deux minutes, le portier gardois a stoppé trois tirs dont deux pénaltys.

Après cette défaite en terre nîmoise (29-27), les Val-de-Marnais font du surplace en avant-dernière position avec 11 points. Dijon qui a réussi à accrocher un nul (25-25) face à St Raphaël était condamné à la descente depuis la journée précédente.

Avant ce mercredi, trois équipes, toutes à égalité (avec 15 pts) précédaient Ivry.

Aix qui s’est imposé face à Tremblay 30 à 28, assure définitivement son maintien. Tremblay pour sa part, reste au même point mais possède une meilleure différence de buts (+1) que l’USI.

Sélestat qui a été très proche de l’exploit à Chambéry (31-30) doit encore être vigilant. Si les Alsaciens perdaient leurs deux dernières rencontres (contre Nantes et à Dijon) et que dans un même temps, les hommes de Pascal Léandri s’imposaient face à Montpellier et à Aix, Ivry sauverait sa tête parmi l’élite. La décision se ferait à la différence de buts particulière puisque Sélestat est en déficit avec quatre buts. Il faudra donc attendre mercredi pour être fixé... ou pas.



USAM NIMES - U.S IVRY                    29-27  (mi-temps: 15-14)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 07/05/2014 à 20:00:00
Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles
160 avenue du Languedoc  -  NIMES

*****************************
  
CHAMBERY SAVOIE - SELESTAT ALSACE    31-30  (mi-temps: 17-17)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 07/05/2014 à 20:00:00
Lieu :
LE PHARE
800 avenue du Grand Arietaz  -  CHAMBERY

*****************************

PAYS AIX U.C  - TREMBLAY EN FRANCE      30-28  (mi-temps: 15-14)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 07/05/2014 à 20:30:00
Lieu :
VAL DE L'ARC
33, CHEMIN DES INFIRMIERS - AIX EN PROVENCE



DIJON BOURGOGNE  - 
SAINT RAPHAEL    25-25  (mi-temps: 11-11)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 07/05/2014 à 20:30:00
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17, rue Léon Mauris  -  DIJON

*****************************

HBC NANTES - CESSON RENNES            29-22  (mi-temps: 14-8)
Statistiques du match

Date et Heure :
Le 07/05/2014 à 20:30:00
Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU  -  NANTES

*****************************

FENIX TOULOUSE - DUNKERQUE          21-24  (mi-temps: 10-12)
Statistiques du match


Date et Heure :
Le 07/05/2014 à 20:30:00
Lieu :
Palais des Sports de Toulouse
3 rue Pierre Laplace  -  TOULOUSE



© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités