mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
Mondial : France – Brésil, pour repartir à l'attaque
Mondial : France – Brésil, pour repartir à l'attaque
7 Juillet 2014 | International > Juniors

Le Mondial féminin junior entre dans sa phase finale. A l'affiche des huitièmes, un certain France – Brésil, dont le coup d'envoi sera sifflé à 16 h 15. Sèchement battues par la Hongrie en clôture de la phase de poule, les coéquipières de Kellya Zulemaro passeront un test sur leurs capacités de rebond et à retrouver leur adresse.

France – Brésil aurait pu être une demi-finale d'un Mondial de foot. Ce sera l'affiche d'un huitième de finale du Mondial junior de hand, et ça n'altère ni son attractivité, ni son importance. Deuxièmes du groupe C, suite au premier accroc infligé par la Hongrie (14-22), les moins de 20 ans d'Eric Baradat vont en découdre avec les troisièmes du groupe D à Dugo Selo.

En périphérie est de Zagreb, et à 70 km de Koprivnica, leur lieu de résidence du premier tour, elles aspirent à joindre l'utile à l'agréable. Atteindre les quarts, bien entendu, tout en recouvrant une santé offensive qui a tendance à se détériorer. « On a fait trois premiers matches intéressants, celui contre la Suède (28-23) étant à mon avis le plus complet, énonce le sélectionneur. On a beaucoup vendangé contre le Congo (29-17, jeudi), et perdu confiance contre la Hongrie. Être limité à 14 buts, avec un taux de réussite indigent (14/44, soit un faible 32 %), c’est très problématique ».

Pour le moment, la thèse de l'accident de parcours est privilégiée. Car au terme des matches de poule, les Bleuettes pointent au douzième rang (sur 24) des attaques, avec 133 buts à 54,7 % d’efficacité. Laura Flippes, l'arrière droit de Metz, est la plus prolifique (13 réalisations), devant Doungou Camara (12), Déborah Kpodar et Sabrina Zazai (11).

http://handzone.net/upload/Actus/10457671_1435195173412944_1625664565222141229_o.jpg

L'adversaire sud-américain, dix-huitième attaque de la compétition, vainqueur de la Chine, de la Tunisie et de la Slovénie sur le sol croate, se repose plutôt sur une seule individualité. Gabriela Pessoa, meneuse de jeu et tireuse de penaltys à tire-larigot, est la septième marqueuse de la compétition (32 buts à 55 %, dont 19 jets de 7 m). Sinon, quoi d'autre ? « Le Brésil a des arguments, des caractéristiques très... brésiliennes, décrit Eric Baradat. Il peut avoir des moments d’euphorie, mais on peut les amener aux limites de leurs compétences ».

C’est précisément ce que rechercheront les Françaises en général, et leur bloc défensif en particulier. Celui-ci, le deuxième plus hermétique du tournoi (100 buts encaissés, tout rond), n'a pas été déchiqueté en dernier lieu par les Magyares. « Prendre 22 buts contre les vice-championnes d'Europe, ce n'est pas infamant » relève le technicien. Comme lors du précédent match, il devra instaurer sa 0-6 sans Tamara Horacek, rentrée précipitamment à Metz pour passer l'oral de contrôle du bac. « Elle nous rejoindra après le huitième de finale, quel que soit notre destin » affirme Baradat, qui procédera alors à la seconde retouche du groupe permise par le règlement. « Sur une joueuse à choisir », précise-t-il.

L'arrière fleuryssoise Aissatou Kouyaté, substitut d'Horacek et utilisée un quart d'heure samedi, restera-t-elle dans le collectif ? La Messine Lindsay Burlet, utilisée avec précaution depuis l'entorse contractée face aux Suédoises, pourra-t-elle tenir sa place jusqu'au bout de l'aventure ? Sur ces points aussi, ce France – Brésil méritera d'être suivi attentivement. Tant pis s'il ne se joue pas à Belo Horizonte, avec un ballon plus gros...

FRANCE - BRÉSIL
Huitième de finale du Championnat du monde junior
Lundi 7 Juillet, 16h15, à Dugo Selo.

© Laurent Hoppe
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités