mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Trophées N1M : Gonfreville se taille la part du lion
Trophées N1M : Gonfreville se taille la part du lion
29 Juin 2014 | National > Nationale 1M

Si Pau-Nousty, Cherbourg et l'ESSAHB Strasbourg sont les heureux vainqueurs des championnats de N1M, ce sont les individualités Gonfrevillaises qui tirent leur épingle du jeu lors des distinctions personnelles de la saison écoulée : trois joueurs de Gonfreville l'Orcher sont ainsi honorés. Le Cavigal Nice, Saran et la réserve de Chambéry figurent aussi en bonne place dans ce palmarès 2013/14. Le détail des calculs, issu du vote des entraîneurs, est à retrouver dans le prochain numéro du magazine Handaction.

Poule 1 : PAU-NOUSTY ET NICE HONORÉS

Principaux animateurs de ce championnat, Pau-Nousty et le Cavigal Nice sont à l’honneur avec deux récompenses individuelles : le mano-à-mano fut d’ailleurs intense entre Béarnais et Niçois pour désigner le meilleur gardien de cette poule 1. Au final, Flavien Lorenzelli devance de peu le portier Noustysien Marc Astydamas. Lorenzelli, l’ancien Istréen, réalise une superbe saison et a su se montrer très présent en fin de saison lorsque Nice a joué son va-tout dans la course à l’accession en Pro D2 (18 arrêts à Rodez, 17 à Saintes ou encore 18 à Bruges). Autre ex-Istréen récompensé, Raphael Tourraton hérite du titre de meilleur pivot : performant d’entrée (7 buts contre La Seyne), excellent durant les premières semaines de compétition, le néo-joueur du Cavigal réalise des prestations constantes pour finir hélas à un point d’une accession éventuelle en Pro D2.

Champion de France de N1M, Pau Nousty finit deuxième meilleure défense de la poule derrière Bruges : une performance collective certes mais avec l’appui de joueurs de devoir comme Julien Massa, le fidèle Noustysien est élu meilleure défenseur cette saison. Une belle récompense pour ce pivot de 28 ans habitué à un rôle dans l’ombre et aux tâches ingrates. Si Bruges termine meilleur défense, il peut également se satisfaire d’une superbe 3ème place… d’autant plus que le club Girondin a dû faire face à des difficultés financières en cours de saison. Mais au final, les Brugeais ont créé une belle surprise en s’immisçant en haut de tableau : au rang des belles satisfactions individuelles, Tamsyr Faye (22 ans) a su tirer son épingle du jeu sur la base arrière Brugeaise. Cela lui vaut d’être élu révélation de la saison : une belle entrée en matière et des prestations références en mars et avril, l’ancien pensionnaire du centre de formation de Nantes a participé activement à la montée en puissance de l’ESB à cet échelon national.

Sur les ailes, pas de surprise avec la confirmation de deux joueurs rompus à cette Nationale 1 : tout d’abord, Tom Garcelon est une nouvelle fois élu meilleur ailier droit. L’ex-Villeurbannais âgé de 24 ans tourne en effet à plus de sept de moyenne par match avec quelques points à 11 buts pendant l’hiver. Une belle performance individuelle qui permet à Libourne de valider sportivement son maintien… mais le club du Vignoble Bordelais doit se résoudre à repartir en N3. Autre ailier en forme, Samir Benabid confirme la belle saison effectuée à Limoges en 2012/13 : nouveau venu à Montélimar, il tourne lui aussi à plus de sept buts de moyenne par match et prend une part active à la belle saison du club Nougatier en N1 (10 buts face à Nice ou encore 15 à Villeneuve Loubet). L’ex St-Raphaelois est désigné meilleur ailier gauche de cette poule 1.

Sur la base arrière, le Montpelliérain Allan Villeminot confirme son rang de révélation de la saison passée en s’octroyant le titre de meilleur demi-centre du championnat. Une juste récompense tant le jeune pensionnaire du MAHB a été le fer de lance de l’attaque Héraultaise avec des performances remarquées notamment en deuxième partie de saison, l’atout offensif n°1 qui permet à Montpellier de garder ses distances avec la zone rouge. Sur le poste d’arrière droit, le gaucher de Pau-Nousty Frédéric Marty est récompensé malgré une saison arrêtée brutalement fin février. L’ancien Toulousain confirme ici deux dernières saisons probantes. Enfin, honneur à Rodez : le promu Aveyronnais a parfaitement rempli son contrat en s’adjugeant un maintien serein. Parmi les satisfactions Ruthénoises, Yannick Cham est désigné meilleur arrière gauche de la poule 1 : une distinction méritée tant l’ancien Toulousain a su se montrer percutant et efficace tout au long de l’année.

Meilleur gardien : Flavien LORENZELLI (Nice)
fiche du joueur

Également nommés : Marc ASTYDAMAS (Pau Nousty), Alexis POIRIER (Ajaccio).

*****************************

Meilleur arrière gauche : Yannick CHAM (Rodez)
fiche du joueur

Également nommés : Boubakar SIDIBE (Nice), Walid BEN SEMRA (Martigues).

*****************************

Meilleur ailier gauche : Samir BENABID (Montélimar)
fiche du joueur

Également nommés : Grégoire SANSSOUCI (Villeneuve Loubet), Arnaud LAMAZAA-PARRY (Nice), Yannick VERDIER (Saintes).

*****************************

Meilleur pivot : Raphael TOURRATON (Nice)
fiche du joueur

Également nommés : Yasser BOUKHEDA (Montpellier II), Romain GHIBAUDO (Villeneuve Loubet).

*****************************

Meilleur arrière droit : Frédéric MARTY (Pau Nousty)
fiche du joueur

Également nommés : Danilo NEDOVIC (Nice), Clément GATINEAUX (Bruges).

*****************************

Meilleur ailier droit : Tom GARCELON (Libourne)
fiche du joueur

Également nommés : Marko RISTIC (Saintes), Paul FALGUIERE (Pau Nousty).

*****************************

Meilleur demi-centre : Allan VILLEMINOT (Montpellier II)
fiche du joueur

Également nommés : Dan-Rares FORTUNEANU (Villeneuve Loubet), Ondrej MIKA (Ajaccio).

*****************************

Meilleur défenseur : Julien MASSA (Pau Nousty)
fiche du joueur

Également nommé : Rémy DENIAULT (Bruges).

*****************************

Révélation de la saison : Tamsir FAYE (Bruges)
fiche du joueur

Également nommés : Sylvain JAUME (Villeneuve Loubet), Romain BONICEL (Rodez).

*****************************

Poule 2 : GONFREVILLE EN TETE D'AFFICHE

Si la Normandie s’est présentée en force au coup d’envoi de ce championnat, quoi de plus logique que de voir des joueurs issus des clubs Normands arriver en force dans ce classement des meilleurs individualités. Et parmi les clubs les plus en vue, Gonfreville l’Orcher tient la palme avec trois joueurs honorés. Longtemps à la lutte pour une place finale sur le podium, l’ESMGO doit au final se contenter de la 5ème position. Mais au rayon des grandes satisfactions, Vladimir Perisic est une nouvelle fois exact au rendez-vous. Le gardien Serbe de 27 ans réalise une saison en tous points remarquable et n’est évidemment pas étranger à la solidité défensive de l’ESMGO, deuxième meilleure défense de la poule (19 arrêts face à Caen, 22 à Cherbourg par exemple). Autre défenseur en vue, Naïm Sarni a grandement contribué à faire de la première saison de la Créa Oissel en N1… une saison pleinement aboutie. Et l’ancien Ivryen a excellé dans le secteur défensif, là où son équipe a pris progressivement la mesure du niveau N1. Naïm Sarni a su se montrer intraitable en défense… mais aussi parfois bien utile dans le secteur offensif en début de saison. Il est au final désigné meilleur défenseur de ce championnat.

Gonfreville l’Orcher encore et toujours au centre des débats dès lors que la vitesse est une arme de choix. Et à ce jeu, Armand Gomis a fait passer de vilains moments aux gardiens adverses et aux replis défensifs défaillants. L’ancien Istréen s’est parfaitement acclimaté à l’air Normand… après une saison probante en Pro D2 l’an passé en Provence. Avec une moyenne de quatre buts inscrits par match, l’international Sénégalais a fait quelques sorties de haut vol (9 réalisations personnelles à Rennes, 11 à Nanterre). Il est logiquement élu meilleur ailier gauche de cette poule 2. A l’aide droite, c’est un autre ailier passé la saison dernière par Gonfreville qui est élu : le Saranais Mathias Soltane affole encore une fois les compteurs en se montrant diablement efficace aux tirs, avec à la clé plus de 7 buts de moyenne inscrits par match. Hélas, Saran ne montera pas à l’échelon supérieur l’an prochain mais… Mathias Soltane aura lui la possibilité de retrouver la Pro D2 du côté de Nancy.

Si la réserve de Tremblay s’est révélée trop tendre pour espérer le maintien lors de cette première apparition en N1,  certains jeunes du TFHB ont su saisir leur chance en montrant de belles promesses pour l’avenir : c’est le cas tout particulièrement d’Adama Sako, ce jeune arrière gauche âgé de 19 ans a été l’arme n°1 de l’attaque Tremblaysienne, capable de faire parler sa force de percussion et son efficacité aux tirs. Avec cinq buts marqués en moyenne sur 20 matchs disputés, le n°48 jaune a fait très fort cette saison et est désigné révélation de la saison en poule 2.

Si Sako est le jeune qui monte, ce palmarès a surtout fait la part belle aux joueurs d’expérience. C’est le cas de Rabah Soudani, le Saranais est élu meilleur arrière droit du championnat. Ce gaucher de 29 ans a vécu une année riche en émotions avec en point d’orgue la victoire en Coupe d’Afrique des Nations avec l’Algérie. Capable d’enchaîner très vite avec Saran, il réalise une deuxième saison exemplaire (6.5 buts de moyenne par match) au sein du club Orléanais… mais hélas, sans montée en Pro D2 en guise de feu d’artifice final. Autre joueur d’expérience honoré, Charly Sossou (Nanterre) est logiquement élu meilleur arrière gauche de cette poule 2 : les saisons se suivent et se ressemblent pour l’ancien Ivryen qui tourne à près de 9 buts inscrits par match. Il est une nouvelle fois le meilleur buteur de N1… et l’un des hommes clés de la saison Nanterrienne.

Cherbourg voit enfin son rêve d’accession se concrétiser : une belle récompense notamment pour son capitaine Morgan Youf-Pinsault, l’un des seuls à avoir connu la genèse du projet Cherbourgeois. Et pour aller jusqu’au bout des barrages à Torcy, la JSC a pu compter sur son homme fort au pivot. Après une demi-saison l’an dernier, Youf-Pinsault a repris un rythme soutenu… d’une régularité sans faille. Il est élu sans surprise meilleur pivot de la poule 2. De la précision et de la vitesse au poste de meneur de jeu avec Clément Carbon : le lutin Gonfrevillais a su brillamment mener le jeu de l’ESMGO, réalisant entre autre un excellent début de saison. L’ancien Dunkerquois a retrouvé le chemin des buts (4 buts de moyenne cette saison), se révélant diablement efficace lors des jets de 7 mètres.

Meilleur gardien : Vladimir PERISIC (Gonfreville)
fiche du joueur

Également nommés : Nicolas LEMONNE (Rennes), Oleg SAPRONOV (Lanester).

*****************************

Meilleur arrière gauche : Charly SOSSOU (Nanterre)
fiche du joueur

Également nommés : Adam SAKO (Tremblay II), Cédric CHAUVIN (Lanester), Erwann Caer (Rennes).

*****************************

Meilleur ailier gauche : Armand GOMIS (Gonfreville)
fiche du joueur

Également nommés : Josselyn DUHAMEL (Cherbourg), Maximilien TIKE (Oissel).

*****************************

Meilleur pivot : Morgan YOUF-PINSAULT (Cherbourg)
fiche du joueur

Également nommés : Jonathan ROBY (Limoges), Medhi LACRITICK (Nanterre).

*****************************

Meilleur arrière droit : Rabah SOUDANI (Saran)
fiche du joueur

Également nommés : Kristos TSATSO (Gonfreville), Fabrice CHAUVIN (Cherbourg).

*****************************

Meilleur ailier droit : Mathias SOLTANE (Saran)
fiche du joueur

Également nommés : Omar BENALI (Caen), Yannis MANCELLE (Oissel).

*****************************

Meilleur demi-centre : Clément CARBON (Gonfreville)
fiche du joueur

Également nommés : Denis MUHIC (Lanester), Martin GAILLARD (Saran).

*****************************

Meilleur défenseur : Naïm SARNI (Oissel)
fiche du joueur

Également nommés : Josip CAVAR (Caen), Brice VERSOL (Nanterre).

*****************************

Révélation de la saison : Adama SAKO (Tremblay II)
fiche du joueur

Également nommés : Romain LAGARDE (Lanester), Yannis MANCELLE (Oissel).

*****************************

Poule 3 : LA JEUNESSE... AU POUVOIR !

La jeunesse est incontestablement à l’honneur dans cette poule 3 avec bon nombre de pensionnaires des réserves de LNH. Premier d’entre eux, le Sélestadien Maxime Duchêne sort d’une saison exemplaire où il a accumulé les prestations de premier choix : 19 arrêts face à Villefranche ou Villeurbanne, 22 face à St Egrève ou encore 16 parades à Chambéry. Du grand art pour ce gardien de 22 ans sûrement pas étranger à la bonne tenue du SAHB dans ce championnat. Brillant 4ème avec sa formation au décompte final, Maxime Duchêne quitte Sélestat avec le sentiment du devoir accompli… direction Strasbourg. Autre performance de taille à retenir de ce championnat du sud-est en N1, Baptiste Malfondet a quitté le cocon Lyonnais l’été dernier pour tenter sa chance au centre de formation de Chambéry. Une première année au CSHB particulièrement réussie puisque Malfondet, 18 ans, a été l’un des éléments moteurs de la réserve Savoyarde cette saison, aidant son équipe à se hisser encore une fois en première partie de tableau. Rapide et efficace (plus de quatre buts de moyenne durant cet exercice), il signe ainsi une entrée remarquée à cet échelon national… le voilà donc élu révélation de la saison.

Si Baptiste Malfondet est distingué comme révélation, il est en revanche devancé au poste d’ailier gauche par le Villeurbannais Maxence Fix. L’ancien Bisontin avait perdu le fil en 2012… mais il a repris le chemin du but durant ces deux dernières saisons. Et cet exercice 2013/14 est celui de la confirmation pour cet ailier confirmé de 26 ans natif de Vesoul : si le VHA impressionne par sa solidité défensive, il peut compter sur d’excellents buteurs. C’est le cas de Maxence Fix, auteur de grosses prestations en décembre et janvier… et capable de finir la saison en trombe. Il est le meilleur ailier gauche cette saison en poule 3. A l’autre aile, c’est un autre joueur issu d’un club Rhôdanien qui est honoré : Florent Joli est revenu aux sources pour apporter son talent et son expérience au promu Villefranche. Bien lui en a pris puisque le club Caladois a réussi ce qu’il était venu chercher en N1, le maintien. Et si le VHB a longtemps été sur la corde raide, il a toujours pu compter sur son gaucher : Florent Joli réalise phase aller exceptionnelle (à dix buts de moyenne). Et si ses statistiques sont un peu clinquantes en fin de saison, Joli reste incontestablement le n°1 à ce poste d’ailier droit.

De la jeunesse et du talent aussi sur le même côté droit… mais sur la base arrière : déjà nommé révélation du championnat il y a deux ans, Alexandre Tritta confirme cette saison en étant sacré meilleur arrière droit de cette poule 3 : seulement 13 matchs disputés avec la réserve… mais à six buts inscrits de moyenne, ce gaucher 19 ans a aussi pris part à 10 matchs de LNH et des rencontres de Coupe de France et de Ligue des Champions… avec une réussite certaine. Et si sa taille (1.84m) est quelque peu atypique pour ce poste, Alexandre Tritta ne manque pas de vitesse et de force de percussion pour mettre à mal les défenses adverses.

La saison exceptionnelle de Tomi Vozab tranche singulièrement avec l’exercice moribond de son club, Cernay Wattwiller… relégué puis récemment repêché en N1. Une chose est sûre, ce demi-centre Croate de 24 ans aura été la bonne pioche du CWH… capable de trouver les solutions presque à lui seul lorsque la situation était bloquée. Fin meneur de jeu, buteur infatigable à plus de 8 buts inscrits par match, Tomi Vozab est la belle éclaircie dans le ciel gris du CWH cette saison … Le Croate aura dans tous les cas fait une apparition remarquée pour sa toute première saison en France, il est élu meilleur demi-centre de ce championnat. Autre joueur attiré par le but adverse, le Grenoblois Jean-Jacques Acquevillo est élu meilleur arrière gauche de cette poule 3 : une juste récompense pour ce grand gaillard de 25 ans qui ne cesse d’améliorer ses performances individuelles depuis quelques saisons maintenant. Acteur majeur du bon parcours Martinéro-Grenoblois, il se montre d’une efficacité redoutable dès le début de saison (13 buts contre Villefranche ou encore 10 à Grenoble). Et s’il est un peu moins tranchant en seconde partie de saison, il est toutefois de toutes les batailles… permettant au GSMH-GUC de se classer à la 7ème place.

Semur a raté son retour en N1 : cela n’empêche pas Ryadh Souid d’être nommé meilleur pivot de la saison. Et si ce joueur de 26 ans n’aura débuté sa saison qu’en janvier, il n’a pas perdu de temps pour se remettre dans le bain… avec au fil des semaines, quelques coups d’éclats remarqués comme face à Chambéry (8 buts) ou Strasbourg (7 buts). Enfin, Christian Vaduvan (Belfort) est un habitué des distinctions individuelles tant sur le poste de pivot (acquis il y a deux ans) qu’au rang du mérite défensif. Le temps n’a pas d’effets sur ce Roumain de 35 ans, toujours présent lorsqu’il s’agit de défendre le but du BAUHB. Encore une fois cette saison, Belfort se distingue par sa solidité défensive (à moins de 25 ans encaissés par match). Pilier de l’arrière-garde Belfortaine, Vaduvan est désigné meilleur défenseur en poule 3.

Meilleur gardien : Maxime DUCHENE (Sélestat II)
fiche du joueur

Également nommés : Mickael TOUBOUL (Sarrebourg), Thomas NICOLINI (ESSAHB Strasbourg).

*****************************

Meilleur arrière gauche : Jean-Jacques ACQUEVILLO (Grenoble)
fiche du joueur

Également nommés : Yannis JOURDAN (Chambéry II), Maxime FRIER (St Egrève).

*****************************

Meilleur ailier gauche : Maxence FIX (Villeurbanne)
fiche du joueur

Également nommés : Baptiste MALFONDET (Chambéry II), Quentin GAILLARD (Villefranche).

*****************************

Meilleur pivot : Ryadh SOUID (Semur)
fiche du joueur

Également nommés : Johannes MARESCOT (Chambéry II), Julien DEFILLON (Villeurbanne).

*****************************

Meilleur arrière droit : Alexandre TRITTA (Chambéry II)
fiche du joueur

Également nommés : Davorin VRANIC (Villeurbanne), Aleksander KOKANOVIC (Belfort).

*****************************

Meilleur ailier droit : Florent JOLI (Villefranche)
fiche du joueur

Également nommés : Régis MATZINGER (Strasbourg), Johann TSCHIRRET (Belfort).

*****************************

Meilleur demi-centre : Tomi VOZAB (Cernay Wattwiller)
fiche du joueur

Également nommés : Benjamin GUERS (Belfort), Clément ROMERO (Sarrebourg).

*****************************

Meilleur défenseur : Christian VADUVAN (Belfort)
fiche du joueur

Également nommés : Raphael NESTOR (ESSAHB Strasbourg), Olivier GUEUSQUIN (Sarrebourg).

*****************************

Révélation de la saison : Baptiste MALFONDET (Chambéry II)
fiche du joueur

Également nommés : Yanis LENNE (Sélestat II), Mamadou FAYE (St Gratien Sannois).

*****************************

MODALITÉS DU VOTE :
Handzone et HandAction ont sollicité tous les entraîneurs de la division pour élire le meilleur joueur ou la meilleure joueuse à son poste au cours de la saison 2013/14. Il appartenait donc à chacun des entraîneurs de définir, dans l'ordre (attribution de 5 points au premier, 3 au second et 1 au troisième) le podium à tous les postes, ainsi que dans le rôle du défenseur et de la révélation (première saison à ce niveau). Ce podium a été établi à partir d'une liste prédéfinie mais pas exclusive. Chaque entraîneur pouvait donc citer d'autres noms que ceux déjà indiqués.

© Davy Bodiguel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités