mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LNH 25è: La dernière à domicile pour certains cadres
LNH 25è: La dernière à domicile pour certains cadres
14 Mai 2014 | France > LNH

Dunkerque, champion avant terme retrouve enfin son public face à Chambéry, Montpellier et le PSG  convoitent la place de dauphin en région parisienne, cinq entraîneurs vivront leur dernier match à domicile, tel est le décor de la 25ème et avant-dernière journée en LNH.

Dunkerque, champion de France depuis la semaine dernière aura l’occasion de célébrer le 1er titre de son histoire avec ses supporters jeudi face à Chambéry. A deux journées de la fin, les Nordistes ne peuvent plus être rejoints et dans l’attente de la cérémonie officielle qui suivra l’ultime rencontre, le 22 mai face à Tremblay, ils auront l’occasion de se faire plaisir. Pour Espen Hansen (notre photo de tête) et Guillaume Joli, les deux matches qui restent à disputer auront un goût particulier. Les deux joueurs quitteront le club après y avoir passé deux saisons. Direction l’Allemagne, vers Magdebourg pour le Norvégien et Wetzlar pour l’international français. L’adversaire savoyard qui peut encore grappiller deux places au classement et brûler la politesse à St Raphaël et Cesson vise un autre objectif, celui du 25 mai et la finale de la Coupe de France face à Paris.  La priorité n’est-elle pas sur cette échéance plutôt que de vouloir à tout prix, terminer 6ème ?

Ils ne verseront pas une petite larme mais le cœur sera lourd pour cinq entraîneurs de l’élite qui vivront leur dernier match à domicile.



A St Raphaël, Christian Gaudin faisait presque partie du décor du palais des sports Jean François Krakowski. Ce mercredi face à Aix, le double champion du monde 95 et 2001 aura très certainement un pincement au cœur lorsque le dernier buzzer résonnera dans cette salle où il aura passé neuf saisons comme entraîneur. Son avenir est incertain. Il lui reste une année de contrat à accomplir au sein du club varois dans une autre fonction que celle de patron de l’équipe professionnelle ou alors, comme le souhaite le président du SRVHB, il trouve une autre destination. Christian Gaudin figure sur la short-list de Toulouse mais pour le moment, rien n’est décidé. A la fin du mois, comme nous vous l'avons révélé, il ira faire une "pige" avec l'équipe nationale de Roumanie pour les barrages qualificatifs au Mondial 2015.

Emotion également à Toulouse où la réception de Nîmes marquera également la dernière prestation à la maison, de Joël Da Silva sur le banc haut-garonnais. Le Tarnais d’origine croisera peut-être sur sa route Christian Gaudin puisqu’il se retrouvera dans les prochaines semaines à St Raphaël. En attendant, le Fénix termine une saison dans le Top 6 dont il pourra se féliciter. Alors que Nantes se déplace à Sélestat, tout est possible pour faire mieux. Si les joueurs de Thierry Anti s’inclinent en Alsace et que Toulouse s’impose face aux Gardois, il n’y aurait plus que deux points d’écart. Tout se jouerait dans une semaine en Loire-Atlantique. Quand on sait qu’il existe une chance infinitésimale pour que cette 5ème place (comme la saison passée) soit européenne, cela peut valoir le coup.



Jeudi, sur le coup de 22h, David Christmann saluera pour la dernière fois le public de la Valette. Après 18 ans (dont quinze comme entraîneur) passés à Cesson, il tourne la page et s’engage dans un autre projet à Tremblay. « Il y aura inévitablement plein d’émotion. Rien que d’y penser, c’est douloureux et les liens que j’ai tissés avec certains comme Hochet, Briffe et Doré sont très forts. Nous venons de réaliser une belle saison et il faut terminer en beauté. Si je dois retenir deux moments importants, c’est inévitablement, les deux accessions. De N1 à D2 dès ma 1ère année comme entraîneur et la 2ème parmi l’élite. J’ai passé de longues heures à façonner ce club. Ça va laisser des traces. » Seul regret de ce passionné de nature que les collectivités aient "oublié" d’aider  le handball à sa juste valeur. Face à Dijon, la lanterne rouge, les Bretons espèrent faire oublier leurs deux derniers lourds revers à Nantes et Sélestat.



A Ivry, Pascal Léandri ne quittera pas le club mais ne sera plus sur le banc la saison prochaine. Le technicien val-de-marnais prend du recul et aura désormais une tâche de directeur sportif. Chez les rouge et noir qui sont aux portes de la relégation (pour l’éviter, il faut qu’ils gagnent leurs deux derniers matches et que Sélestat perde les siens), tout est à reconstruire ou presque. A commencer par trouver un successeur au coach actuel. David Degouy, son adjoint qui vient de valider son diplôme d’Entraîneur Fédéral Adultes et qui connait parfaitement son métier, aurait très bien pu remplir les conditions. Apparemment, sa candidature n’a pas été prise en compte. Le Dunkerquois Arnaud Calbry ayant refusé l’offre, les dirigeants ivryens seraient sur le point d’accorder leur confiance à un joueur en fin de carrière ou qui a raccroché il y a peu. 

Un nom circule avec insistance dans les couloirs de Delaune. Rastko Stefanovic pourrait être l’homme providentiel.  Le Slovène né dans l’ex-Yougoslavie qui a quitté les parquets il y a trois saisons, termine un bail de 5 mois à Tremblay où il était l’adjoint de Dragan Zovko. Joint par téléphone, il n’a rien voulu nous confirmer mais n’a également rien démenti. Le seul obstacle à son arrivée serait l’absence des diplômes requis mais une parade pourrait être trouvée. L’USI mettra-t-elle à la tête de son équipe 1 un des vainqueurs dans un club français de la Ligue des Champions (avec Montpellier en 2003) ? La réponse est imminente.

Montpellier qui se déplace à Ivry, débute un véritable marathon de quatre matches en huit jours. En championnat, les Héraultais sont au coude à coude avec le Paris St Germain et doivent faire un sans-faute pour conserver leur 2ème place grâce à une différence particulière de buts largement positive. En fin de semaine, ils disputent le Final Four de la Coupe de l’EHF avec un obstacle à leur portée, samedi face aux Roumains de Constanta et une finale espérée contre le vainqueur de Pick Szeged – Fuchse Berlin. Rien ne sera lâché et qu’importe si mercredi, une défaite condamne les Ivryens à l’étage inférieur.

Du côté du PSG, si l'objectif de la finale de la coupe de France figure parmi les priorités, le déplacement à Tremblay n'en est pas moins important. Les Séquanodionysiens ont sauvé leur maintien parmi l’élite et évolueront sans pression. Ce sera également la dernière sortie à domicile pour Dragan Zovko. Arrivé début décembre 2013 après le limogeage de Stéphane Imbratta,  l’ancien entraîneur de Créteil, Vernon ou Vaulx-en-Velin  a rempli la mission qui lui était assignée : que l’équipe professionnelle reste en LNH.

Quels sentiments partages-tu avant ce dernier match à domicile ?
Un peu de déception mais pas d’amertume. J’aurais aimé poursuivre l’aventure mais je ne vais pas passer mon temps à pleurer. Une décision a été prise, je la respecte. J’estime avoir fait ce qu’on m’a demandé. Là il nous reste deux matches contre  les deux derniers champions de France, mon souci, c’est de faire le meilleur résultat possible.

Tu te retrouves dans la même situation qu’à Créteil en 2011
Oui et je me retrouve sans rien derrière. Avec Créteil, j’ai fait une saison et demie et on est remonté. Mais on ne m’a pas gardé. Pour certaines personnes, je ne bénéficie pas d’une bonne image car on me fait venir mais ensuite, on ne me garde pas. Mon erreur peut-être, c’est de n’avoir jamais négocié un contrat au-delà du maintien.

A Tremblay, la relégation n’est pas passée loin
Je me suis battu pendant cinq mois pour renverser la tendance. Je n’étais venu ni pour faire des tests, ni pour plaire. On a mis en place un processus de guérison pour éviter le pire. A Tremblay, il y a des bons joueurs… mais il n’y a pas des joueurs exceptionnels qui rendent un entraîneur intelligent.

Quel peut être ton avenir à 52 ans ?
Je n’en sais rien. Je ne me suis pas beaucoup occupé de ma petite personne jusque-là. C’est sans doute mon grand défaut. 

 

UNION SPORTIVE IVRY HANDBALL - MONTPELLIER HANDBALL

Pronostic : Montpellier

Date et Heure :
Le 14/05/2014 A 20:00:00
Lieu :
Gymnase Auguste Delaune
16 rue Robespierre  -  IVRY SUR SEINE
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

SAINT RAPHAEL VHB - PAYS AIX UNIVERSITE CLUB HANDBALL

Pronostic : Saint-Raphaël

Date et Heure :
Le 14/05/2014 A 20:00:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Rue des Chataigniers  -  ST RAPHAEL
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

SELESTAT ALSACE HANDBALL - HBC NANTES

Pronostic : Nantes ou nul

Date et Heure :
Le 14/05/2014 A 20:00:00
Lieu :
Centre Sportif Intercommunal 'Eugène Griesmar'
Quai Albrecht  -  SELESTAT
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

FENIX TOULOUSE HANDBALL - USAM NIMES GARD

Pronostic : Fenix Toulouse

Date et Heure :
Le 14/05/2014 A 20:30:00
Lieu :
Palais des Sports de Toulouse
3 rue Pierre Laplace  -  TOULOUSE
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

TREMBLAY EN FRANCE HANDBALL - PARIS ST GERMAIN HANDBALL

Pronostic : PSG Handball

Date et Heure :
Le 14/05/2014 A 20:45:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
RUE JULES FERRY  -  TREMBLAY EN FRANCE
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - CHAMBERY SAVOIE HB

Pronostic : Dunkerque

Date et Heure :
Le 15/05/2014 A 20:45:00
Lieu :
DELAPORTE
AVENUE DE ROSENDAEL  -  DUNKERQUE
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

CESSON RENNES METROPOLE HB - DIJON BOURGOGNE H.B.

Pronostic : Cesson

Date et Heure :
Le 15/05/2014 A 20:45:00
Lieu :
PALAIS DES SPORTS
Allée de Champagne  -  CESSON SEVIGNE
Lien Google Maps vers la salle

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités