mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LNH: alors, Montpellier ou Paris comme dauphin ?
LNH: alors, Montpellier ou Paris comme dauphin ?
21 Mai 2014 | France > LNH

C'est le seul suspense qui demeure avant la dernière journée de la saison 2013-2014. Montpellier qui se déplace à Chambéry et Paris qui accueille Cesson sont au coude à coude pour la 2ème place derrière Dunkerque. La Ligue des Champions est en jeu....

Même si Chambéry a une finale de coupe de France à préparer, même si une ultime victoire ne changera rien au classement (la différence de buts particulière est négative par rapport à Cesson et St Raphaël), les Savoyards ne sont pas disposés à laisser faire Montpellier.  Même si une priorité se dégage entre les deux rendez-vous. « Si il faut en gagner un, conçoit Mario Cavalli, c’est la finale de la coupe de France. Mais qu’on ne se méprenne pas, les joueurs eux, ne vont pas s’économiser, c’est moi qui vais faire les rotations nécessaires et si on peut s’imposer, on le fera sans problème. Ce qui est sûr c’est que je ne vais pas tirer sur les gars. Même s’il y en a un en super forme ce jour-là, je ne vais pas le laisser une heure sur le terrain.» L’entraîneur chambérien veut aussi profiter de la dernière performance de son équipe en déplacement à Dunkerque où face à une équipe nordiste démobilisée, elle s’est largement imposée. Dans quel état de fraîcheur physique mais aussi mentale, les Montpelliérains vont-ils se présenter au Phare ? La défaite en finale de la coupe de l’EHF face à Szeged dimanche, a laissé pas mal de traces dans les organismes et dans les esprits. Mais l’intérêt du dernier combat à livrer n’est pas négligeable. La 2ème place peut être synonyme de qualification directe à la Ligue des Champions et Paris reste en embuscade. « Evidemment que Montpellier a raté sa finale, opine Mario Cavalli, même si Szeged méritait la victoire sur l’ensemble du match. Maintenant, cela n’aurait rien changé. Qu’ils gagnent, qu’ils ne gagnent pas dimanche, ils viennent à Chambéry pour conserver leur 2ème place. Avec leur victoire en coupe de la Ligue, leur saison est réussie et je pense que jusqu’au bout, ils défendront leur chance. » Tout comme le MAHB qui sera privé de William Accambray (fracture à la main droite), Chambéry doit déplorer un certain nombre de blessés. Notamment sur les ailes où les quatre "spécialistes" du genre font défaut. Cédric Paty, Guillaume Marroux et Queido Traoré sont encore à l’infirmerie, Olivier Marroux vient tout juste de reprendre l’entraînement. 

Des rotations, il risque d'y en avoir du côté du PSG pour la réception de Cesson. A l'exception de Patrice Annonay qui se remet de son opération de l'appendicite, Philippe Gardent n'aura que l'embarras du choix pour aligner 14 joueurs sur la feuille de match à Coubertin. Comme son homologue chambérien, le coach parisien devra tenir compte également que trois jours plus tard, son équipe dispute une finale de coupe de France. Tout sera donc une question de dosage et d'envie. Et si finalement Cesson saisissait l'occasion ? Les Bretons ont une 6ème place au classement à consolider. Ils sont sous la menace de St Raphaël qui en déplacement à Nîmes peut se sentir pousser des ailes. Les Gardois ont eux aussi un rang à conserver et que Aix qui reçoit Ivry à huis clos peut leur contester.

Ce jeudi soir, Philippe Bernat-Salles sera en déplacement à Dunkerque. Le président de la LNH vient remettre le trophée de champion à une équipe qui la semaine dernière a pris complètement à l'envers (pour être gentil) son match face à Chambéry. Ses supporteurs ne lui en ont pas tenue rigueur mais cette fois, face à Tremblay pour la dernière de la saison, la fête doit être complète. Si les joueurs ont relativisé leur échec à domicile face aux Savoyards, Patrick Cazal lui, n'a toujours pas digéré. «Ça m’a vraiment agacé, avoue l’entraîneur dunkerquois. On n’avait pas le droit de gâcher ce moment de fête. Pour justifier cette déroute, on peut toujours évoquer la pression dans laquelle on a vécu depuis deux mois et dès le moment où le but a été atteint, il y a eu un relâchement total. E n’ai qu’à m’en vouloir, je suis tombé dans le piège en pensant que l’évènement en lui-même avec notre public suffirait à retrouver les valeurs qui nous ont accompagnés toute l’année. On ne s’est pas préparé comme il aurait fallu. » La leçon a été retenue et l’ancien Barjot s’y est employé. Une remise de trophée qui suivrait une défaite ferait vraiment tache sur le tableau final.

Les matches Nantes-Toulouse (les deux équipes sont indéboulonnables à la 4ème et 5ème place) et Dijon-Sélestat peuvent se disputer en roue libre. Même s'ils rattrapent Aix, les Alsaciens seront derrière au goal-average particulier. Leur seule crainte est de voir Tremblay leur brûler la politesse et rétrograder de la 11ème à la 12ème position.



Le podium des meilleurs buteurs et gardiens remis en question ?

Dragan Gajic (Montpellier): 182 buts, Valero Rivera (Nantes): 171, Jérôme Fernandez (Toulouse): 160, Pierrick Naudin (Dijon) et Guillaume Saurina (Nîmes): 151, là aussi, la hiérarchie ne devrait pas bouger. Remarquons qu’à la moyenne de buts par match, Jérôme Fernandez qui devance largement ses adversaires.

Au niveau des gardiens, Yann Genty (Cesson - notre photo) : 339 arrêts est intouchable devant Vincent Gérard (Dunkerque) : 293, Gonzalo Perez de Vargas (Toulouse) : 286 et Cyril Dumoulin (Chambéry) : 282.

A la moyenne d’arrêts par rapport aux tirs effectués, Gonzalo Perez de Vargas est en tête avec un pourcentage de 40,4% (tirs de champs et pénaltys compris). Ce sera la belle empreinte que l'Espagnol laissera au Fénix puisque l'intéressé nous a confié qu'il envisageait de rentrer au pays après seulement une saison passée sur les bords de la Garonne. En effet, le FC Barcelone avec qui il est indirectement lié, lui a fait savoir qu'il pourrait remplacer Arpad Sterbik (annoncé au Vardar Skopje) dès la reprise au mois d'août. Récemment, le président Philippe Dallard avait évoqué cette possibilité, nous assurant qu'il avait déjà en tête un plan "B" pour suppléer l'excellent portier espagnol. Et ce plan "B" est pour ainsi dire un plan... "A" puisque le futur gardien titulaire du Fénix n'est autre que Cyril Dumoulin. (voir par ailleurs).

CHAMBERY SAVOIE HB - MONTPELLIER HANDBALL

Pronostic : Montpellier

Date et Heure :
Le 22/05/2014 A 20:45:00
Lieu :
LE PHARE
800 avenue du Grand Arietaz  -  CHAMBERY
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

HBC NANTES - FENIX TOULOUSE HANDBALL

Pronostic : Nantes

Date et Heure :
Le 22/05/2014 A 20:45:00
Lieu :
BEAULIEU
RUE ANDRE TARDIEU  -  NANTES
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

DIJON BOURGOGNE H.B. - SELESTAT ALSACE HANDBALL

Pronostic : Dijon

Date et Heure :
Le 22/05/2014 A 20:45:00
Lieu :
Jean-Michel Geoffroy
17, rue Léon Mauris  -  DIJON
Lien Google Maps vers la salle

PAYS AIX UC - U.S IVRY HANDBALL

Pronostic : Nul

Date et Heure :
Le 22/05/2014 A 20:45:00
Lieu :
VAL DE L'ARC
33, CHEMIN DES INFIRMIERS  -  AIX EN PROVENCE
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

USAM NIMES GARD - SAINT RAPHAEL VHB

Pronostic : Nîmes

Date et Heure :
Le 22/05/2014 A 20:45:00
Lieu :
Le Parnasse
Route de St Gilles
160 avenue du Languedoc  -  NIMES
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

DUNKERQUE HANDBALL GRAND LITTORAL - TREMBLAY EN FRANCE

Pronostic : Dunkerque

Date et Heure :
Le 22/05/2014 A 20:45:00
Lieu :
DEWERDT (Stade de Flandres)
Salle Dewert
Avenue de Rosendael  -  DUNKERQUE
Lien Google Maps vers la salle

*****************************

PARIS ST GERMAIN HANDBALL - CESSON RENNES METROPOLE HB

Pronostic : PSG handball

Date et Heure :
Le 22/05/2014 A 20:45:00
Lieu :
Pierre de Coubertin
82, avenue Georges Lafont  -  PARIS
Lien Google Maps vers la salle

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités