mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
CM2015: la France dans un groupe à sa mesure
CM2015: la France dans un groupe à sa mesure
20 Juillet 2014 | International > Mondial

La France peut être satisfaite du tirage au sort du tour préliminaire du 24ème Mondial au Qatar. Elle évite l'électron libre allemand et se retrouve dans un groupe abordable avec notamment la Suède et la République Tchèque. L'Algérie, l'Egypte et les Emirats Arabes Unis se disputeront le 4ème billet qualificatif pour les 8èmes.

L'équipe de France masculine a hérité d'un groupe largement à sa portée en vue du tour préliminaire du prochain Mondial qui aura lieu du 15 janvier au 1er février 2015 à Doha au Qatar.

Les hommes de Claude Onesta seront les favoris de leur groupe qui comptera deux autres sérieux clients avec la Suède et la République Tchèque qui fait sa réapparition dans le concert mondial. Les trois autres équipes composant le groupe C sont un ton en dessous.

En 8èmes, la France croisera avec un adversaire issu du groupe D qualifié de "groupe de la mort" avec le Danemark, vice-champion du Monde et d'Europe sortant, la Pologne, la Russie, l'Argentine et... l'Allemagne, sauvée à la dernière minute. Le Bahrein dont ce sera la 3ème participation à un Mondial n'a aucune chance de qualification.

Groupe A

Groupe B

Groupe C

Groupe D

Espagne

Croatie

France

Danemark

Slovénie

Bosnie

Suède

Pologne

Qatar

Macédoine

Algérie

Russie

Belarus

Autriche

Rép. Tchèque

Argentine

Brésil

Tunisie

Egypte

Bahrein

Chili

Iran

Emirats Ar. Unis

Allemagne



Les adversaires de la France

La Suède :  a sorti la Roumanie en play-off de qualification – dernier match entre les deux équipes : au Tour principal de l’Euro 2014 et les Suédois s’étaient imposés 30-28. France-Suède, c’est aussi le souvenir des Jeux de Londres avec deux confrontations remportées par les Bleus, au tour préliminaire (29-26) et… en finale (22-21)

La République Tchèque :  il faudra s’en méfier car les partenaires des Raphaélois Stehlik et Jurka ont sorti la Serbie (vice-championne d’Europe en 2012) en barrages de qualification. Les Tchèques renouent avec le Mondial après une dernière participation en 2007.  La dernière confrontation entre les deux équipes remonte à l’Euro autrichien de 2010 (Tour Préliminaire) avec un succès des Français 21-20.

L’Algérie:  Les camarades de Mohamed Mokrani vont chercher à améliorer leur piètre 17ème place décrochée en Espagne en 2013. Ils ont remporté la dernière Coupe d’Afrique des Nations, en s’imposant à domicile en finale face à la Tunisie. Il faut remonter à juillet 2009 pour une confrontation entre les deux pays. C’était aux Jeux Méditerranéens dans des conditions particulières (la France avait envoyé une équipe sacrément remaniée) pour un match nul (31-31)

L’Egypte : encore un pays de handball même si les tourments d’une Révolution mal digérée ont relégué le sport et le hand au second plan. 3èmes de la dernière CAN, les Egyptiens ont affronté la France pour la dernière fois en janvier 2011 au Mondial suédois  à l’occasion du tour préliminaire. Succès des hommes d’Onesta 28-19.

Les Emirats Arabes Unis : 4ème du championnat d’Asie et qualifié puisque le Qatar l’était d’office en tant que pays organisateur. Première participation à un Mondial. Un des adversaires les plus faibles de la compétition.

Déroulement de la compétition

Tour préliminaire:
4 groupes de 6 équipes chacun (24 équipes)
Les 4 premiers de chaque groupe sont qualifiés pour les 8èmes (16 équipes)
Huitièmes de finale:
les équipes du groupe A croisent avec celles du groupe B, celles du groupe C avec celles du groupe D. Le 1er avec le 4ème de l'autre groupe, le 2ème avec le 3ème de l'autre groupe... 

Le champion du monde est directement qualifié pour les Jeux de Rio en 2016 et le Mondial 2017 en France.  




Jérôme Fernandez: "La France doit sortir 1ère de son groupe"

Jérôme Fernandez a suivi très attentivement ce tirage au sort. Le capitaine des Bleus qui espère participer à ce qui sera très certainement son dernier Mondial nous a fait part de son analyse sur l'ensemble de la compétition.  

Jérôme, es-tu satisfait de ce tirage ?
(sur un ton badin) J’aurais aimé avoir l’Australie comme adversaire mais je crois que cela n’était pas possible.

Vous évitez au moins l’Allemagne…
Oui et le hasard fait bien les choses d’ailleurs cela a fait ricaner les gens qui assistaient au tirage puisque l’Allemagne se retrouvera face à la Pologne qui l’avait éliminée en barrages.

La poule D est très relevée avec en plus le Danemark, l’Argentine et la Russie
C’est la poule de la mort. Il n’y a que Bahrein qui fait office d’équipe faible. La poule B est aussi très relevée avec la Croatie et je dirai que la poule A est aussi homogène que la nôtre.

La France peut donc être confiante
France-Suède, c’est la finale des derniers Jeux Olympiques donc les deux équipes seront favorites de ce groupe. Si j’ai l’honneur d’y participer, ce sera mes 9èmes championnats du Monde, je commence donc à avoir l’habitude de ces confrontations, rien ne sera facile mais très sincèrement, si on ne termine pas 1ers du groupe, personne ne comprendra. On va jouer contre des styles de handball complètement différents et cela peut être très intéressant. Le plus important est d’arriver en 8èmes bien placés, avec un maximum de certitudes et surtout des joueurs en grande forme.

A presque 38 ans, ce sera ton dernier Mondial
Oui, si encore une fois, je suis sélectionné… cela va obligatoirement me marquer. Parce que cela sera le dernier, parce que cela sera dans un pays qui est nouveau dans le monde du handball et que deux ans après, ce sera autour de la France d’organiser. 
 
Au Qatar, les températures seront agréables en janvier...
C’est sûr que cela va nous changer de la Suède, du Danemark ou des Balkans. En même temps, cela fait des années qu’on réclame une compétition dans l’hémisphère sud. On n’y sera pas mais au niveau des conditions climatiques, ce sera pareil. 

L’Allemagne, repêché embarrassant… pas pour l’IHF

L’histoire ne dit pas si à plus de 12 000 kilomètres de Doha et à une heure très avancée de la nuit, de courageux Australiens ont cliqué sur le site de l’organisateur pour suivre ce tirage au sort. La polémique suscitée par l’éviction du pays par l’IHF afin de réintégrer contre toutes les règles sportives l’Allemagne, ne s’est pas calmée. En dénonçant un « jugement anti fair-play », les dirigeants du hand "wallaby" ont encore protesté en fin de semaine sans être entendus. Ironie du tirage, dans le même groupe (D) aux côtés du Danemark, vice-champion d’Europe et du Monde en titre, les coéquipiers de l'ailier Patrick Groetzki (notre photo) retrouveront la Pologne, leur "bourreau" des barrages de qualification.

Le ridicule n'atteint pas les autocrates de l'IHF

A la cour d'Ubu roi, l'Allemagne a réussi à faire entendre sa voix. Eliminée sportivement lors des play-offs de qualification par la Pologne, la Mannschaft n'aurait jamais du se retrouver dans les pots du tirage au sort et encore moins dans les starting-blocks en janvier prochain à Doha. Mais voilà, l'influence germanique, sa capacité financière et surtout son entregent dans une discipline qu'elle se targue d'avoir inventé ont balayé tel un fétu de paille, les amateurs australiens. Eparpillées façon puzzle, vitrifiées de la mappemonde handballistique, l'Australie, pire même l'Océanie n'ont plus le droit de jouer dans la cour des grands, le continent n'étant soudainement plus reconnu par l'IHF, du moins pour un Mondial en salle. Le 53ème pays de la planète (en nombre d'habitants) figure toutefois parmi les participants masculins et féminins du Mondial de beach-handball qui débute mardi au Brésil et organisé par... l'IHF. Deux poids, deux mesures. 

Par cette affaire, le handball tout entier s'est couvert de ridicule. Sans que cela n'émeuve les membres de la Fédération Internationale plus habitués aux messes basses dans les couloirs des hôtels de luxe qu’au respect de l’éthique sportive. La fédération australienne a pris une gifle retentissante et ses moyens de riposte sont faibles. Elle pourra toujours protester, pleurer vainement à chaudes larmes, l'IHF fait ce qu'elle veut. Car personne n'est dupe. Si l'Allemagne n'avait pas été mise en danger, rien n'aurait bougé et pour la 8ème fois de son histoire, l'Australie aurait disputé un championnat du Monde en salle. Certes, elle aurait pris des fessées à chacune de ses sorties mais sa participation gagnée sur le terrain était légitime.

Le Mondial 2015 pour la 1ère fois organisé au Qatar commence d'une bien étrange manière…

© Yves Michel
Partager
      Identification nécessaire pour ajouter une réaction
      Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
      (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
      joueurs | équipe | actualités