mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Le Havre remporte la première bataille
LFH : Le Havre remporte la première bataille
10 Mai 2014 | France > LFH

Résumé de Le Havre - Metz, demi-finale aller de D1F. 
Un petit but. Voilà l’écart qui a séparé Le Havre et Metz, vendredi soir, en demi-finale aller des play-offs (27-26). Et les championnes de France, un moment menées de 5 buts, s’en sortent très bien.

Tout le monde est content. D’un côté, les 4es de LFH ont fait tomber le leader, vendredi soir (27-26), et préservent toutes leurs chances avant le match retour, dans une semaine en Lorraine. De l’autre, les championnes de France en titre, qui ont répété à l’envi pendant la semaine qu’elles manquaient de rythme, elles qui n’ont pas joué depuis le 2 avril, ont limité la casse alors qu’elles ont semblé distancées par deux fois. Et pourront se souvenir qu’elles ont giflé deux fois Le Havre en phase régulière pour retrouver leur confiance.

Mais le collectif normand n’a plus grand-chose à voir avec ce qu’il était à l’époque. Vendredi soir, il est redevenu celui du début de saison : combatif, extrêmement solide, solidaire. Autant de qualités qui tranchaient avec un Metz débordé, coupable de trop d’erreurs techniques (14 balles perdues) et où Lara Gonzalez, pilier de la défense, s’est fait exclure deux fois en 7 minutes de jeu. De quoi obliger Sandor Rac à, déjà, sortir son joker Claudine Mendy en poste 3 central.

Passé un premier quart d’heure difficile (7-3), les Mosellanes ont quand même recollé (11-11 puis 13-13 à la pause) grâce à leur force collective (11 marqueuses différentes) et une Gervaise Pierson toujours efficace derrière, même quand elle semble un peu abandonnée (11 arrêts). Mais alors que l’on pensait les Messines lancées, c’est Laurisa Landre (7 buts), Amandine Tissier (6, photo ci-dessus) et Ana De Sousa (5) qui accéléraient de nouveau et creusaient un écart qui commençait à devenir intéressant (23-18, 45e), dans des Docks remplis jusqu’aux combles. Puis les Messines ont montré les muscles, rappelant qui était le numéro de la Ligue. Paule Baudouin et Nina Kanto ont ramené les leurs puis Grace Zaadi a égalisé (26-26). Et c’est finalement Laurisa Landre, décidément toujours plus forte quand les matches gagnent en tension, qui offre la victoire au HAC dans la dernière minute.

Cet écart minimum ne laisse que peu d’alternatives : les Havraises devront sans doute ne pas perdre en Lorraine pour se qualifier en finale (*). En sont-elles capables ? Difficile de gagner aux Arènes cette saison, encore plus dans les matches à enjeux – l’épopée messine en Coupe de la Ligue est là pour en témoigner. Mais Nice l’a déjà fait, et largement (34-27), à une époque où Metz allait mal. Et Le Havre sait voyager, en témoigne son succès à Toulon au tour précédent. Vendredi soir, les filles d’Aurélien Duraffourg ont mis tous les ingrédients nécessaires pour espérer un exploit. Pour savourer une saison qui, une fois finie, marquera la fin d'un cycle entre les départes et arrivées de joueuses, plus la signature de Sandor Rac comme entraîneur. Mais il faut croire que les Havraises ne veulent pas que leur aventure se termine tout de suite.

(*) En cas de victoire d’un but de Metz, l’équipe qui a marqué le plus de buts à l’extérieur est qualifiée.

LE HAVRE - METZ HANDBALL

27 - 26 (Mi-temps : 13-13)
Statistiques du match

Arbitres / Délégué (D) :
BADER CLEMENT
WEBER LOIC
DUJARDIN ROBERT (D)
Date et Heure :
Le 09/05/2014 à 20:45:00
Lieu :
Docks Océane
LE HAVRE
© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités