mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Nantes : Coatanéa, le plein d’espoirs
Nantes : Coatanéa, le plein d’espoirs
23 Mai 2014 | France > LFH

Presentation de la 5° Journée de D1FPD.
Un succès et c’est fait. Nantes a l’occasion d’assurer son maintien, vendredi soir, en recevant Nîmes, déjà sauvé mais toujours invaincu en play-down. Pauline Coatanéa et ses coéquipières ne veulent pas laisser passer cette première chance pour valider une belle première saison dans l’élite.

Ce sont les dernières marches à monter. Mais Nantes n’est pas Cannes et la LFH déplie rarement son tapis rouge quand il s’agit de sauver sa peau. « Oui, la fin de saison est un peu fatigante. Avec ces play-downs, on a six matches de plus sans week-end de repos, ça enchaîne. Mais on doit tenir le coup », annonce Pauline Coatanéa. L’ailière droite et son équipe de Nantes n’ont plus qu’à terminer un travail commencé en début de saison, leur première dans l’élite française. En cas de succès face à Nîmes, vendredi, elles assureraient leur maintien, à une journée de la fin. Une défaite peut aussi suffire, en fonction du résultat de l’autre match (voir plus bas). « Mais ça, ce serait vraiment dommage, coupe la gauchère. Les consignes de cette semaine, c’est d’aller chercher la victoire nous-mêmes, pour que l’on se maintienne toutes seules. » Comme des grandes, qu’elles sont en train de devenir au fil des semaines.

http://handzone.net/upload/Actus/coatanea2.jpg

Mélange de jeunes rompues à la D2 et d’internationales expérimentées, le Nantes Loire Atlantique débarquait un peu dans l’inconnu en début de saison. « Mais l’objectif, c’était bien d’accrocher les play-offs, rappelle Pauline Coatanéa. Et quand on voit l’équipe qu’on a, il y a une petite frustration car on pouvait décrocher la 6e place. Il nous a manqué un peu d’expérience. Mais le parcours est quand même pas mal, ce n’est jamais évident de passer de la D2, où on gagne tout, à la LFH, où on a gagné très peu de matches. On a su s’accrocher. » Depuis mars, les filles de Stéphane Moualek n’ont même perdu que trois fois en huit matches. Juste le temps pour Popovic et Tomasevic de se fondre dans le moule, et, surtout, aux plus jeunes de passer un premier cap.

Avec Wendy Lawson, appelée en équipe de France pour les deux derniers matches de qualification à l’Euro en juin prochain, Pauline Coatanéa (1,65 m, 56 kg) symbolise cette jeunesse sans peur et sans reproche. Si la vice-championne du monde junior, 20 ans, a déjà goûté à la D1 avec Arvor il y a deux ans, elle y croque pleinement cette saison, où elle s’éclate sur son côté droit. « J’ai beaucoup de temps de jeu et c’est vraiment génial, pétille-t-elle. J’ai évolué avec le groupe, au fur et à mesure. » Même si, elle l’avoue, ce n’était pas gagné au départ. « J’avais un peu peur de me lancer, sourit-elle. On regarde les gardiennes qu’on a face à nous, on pense à leur palmarès et ce n’est pas très rassurant quand il faut aller au but. Alors on loupe des tirs, on sent une grosse différence de niveau. Mais, finalement, on apprend plus vite. »

http://handzone.net/upload/Actus/coatanea3.jpg

En neuf mois, la Bretonne a assimilé aussi vite qu’elle ne file en contre-attaque, l’une de ses spécialités avec le tir en pleine lucarne quand elle dépanne à l’arrière, façon Valentin Porte. Ce dimanche, elle sera, avec sa coéquipière Wendy Lawson et la Miossaise Elsa Deville, en lice pour le trophée de « meilleur espoir » de la saison. « J’ai la confiance du groupe, de mon coach, je m’épanouis de plus en plus et j’espère continuer, souligne Pauline Coatanéa, peu enclin à tirer la couverture à elle. C’est une bonne première saison, oui, mais j’ai encore des choses à améliorer. » Dans le désordre : son efficacité (63% en phase régulière), ses un contre un grâce à son explosivité et, bien sûr, sa maturité dans le jeu. « A 20 ans, on a, heureusement, beaucoup de choses à apprendre », reprend-elle dans un sourire.

Lorsqu’elle n’évoluait qu’en D2, l’ailière droite avait été convoquée par Olivier Krumbholz, alors sélectionneur, pour un stage avec les A’, avant de décliner l’invitation, blessée. Maintenant qu’elle brille à l’étage supérieur, la question se pose à nouveau. Encore plus depuis que sa génération, argentée au Mondial tchèque il y a deux ans, déboule en Bleu (Zaadi, Abdourahim, Houette, Glauser…). Réponse façon « un contre un + shoot en pleine lucarne » de Pauline : « Est-ce que ça va arriver un jour ? Je ne suis pas pressée du tout. J’ai toujours cette idée en tête et j’espère y parvenir le plus rapidement possible, mais comme toutes les joueuses du Championnat ! Quand je vois des filles comme Deroin ou Dancette à mon poste, le niveau est haut. On verra. » Vendredi, elle retrouvera justement la Nîmoise, rappelée par Alain Portes pour le prochain rassemblement. L’occasion de se jauger, en plus de se maintenir.


http://handzone.net/upload/Actus/coatanea4.jpg

Besançon, dernière chance

Le verdict final peut tomber vendredi soir. Dans l’autre match, opposant Nice à Besançon, une victoire des locales condamnerait les Bisontines qui, après un bon début, ont chuté deux fois à domicile pour se retrouver, aujourd’hui dans de sales draps. Peuvent-elles le faire à Nice ? Au match aller, les filles de Camille Comte avaient parfaitement gêné les grands gabarits niçois, qui avaient perdu beaucoup de ballon et s’étaient, en plus, heurtés aux gardiennes franc-comtoises. Il faudra les mêmes ingrédients, vendredi, pour renverser la situation. Un succès de Besançon remettrait les deux équipes à égalité avant la dernière journée, où elles se livreraient alors une lutte à distance avec, peut-être, Nantes concerné également. Premiers éléments de réponse vendredi.

L’OGCN endeuillé
Mercredi, le club de Nice a eu la douleur d’apprendre le décès de Jean-Jacques Pomatto, dit « Pompom », le médecin de l’équipe. Handzone présente ses sincères condoléances à l’OGCN et à sa famille.

*****************************

OGC NICE COTE D'AZUR HANDBALL - ES BESANCON FEMININ

Pronostic : Nice

Arbitres / Délégué (D) :
CLAPSON SIEGFRIED
FIESCHI XAVIER
JUVENTIN GILLES (D)
Date et Heure :
Le 23/05/2014 A 20:30:00
Lieu :
Halle des Sports Charles Ehrmann
155, route de Grenoble
NICE

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

NANTES LOIRE ATLANTIQUE HB - HANDBALL CERCLE NIMES

Pronostic : Match nul

Arbitres / Délégué (D) :
CARMAUX THIERRY
CHARPENTIER FRANCK
LOUETTE OLIVIER (D)
Date et Heure :
Le 23/05/2014 A 20:30:00
Lieu :
LE VIGNEAU
BD SALAVADOR ALLIENDE
ST HERBLAIN

Lien Google Maps vers la salle

*****************************

© Pierre Menjot
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités