mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Montpellier - PSG : Wissem Hmam, dernière sortie à l'Aréna
Montpellier - PSG : Wissem Hmam, dernière sortie à l'Aréna
8 Mai 2014 | France > LNH

Cela aurait pu être le clasico du handball tricolore mais voilà cette année, Dunkerque est venu se mêler à la lutte et sans doute remporter l'emballage final. Ce jeudi dans une Aréna bondée, Montpellier défie le Paris St Germain. L’occasion aussi pour Wissem Hmam de profiter de ses derniers instants sous les couleurs du MAHB.

Lorsqu’en 2005 il a débarqué de Tunis et d’un championnat du Monde qui l’avait consacré meilleur arrière gauche et surtout meilleur buteur avec 81 réalisations, Wissem Hmam ne pouvait imaginer que neuf ans plus tard, son palmarès afficherait 6 titres de champion et vainqueur de la coupe de France, 7 coupes de la Ligue, 2 trophées des champions, 4 CAN et une participation à un quart de finale olympique à Londres après avoir goûté aux JO de Sydney douze ans plus tôt. A Montpellier, l’enfant prodige de Menzel Témime a tout connu: les honneurs, la lumière mais également le doute lorsqu’en 2010, blessé à l’épaule, il a du se faire opérer et se résigner à n’évoluer qu’en défense. Son contrat n’étant pas prolongé à la fin de cette saison, il lui reste quinze jours à savourer sous les couleurs du MAHB. Cinq matches à disputer dont le Final Four de la Coupe de l’EHF, la semaine prochaine à Berlin. Avant ce rendez-vous, le grand Tunisien (1.98) disputera son dernier match de gala, à l’Aréna de Montpellier face au PSG.

Comment vis-tu ces dernières heures sous le maillot du MAHB ?
Avec une grande sérénité et je me dis que c’est la vie. Je suis très content et très fier de ce que j’ai pu réaliser avec Montpellier mais le titre européen manque à mon palmarès et celui-là, j’aimerais bien le décrocher.  Ces quinze jours sont sans doute, les plus importants de notre saison.

Pour le titre national, c’est un peu râpé…
C’est vrai Dunkerque est désormais en très bonne position. On va viser la 2ème place pour que le club retrouve la Ligue des Champions en septembre prochain. C’est quand même dommage qu’on ait laissé échapper la victoire chez nous face à Cesson et surtout perdu deux points sur tapis vert.

Es-tu fixé sur ton avenir après Montpellier ?
Non, pas encore. Mais je veux rester en France. Je me sens encore capable de jouer 2-3 ans au plus haut niveau. Le hand, c’est ma vie et en venant à Montpellier, j’ai trouvé un certain équilibre.

Tu n’es pas attiré par une fin de carrière dans les pays du Golfe ?
Certainement pas. L’essentiel de ma carrière pro s’est déroulé à Montpellier, jusque-là, j’ai été fidèle à un seul club. Et puis, les pétrodollars ne font pas tout. Ma famille s’est très bien adaptée et je veux que mes deux "princesses" (Sarah, 2 ans et 4 mois et Inès, 3 mois) qui sont nées en France, grandissent ici.

Quelle philosophie garderas-tu de Montpellier ?
La vie et l’âme d’un grand club, ce sont les titres que tu gagnes. C’est l’empreinte qui reste dans l’histoire. Si tu as de grands joueurs et que tu ne gagnes rien, cela n’a pas de signification. Montpellier a marqué son temps et va continuer à le marquer. C’est ça qui fait sa force.  Malgré toutes les secousses qui  ont pu exister, les changements de joueurs, l’incorporation des jeunes, le club est toujours là.

Le PSG vient à Montpellier pour gagner….
Nous aussi on veut la victoire ! Car c’est le concurrent direct pour la 2ème place et il y a également un goût de revanche par rapport à l’élimination en coupe de France (lors des 8èmes). On veut aussi gagner ce match pour se mettre en confiance avant le Final Four de l’EHF.



Au PSG, l'absence de Papat' inquiète Philippe Gardent


Pour le PSG, c'est une sacrée tuile, un coup dur au pire moment. Patrice Annonay qui a tant sauvé de situations délicates cette année, sera absent jusqu'à la fin de la saison. Samedi dernier, le gardien de buts parisien a été victime d'une crise d'appendicite et a du être opéré en urgence. Il ratera les derniers matches de championnat et surtout la finale de la Coupe de France. « C'est forcément handicapant pour nous, souffle Philippe Gardent. Ça met une grosse pression sur Sierra en sachant que cette année, il n’a pas été au niveau espéré. Pour des matches comme celui qui arrive, il est clair qu’on aurait eu besoin d’un Papat’ bien en forme.» Fin mai, José Manuel Sierra ne sera plus parisien et après deux saisons passées dans la capitale, il s'apprête à boucler ses valises pour la Hongrie et le club de Pick Szeged. Le coach parisien espère que le portier espagnol terminera sur une bonne note. « C’est délicat de confier notre avenir dans les buts à quelqu’un qui est sur le départ. On fait appel à sa bonne conscience et à son professionnalisme pour pouvoir être bon au moment opportun.» Et le match à Montpellier est un grand rendez-vous, peut-être le meilleur endroit qui soit pour magnifier une saison jusque là en demi-teinte. Les Parisiens se rappelleront sans doute que début mars en 8ème de coupe, ils étaient venus s'imposer à Montpellier. « On remet les compteurs à zéro même si pour nous, c’est intéressant de savoir qu’on peut les battre chez eux. Ça va être un match physique, on est plutôt dans une bonne phase, je suis assez curieux de voir ce que ça peut donner face à une équipe de bon niveau.» Et pour le titre qui est à 99% dans les sacoches dunkerquoises ? « Moi, je suis un doux rêveur, avoue le coach parisien, tant qu’au plan comptable, c’est possible, j’y crois. Ce n’est pas une utopie de penser que Chambéry peut embêter Dunkerque à Dunkerque même si ça va être compliqué. Mais avant de penser aux autres, il faut gagner à Montpellier.»

Philippe Gardent connait-il son avenir ? En tout cas, il veut aller au bout...

Il s’en amuserait presque et le comique de répétition qui accompagne désormais toutes ses interviewes ne semble plus le gêner. Une question brûle pourtant les lèvres de tous les journalistes… « Philippe serez-vous à la tête du PSG en août prochain ? » La réponse n’en est pas moins catégorique « Vous allez vous fatiguer avant moi, à poser cette question. Je suis toujours sous contrat avec le PSG et je veux aller jusqu’au bout de ce contrat, voire même plus si ça pouvait bien "se goupiller"… » Quant à savoir si un peu plus haut dans la hiérarchie du club, certain(s) lui aurai(en)t  montré la sortie…. « Non, désolé ! (rires) » Et si d’autres l’avaient contacté…  « Ça, ça ne regarde personne… Je ne suis pas Thierry Anti et je ne crie pas sur tous les toits, les appels que je reçois. Ce qui m’importe c’est dans l’immédiat, le match de Montpellier, et de finir… euh… même pas…  de… faire mon année de contrat. Je me sens bien ici, j’ai fait des rencontres merveilleuses et si je peux continuer, ce sera avec un immense plaisir »  Pour le natif de Belleville dans le Beaujolais rhodanien, tout est au mieux dans le meilleur des mondes possibles.  

*****************************

MONTPELLIER A.H.B - PARIS ST GERMAIN HANDBALL

Pronostic : Montpellier

Date et Heure :
Le 08/05/2014 A 20:45:00
Lieu :
ARENA
Route de la Mer  -  PEROLS
Lien Google Maps vers la salle

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités