mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LFH : Metz en finale, ce n'était pas un jeu d'enfant
LFH : Metz en finale, ce n'était pas un jeu d'enfant
17 Mai 2014 | France > LFH

Première demi-finale retour de LFH. Les championnes en titre ont eu chaud, très chaud dans leurs Arènes. Au bord de la destitution à un petit quart d'heure de la fin du match, elles ont eu recours à un renversement de situation dont elles sont coutumières pour s'imposer d'un cheveu (26-25) et arracher la qualif. Cruel dénouement pour Le Havre, qui n'aurait pas usurpé sa place en finale.

Certains soirs, la vérité ne sort pas de la bouche des enfants. A la quarante-septième minute, une tête blonde spectatrice n'imaginait même plus son équipe favorite, le Metz Handball, remonter six buts au Havre, alors au sommet de la vague (17-23). Pour le coup, il aurait dû tourner... six fois la langue dans sa bouche avant de laisser échapper un « C'est foutu ! » définitif. Oui, les championnes de France en titre semblaient comme piégées au fond de la mine à treize minutes du terme de leur demi-finale retour. Amorphes en défense depuis le début de seconde période, narguées à maintes reprises par Jessica Alonso (6/8) sur le flanc droit, elles fonçaient tout droit vers ce que certains esprits lorrains qualifiaient d'« inimaginable » ou de « faute professionnelle ». A savoir une qualification du HAC pour la grande finale de fin mai-début juin.

Mais au plus profond de son orgueil, la troupe de Sandor Rac a trouvé comment s'arracher des ténèbres. En réponse au 10-3 infligé par les Normandes (14-13 à la mi-temps, puis 17-23), Metz a asséné un 9-2 en guise de coup de poing sur le Gerflor des Arènes. Façon Erd, façon Astrakhan, façon Fleury, les retours d'enfer accomplis la saison dernière. « Il y a eu un déclic dans les dix dernières minutes, valide Grace Zaadi. On a retrouvé notre intensité en défense, on a monté des ballons, on a joué librement ».

Ledit déclic est venu de Nina Kanto, qui a sifflé manu militari la fin de la récré pour les turbulentes Laurisa Landre et Ana de Sousa. Ou de Zaadi herself, qui a gratté deux ballons de contre. Ou de Gervaise Pierson, rehaussant en quelques parades opportunes (12 en tout) une soirée jusque-là quelconque. Ou encore des Hollandaises volantes, Ailly Luciano et Yvette Broch, cette dernière signant le but libérateur en montée de balle (26-25, 58'26''). Qui le fut véritablement lorsque l'ultime tir second poteau de Gina Lorentsen échoua...

Toutes les hypothèses tiennent la route. Mises bout à bout, elles offrent à Metz une deuxième finale consécutive de LFH, la perspective d'un dix-neuvième titre contre Issy/Paris ou Fleury, au seul bénéfice des buts à l'extérieur. « Heureusement qu'on est parties avec un seul but (de retard), respire Claudine Mendy, de nouveau utilisée quasi exclusivement en poste 2 défensif. On n'a jamais paniqué, on ne s'est jamais inquiétées. On savait qu'on allait revenir. Metz est habitué à jouer des matches comme ça. L'expérience a fait la différence ».

Malgré sa victoire 27-26 à l'aller, et de sacrés élans de combativité, son ancien club a succombé les armes à la main. « A +6, on était bien, commente Hadja Sawaneh, l'ailière gauche du HAC. On ne s'est pas précipitées, on a calmé le jeu. Je pense que le 2 minutes (contre Toskovic, à la 50°) nous a coûté très cher. Après, il y a eu beaucoup d'erreurs défensives individuelles, moins d'application au tir. Faire deux beaux matches contre Metz et perdre, ça fait mal à la tête ». L'aspirine produira-t-elle son effet avant la double confrontation pour la médaille de bronze ?

METZ HANDBALL - HAVRE ATHLETIC CLUB
26-25 (Mi-temps : 14-13)

Statistiques du match

Le vendredi 16/05/2014 à 20:45
ARBITRES :
GASMI KARIM
GASMI RAOUF
KRAMER PATRICK(D)
LIEU :
LES ARÈNES
5, AVENUE LOUIS LE DÉBONNAIRE 57000 METZ

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités