mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Brest et St Maur en tête des trophées de N1F 2013/14
Brest et St Maur en tête des trophées de N1F 2013/14
21 Juin 2014 | National > Nationale 1F

La saison de N1 Féminine a été riche en émotions... Au soir de cet exercice 2013/2014, quoi de plus normal que de rendre hommage à ses principales actrices en décernant les trophées des meilleures joueuses suivant leur poste. A commencer par Nabila Tizi, l'incontestable meilleure joueuse de la saison en N1F. Les accédants à la D2 (Brest et la Stella St Maur avec trois récompenses chacun) ont naturellement raflé la mise. Les joueuses en devenir sont aussi à l'honneur à l'image de Laurine Chesneau et d'Apolline Feuvrier.  Le détail des calculs, issu du vote des entraîneurs, est à retrouver dans le prochain numéro du magazine Handaction.

Poule 1 : BREST, CELLES S/BELLE... ET LES JEUNES

La mainmise de Brest dans cette poule 1 rejaillit évidemment sur le résultat de ces nominations : ainsi, elles sont trois Brestoises à être dans ce palmarès 2013/14… et il y aurait pu en avoir quatre si Elodie Manac’h n’avait pas été devancée d’un souffle par la meneuse Bergeracoise Adeline Bournez. Dans les buts, la nomination de Daniela Pereira ne fait aucun doute tant l’internationale Portugaise a écrasé la concurrence à ce poste… loin devant Frédérique Ventura et Gladys Séri-Kangah. L’ex-Havaise a su se rendre indispensable tout au long de la saison et spécifiquement lors de matchs couperets comme à Bergerac (19 arrêts) ou à Celles s/Belle (17 arrêts). Autre Brestoise distinguée par les entraîneurs, Florine M’Bang est désignée meilleure défenseure du championnat : cette pivot de 1.81m a pris une part prépondérante dans la solidité défensive du champion Brestois tout au long de cette saison (moins de 20 buts encaissés par match).

Brest a également pu compter sur une arrière d’exception : la gauchère Nabila Tizi est élue meilleure arrière droite de la poule 1. Une distinction amplement méritée pour l’internationale Algérienne qui n’aura pas compté ses efforts durant cette saison marathon (N1, Championnats du monde et Coupe d’Afrique des Nations). Joueuse d’expérience toujours présente lors des rendez-vous importants, Nabila Tizi est dans la lignée de ses performances de l’an passé à Angoulême… de la polyvalence à revendre et une efficacité redoutable devant le but à plus de 7 buts de moyenne par match, elle est naturellement élue meilleure joueuse de N1F cette saison.

Toujours sur la base arrière, Lina Krhlikar s’impose comme la meilleure arrière gauche du championnat : redescendue en N1 le temps d’une saison avec Celles s/Belle, l’imposante arrière Slovène (1.82m) a joué de sa puissance et de sa précision pour mettre à mal les défenses adverses. Une régularité sans faille avec comme récompense une seconde place finale au championnat. Du côté de Celles s/Belle, on peut se féliciter d’avoir une pivot fidèle, altruiste et performante : malgré la relégation, Sladjana Topic n’a pas hésité à remettre le bleu de chauffe pour participer au renouveau du HBCC. La capitaine Celloise aura encore fois montré l’exemple dans le combat et l’envie.

Bergerac aura été le vent de fraîcheur de ce championnat : leader dans les premiers instants, le club Périgourdin a naturellement laissé son trône à Brest mais a su préserver sa place sur le podium. Bergerac a pu compter sur ses joueuses cadres et particulièrement sur Adeline Bournez élue meilleure demi-centre du championnat. Chef de file de Bergerac, l’expérience et le leadership de cette arrière de 31 ans s’est révélée très utile pour au final hisser l’équipe de Dordogne à un niveau jamais atteint jusque là.

Aux ailes, la parole est à la jeunesse : les réserves de Mios-Bègles (4ème) et Nantes (5ème), promues à cet échelon, ont joliment animé la saison en s’immisçant finalement en première partie de tableau. Quoi de plus logique que voir apparaître des pensionnaires de centre de formation dans le top 7. A l’aile droite, la surprise vient de la Nantaise Laurine Chesneau qui signe là une saison parfaite de bout en bout. La Sarthoise d’origine âgée de 20 ans a fait quelques apparitions en LFH… mais a surtout permis à la réserve Nantaise d’aller le plus haut possible. Capable d’affoler les défenses adverses, elle réalise quelques matchs de haut vol comme à Bergerac, à Rennes ou à Toulouse (15 buts personnels). En plus de cette distinction à l’aile droite, Laurine Chesneau est désignée révélation de la saison devant les Girondines Auréa Faure et Léa Diharce… Justement, à l’aile gauche, Léa Diharce rafle logiquement la distinction. Promise à un bel avenir, la Girondine de 18 ans a fait preuve d’une belle régularité… se révélant comme l’un des éléments moteurs de la réussite de l’UMBB en N1F.

Meilleure gardienne : Daniela PEREIRA (Brest)
fiche de la joueuse

Également nommées : Frédérique VENTURA (Celles s/Belle), Gladys SERI-KANGAH (Bergerac), Mélanie GELOT (Nantes II), Nadège KONAN (Val de Boutonne), Ludivine ANNAIX (Dreux), Justine ROBERT (St Grégoire Rennes).

*****************************

Meilleure arrière gauche : Lina KRHLIKAR (Celles s/Belle)
fiche de la joueuse

Également nommées : Ivana FILIPOVIC (Brest), Sarah YOULOU (Mios-Bègles II), Justine MENGES (Bruguières), Mélina ROLLAND (St Grégoire Rennes), Maryska KOUASSI (Val de Boutonne), Grâce SHOKKOS (Poitiers).

*****************************

Meilleure ailière gauche : Léa DIHARCE (Mios-Bègles II)
fiche de la joueuse

Également nommées : Louison BOISORIEUX (Nantes II), Léa MARIE-JOSEPH (Brest), Charlotte VINCENT (Toulouse), Mathilde CHAUVET (Celles s/Belle), Alice AGUIRRE (Pessac), Stéphane JEAN (Bruguières), Najah SOULI (Bergerac).

*****************************

Meilleure pivot : Sladjana TOPIC (Celles s/Belle)
fiche de la joueuse

Également nommées : Emeline DANIEL-SEPULVEDA (St Grégoire Rennes), Florine M'BANG (Brest), Emilie LEGRAND (Dreux), Chloé BITONTI (Toulouse), Aubine MENET (Val de Boutonne), Marie JONVEL (Poitiers).

*****************************

Meilleure arrière droite : Nabila TIZI (Brest)
fiche de la joueuse

Également nommées : Chantal OKOMBA (Val de Boutonne), Auréa FAURE (Mios-Bègles II), Gabriella SZABO (Celles s/Belle), Celia ISABEL (Dreux), Sabrina BONNEAUD (Bergerac), Zohra RAHAL-BENZEMOUR (Bergerac).

*****************************

Meilleure ailière droite : Laurine CHESNEAU (Nantes II)
fiche de la joueuse

Également nommées : Marie TISON (St Grégoire Rennes), Celia AVINENS (Bruguières), Vanina MOISA-BONNANT (St Grégoire Rennes), Amelia CASTANEDA (Toulouse).

*****************************

Meilleure demi-centre : Adeline BOURNEZ (Bergerac)
fiche de la joueuse

Également nommées : Elodie MANAC'H (Brest), Nuria GRACIA ARDERIU (Celles s/Belle), Jessie LEPERE (Toulouse), Lucie BOUCHON (Pessac), Nelly DELCHEVA (Celles s/Belle), Morgane LOIRAT (St Grégoire Rennes), Amina BOUDJELLAL (Bergerac).

*****************************

Meilleure défenseure : Florine M'BANG (Brest)
fiche de la joueuse

Également nommées : Sarah YOULOU (Mios-Bègles II), Ivana FILIPOVIC (Brest), Sladjana TOPIC (Celles s/Belle), Aleksandra KOJIC (Bergerac), Lina KRHLIKAR (Celles s/Belle), Mélina ROLLAND (St Grégoire Rennes), Najah SOULI (Bergerac), Marine HELLER (St Grégoire Rennes), Mélanie SALESSES (Bruguières), Adeline BOURNEZ (Bergerac).

*****************************

Révélation de la saison : Laurine CHESNEAU (Nantes II)
fiche de la joueuse

Également nommées : Auréa FAURE (Mios-Bègles II), Léa DIHARCE (Mios-Bègles II), Louison BOISORIEUX (Nantes II), Jessie LEPERE (Toulouse), Ludivine ANNAIX (Dreux), Marie TISON (St Grégoire Rennes), Chloé BITONTI (Toulouse), Alice AGUIRRE (Pessac).

*****************************

Poule 2 : METZ ET LA STELLA LOGIQUEMENT HONORÉS

Au terme d’une saison passionnante, le leader Metz et son dauphin la Stella St Maur s’accaparent une majorité de récompenses individuelles. Pas de trophée en revanche pour St Amand les Eaux, 3ème du final… pourtant l’animateur principal des deux premiers tiers de la saison. Dans les buts, la Stella St Maur a pu compter sur une joueuse d’expérience en la personne de Zaneta Tothova. Passée par Dijon, l’internationale Slovaque âgée de 29 ans a démarré tambour battant la saison… permettant à son équipe de grappiller des points lorsque la Stella ne tournait pas à plein régime. Formant un duo complémentaire avec Karen Gadelha, elle prend une part active à une fin de saison St Maurienne en boulet de canon… permettant au club Val-de-Marnais d’accéder en D2.

La Stella n’est pas seconde meilleure défense du championnat par hasard : à son actif, le collectif de Samir Messaoudi a pu compter sur des joueuses de devoir comme Emilie Esparre. Avec 25 buts encaissés de moyenne par la Stella cette saison, l’ancienne pivot de Noisy a su se rendre indispensable au centre du dispositif défensif. Une fin de saison en forme d’apothéose,  la native de Champigny-sur-Marne en termine avec la satisfaction du devoir accompli… un titre de meilleure défenseure du championnat dans la poche.

Encore et toujours de l’expérience à la Stella St Maur : Alimata Dosso fut l’une des seules rescapées de l’équipe 2012/13. Et l’internationale Ivoirienne, forte d’une longue expérience en D1 et D2, a su tirer son épingle du jeu au poste d’arrière droit. Si la Stella a connu un début de saison décevant, Alimata Dosso fut en revanche performante d’entrée… avec une constance exceptionnelle d’un bout à l’autre de la saison. Son rayonnement devant le but fut certes moins élevé que la saison passée mais elle reste encore la n°1 au poste… devant une très  belle surprise en la personne de Léonie Leroy et de la prometteuse Lindsay Burlet.

Toujours sur l’aile droite, on reste dans le Val-de-Marne avec l’Alfortvillaise Elodie Pétricien, sacrée meilleure ailière droite de la poule 2. Si Alfortville a connu une saison en forme de montagnes russes, ça n’est assurément pas le cas de la Martiniquaise de 26 ans. L’ancienne Havraise se montre en effet d’une régularité sans faille pour notamment inscrire en moyenne cinq buts par match. Sur l’aile gauche, Sophie Legry (Epinal) est à l’honneur au nez et à la barbe des prometteuses Romane Frécon et Tatiana Branche. De l’expérience, la Spinalienne de 25 ans n’en manque même si elle n’a pas connu le parcours classique d’un centre de formation de LFH. Capable de performances remarquables à Colombelles (10 buts) ou face à Alfortville (12 buts), elle a été l’atout n°1 du club Vosgien tant sur montée de balle qu’aux jets de sept mètres. Récompense amplement méritée à l’image de la saison de son club, classé au final 5ème.

Sur le côté gauche, Déborah Kpodar est la meilleure arrière gauche du championnat : l’ex-Angoumoisine n’avait assurément pas les pieds dans ses Charentaises cette saison. La jeune Messine fait rapidement parler en septembre ses qualités d’explosivité et de précision face au but. Et si les débuts Messins sont modestes, ça n’est pas le cas de Déborah Kpodar qui prend une part active à la progression fulgurante des Dragonnettes en seconde partie de saison. L’arrière de tout juste 20 ans a également fait des premiers pas prometteurs en LFH. Autre Messine logiquement honorée, Tamara Horacek est désignée meilleure meneuse de jeu : dans la lignée de deux précédents exercices brillants, la Franco-Croate de 18 ans étonne par sa précocité dans la vision et  la maîtrise du jeu. Elle se montre irrésistible dès lors que Metz appuie sur l’accélérateur en 2014 : 13 buts à Epinal ou  10 buts à St Amand par exemple.  La fille de Vesna Horacek a décidemment de qui tenir… avec un avenir prometteur au sein du club champion de France.

Révélation de la saison, Camille Mandret a tout l’avenir devant elle : l’arrière d’Aulnay n’a pas encore 17 ans qu’elle crève littéralement l’écran en N1. Une première apparition à ce niveau qui ne passe pas inaperçue, l’internationale France Cadette s’est installée dans le groupe Aulnésien avec une facilité déconcertante. Aussi intraitable en défense aux côtés d’Aurèle Itoua que performante en secteur offensif, Camille Mandret signe ici une entrée tonitruante chez les grandes.

Enfin, Montargis a pu compter sur sa vigie tout au long de la saison : Zulaï Aguirre est désignée haut la main meilleure pivot du championnat. Véritable poison pour les défenses adverses, la pivot Espagnole s’est parfaitement intégrée dans le dispositif Montargois… pour affoler très vite les compteurs tant au pivot que sur les jets de sept mètres. Première expérience concluante après une longue aventure du haut niveau en Espagne (Bera Bera et Itxako), Zulaï Aguirre a définitivement conquis le cœur des supporters du club Gâtinais.

Meilleure gardienne : Zaneta TOTHOVA (St Maur)
fiche de la joueuse

Également nommées : Déborah DANGUEUGER (Metz II), Berthe ABIANBAKON (Aulnay), Marielle BOURSE-SCHLERET (St Amand les Eaux), Elina LAVERGNE (Alfortville), Audrey NGANMOGNE (Le Havre II), Rahma TERED (Colombelles), Touré TIMERA (Ste Maure Troyes), Margaux CINTRAT (Metz II).

*****************************

Meilleure arrière gauche : Déborah KPODAR (Metz II)
fiche de la joueuse

Également nommées : Emilie WOLF (Epinal), Abiba FOFANA (St Amand les Eaux), Prisca N'GOLI (Ste Maure Troyes), Aurèle ITOUA-ATSONO (Aulnay), Maiwène BERTAU (Vesoul).

*****************************

Meilleure ailière gauche : Sophie LEGRY (Epinal)
fiche de la joueuse

Également nommées : Romane FRECON (Le Havre II), Tatiana BRANCHE (Aulnay), Leslie DA SILVA (Montargis), Anne-Laure MOMBRUN (Colombelles), Marie GAGEZ (Colombelles), Aminata DOUCOURE (St Maur).

*****************************

Meilleure pivot : Zulaï AGUIRRE ALEGRIA (Montargis)
fiche de la joueuse

Également nommées : Paula GONDO (Sambre Avesnois), Gladys BOUDAN (St Maur), Aurore SANZ (St Amand les Eaux), Lorette MOREL (Colombelles), Isaure MOSABAU (St Maur).

*****************************

Meilleure arrière droite : Alimata DOSSO (St Maur)
fiche de la joueuse

Également nommées : Léonie LEROY (Sambre Avesnois), Lindsay BURLET (Metz II), Sandra KURIDZA (St Amand les Eaux), Adriana LEORDEAN (Epinal), Laura FLIPPES (Metz II).

*****************************

Meilleure ailière droite : Elodie PETRICIEN (Alfortville)
fiche de la joueuse

Également nommées : Mathilde DEGOUE (St Maur), Clara MORAIS (St Amand les Eaux), Léontine KIBAMBA (Aulnay), Mélissa MARECHAL (Vesoul).

*****************************

Meilleure demi-centre : Tamara HORACEK (Metz II)
fiche de la joueuse

Également nommées : Alisson BREYSACHER (Colombelles), Sandrelle ITOUA-ATSONO (Aulnay), Eszter HODOSI (St Amand les Eaux), Caroline PILON (Alfortville), Marlène GUILLON (St Maur).

*****************************

Meilleure défenseure : Emilie ESPARRE (St Maur)
fiche de la joueuse

Également nommées : Déborah KPODAR (Metz II), Anaïs LONZIEME (Alfortville), Kadia FISSOUROU (Colombelles), Manon HEMMERLIN (Metz II), Hawa N'DIAYE (Le Havre II), Aurèle ITOUA-ATSONO (Aulnay), Rita SARAIVA (St Maur).

*****************************

Révélation de la saison : Camille MANDRET (Aulnay)
fiche de la joueuse

Également nommées : Julie BEDON (Epinal), Marie-Hélène SAJKA (Metz II), Awa SISSOKO (St Maur), Tatiana BRANCHE (Aulnay), Kassandra JAPPONT (Montargis), Alexandra FLOREAN (Le Havre II), Juliette GUERRIER (Le Havre II).

*****************************

Poule 3 : APOLLINE FEUVRIER FAIT SENSATION

Si Bourg de Péage termine la saison en première position, force est de constater qu’il a dû faire face à une rude concurrence à l’image de son dauphin Vaulx-en-Velin, vainqueur dans la Drôme dans un match sans enjeu. Et au rayon des grandes satisfactions Vaudaises cette année, Pauline Leythienne est sans conteste n°1… tout comme elle est n°1 dans le vote des entraîneurs pour désigner la meilleure gardienne. Capable de passer d’un statut de remplaçant à un celui de titulaire, la joueuse de 24 ans a parfaitement rempli son rôle… prenant une part active dans le rendement défensif de l’ASUL (17 parades face à Bourg de Péage, 19 à La Motte Servolex par exemple). Des promesses très intéressantes pour la saison prochaine avec la D2 en point de mire.

3ème meilleure défense du championnat, Bourg de Péage a fait sa révolution défensive… là où la saison dernière les portes étaient grandes ouvertes. Le nouvel état d’esprit initié en septembre dernier favorise l’émergence d’une solidité défensive sans faille. Et au rang des satisfactions individuelles, Eva Turpin est incontestablement la grande gagnante dans le secteur défensif. Un retour gagnant après une année vierge, l’ex-joueuse de Metz et Yutz a été de toutes les batailles Péageoises… mettant son savoir-faire au service du collectif de Franck Bulleux.

Si Bron connaît les affres de la descente en N2, l’éclaircie dans la grisaille naît de la nomination de Marion Fémel au poste de meilleure pivot. Une consécration méritée devant une autre Lyonnaise, Florence Morel et de la Narbonnaise Elisa Alvarez.  D’une régularité sans faille, la joueuse de 23 ans est « le phare » au sein d’une attaque Brondillante en détresse. Elle est omniprésente lorsque son club prend les points : 11 buts face à Bron, 9 buts contre Bouillargues.

Comme la saison passée et sans surprise, Laura Ceccaldi est sacrée meilleure arrière gauche de cette poule 3 de N1. Encore et toujours meilleure buteuse du championnat, la Savoyarde tourne régulièrement à près de 10 buts par match… donnant à La Motte Servolex un sacré coup de pouce pour éviter les inquiétudes du bas de tableau. Un duo performant avec Maelle Chalmandrier, une 6ème place au final… et désormais un avenir qui se dessine sous le maillot Nîmois.

Sur le poste de demi-centre, la récompense va naturellement à la meneuse Péageoise Cloé Vuillemot. Venue dans la Drôme pour faire monter Bourg de Péage en D2, l’ancienne ailière Bouillarguaise frappe fort d’entrée (8 buts à Nîmes) avant de distiller idéalement les ballons tout au long de la saison. Buteuse aux moments opportuns (9 buts contre son ancien club Plan de Cuques), elle se montre décisive en avril et en mai lorsqu’il s’agit de finaliser l’accession à l’échelon supérieur.

Un déficit de taille certes… mais aussi du talent en position d’arrière droite, Anabelle Courcelles est élue à ce poste après une saison pleinement réussie sur le plan individuel. Si Bouillargues a manqué ses principaux rendez-vous pour monter en D2, son arrière Franco-Ivoirienne de 25 ans aura elle fait le spectacle de bout en bout… particulièrement début 2014.  Redoutable face au but de septembre à mai, elle retrouvera la D2 la saison prochaine… du côté de Yutz.

La grande surprise de cette saison 2013/14 vient de Palente Orchamps : sur l’aile droite du collectif Franc-Comtois, une jeune joueuse de 18 ans a mis le feu à toutes les arrière-gardes adverses. Apolline Feuvrier est la meilleure gauchère à l’aile cette saison, affichant des statistiques impressionnantes (tournant notamment à six buts de moyenne).  Et si Palente réussit à se maintenir cette saison, l'ASPOHB peut en partie remercier sa buteuse en titre : 12 buts face à Bron en mars, 8 buts à Plan de Cuques dans le match décisif. L’ex-ailière de l’ESBF est également désignée révélation de la saison devant la Pouzinoise Madison Martins et la Nîmoise Perrine Petiot.

La balle à l’aile… la vie est belle tant pour Apolline Feuvrier que pour l’Iséroise Laura Pirrello. La fille du président de Pole Sud 38 éclate au grand jour après une première saison prometteuse l’an passé. La jeune ailière de 19 ans frappe d’entrée (6 buts face à La Motte) et continue d’affoler les compteurs tout au long de la saison. Omniprésente notamment de novembre jusqu’à mars, elle doit néanmoins tout comme son club s’avouer vaincue dans la course au titre. De belles performances individuelles au final pour une joueuse promise à un bel avenir.

Meilleure gardienne : Pauline LEYTHIENNE (Vaulx-en-Velin)
fiche de la joueuse

Également nommées : Carina ARAUJO (Pole Sud 38), Catherine KENT (Narbonne), Cindy HERICOURT (Bouillargues), Lauranne SCALABRINO (Palente Orchamps).

*****************************

Meilleure arrière gauche : Laura CECCALDI (La Motte Servolex)
fiche de la joueuse

Également nommées : Seynabou BENGA (Plan de Cuques), Carmen TUDOSIE (Le Pouzin), Guillemette HOSTEING (Bouillargues), Rachelle KOUYO (Bourg de Péage).

*****************************

Meilleure ailière gauche : Laura PIRRELLO (Pole Sud 38)
fiche de la joueuse

Également nommées : Justine JOLY (Bouillargues), Adja PAYE (St Etienne Andrézieux), Priscilla NOVI (Bourg de Péage), Mélanie TOURNOUX (Palente Orchamps).

*****************************

Meilleure pivot : Marion FEMEL (Bron)
fiche de la joueuse

Également nommées : Elisa ALVAREZ RANCANO (Narbonne), Florence MOREL (Vaulx-en-Velin), Inès ABBA (Nîmes II), Florence METRAL (Plan de Cuques), Magali BOUCHER (Le Pouzin).

*****************************

Meilleure arrière droite : Anabelle COURCELLES (Bouillargues)
fiche de la joueuse

Également nommées : Neli RADULOVA (Plan de Cuques), Pauline CALLON (Pole Sud 38), Rokhaya BENGA (Palente Orchamps), Marion GRANGE (Vaulx-en-Velin).

*****************************

Meilleure ailière droite : Apolline FEUVRIER (Palente Orchamps)
fiche de la joueuse

Également nommées : Marion LORIN (Vaulx-en-Velin), Soumaya MOUISSY (Narbonne), Madeleine BOUDARD (Nîmes II), Océane FEROUSSIER (Bourg de Péage).

*****************************

Meilleure demi-centre : Cloé VUILLEMOT (Bourg de Péage)
fiche de la joueuse

Également nommées : Maelle CHALMANDRIER (La Motte Servolex), Camelia VOINESCU (Narbonne), Victoire NICOLAS (Nîmes II), Claire PATIN (Pole Sud 38), Jihène BEN CHEIKH AHMED (Vaulx-en-Velin).

*****************************

Meilleure défenseure : Eva TURPIN (Bourg de Péage)
fiche de la joueuse

Également nommées : Chloé ROELANDT (Bouillargues), Sonia IDRISS (Pole Sud 38), Céline ROUSSEY (Vaulx-en-Velin), Dounia MALANDRAN (Plan de Cuques).

*****************************

Révélation de la saison : Apolline FEUVRIER (Palente Orchamps)
fiche de la joueuse

Également nommées : Madison MARTINS (Le Pouzin), Perrine PETIOT (Nîmes II), Charlène JANVIER (Bron).

*****************************

MODALITÉS DU VOTE :
Handzone et HandAction ont sollicité tous les entraîneurs de la division pour élire le meilleur joueur ou la meilleure joueuse à son poste au cours de la saison 2013/14. Il appartenait donc à chacun des entraîneurs de définir, dans l'ordre (attribution de 5 points au premier, 3 au second et 1 au troisième) le podium à tous les postes, ainsi que dans le rôle du défenseur et de la révélation (première saison à ce niveau). Ce podium a été établi à partir d'une liste prédéfinie mais pas exclusive. Chaque entraîneur pouvait donc citer d'autres noms que ceux déjà indiqués.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités