mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
LNH: Yann Genty, à Chambéry pour décrocher l'Europe
LNH: Yann Genty, à Chambéry pour décrocher l'Europe
29 Août 2014 | France > LNH

En recrutant Yann Genty, assez tôt la saison dernière et pensant l'associer à Cyril Dumoulin, Chambéry tenait une paire irrésistible. Mais voilà, le gardien de l'équipe de France a changé d'air et l'ancien Cessonnais se retrouve avec un peu plus de responsabilités à assumer.

Dès qu’il est arrivé au pied des Alpes, Yann Genty s’est tout de suite senti chez lui. A Chambéry, le gardien de buts a retrouvé cette ambiance familiale qu’il avait côtoyée à Cesson mais surtout pendant ses années aurillacoises. Une ambiance conviviale de petite ville certes mais au sein d’un club qui vise le haut de tableau. «Ce qui a été facile au niveau de l’intégration c’est que je connaissais pas mal de joueurs. Il n’y a eu en plus que trois recrues. La préparation suit son cours, on a commencé les matches amicaux sans gaucher sur le poste d’arrière droit et je pense qu’on peut être satisfait de ce qu’on a produit. Il manque encore un peu de rigueur pour lier le tout. Mais cela vient peu à peu.» A 32 ans, Yann Genty s’est fait un nom en LNH. Son parcours n’a pas été sans contrariétés, du dépôt de bilan à Aurillac en 2010, en passant ensuite par Istres avec une 2ème année marquée par la descente en D2 et la renaissance à Cesson. La saison dernière, le gardien a rayonné parmi les meilleurs. « Je pensais poursuivre en Bretagne mais il y a eu l’offre de Chambéry et je me voyais mal refuser. J’ai pesé le pour et le contre avec mon épouse, j’ai réfléchi et comme j’avais envie de progresser et de m’exprimer dans un club qui a une dimension internationale, j’ai franchi le pas. » En s’installant dans les cages savoyardes, il aura aussi la rude tâche de faire oublier un certain Cyril Dumoulin qui après 14 ans passés au CSH se retrouve au Fénix Toulouse. «Quand j’ai signé, ce n’était pas d’actualité. Je m’étais préparé à partager le poste avec lui. Les dirigeants n’ont pas recruté un 2ème gardien et renouvellent leur confiance à Maxime Diot. J’ai connu le même cas à Cesson avec un jeune et ce n’est pas facile. Il faudra qu’il soit présent, lorsque je passerai au travers. Je pense que Cyril aurait pu m’apprendre certaines choses par son expérience, du coup, je ne vais pas pouvoir en profiter. » A Chambéry, même si l’Europe ne figure plus au programme de la saison, les ambitions au plan national restent intactes. Le budget avait déjà été revu à la baisse lors du précédent exercice et donc aucune folie n’a été consentie en matière de recrutement. Outre Yann Genty, le club a enrôlé deux jeunes croates, Jerko Matulic , un ailier droit de 24 ans et David Milicevic, un arrière gauche de 22 ans.



Une nouvelle tête apparait sur le banc aux côtés de Mario Cavalli puisqu’après avoir raccroché comme joueur en mai 2008 (on se souviendra aussi de sa "pige" à Rhein Neckar Löwen un an plus tard), Jackson Richardson reprend du service comme entraîneur-adjoint. «C’est très intéressant, confie Yann Genty. Cela va apporter pas mal de sérénité à l’équipe. Peut-être pas directement à nous, les gardiens mais plutôt aux autres. Il a un tel vécu au contact de grands coaches, une telle expérience de joueur qu’il peut trouver LE petit détail qui va faire la différence. Avec Mario, ils seront très complémentaires. » Dans les matches amicaux face à des équipes de très fort calibre (voir plus bas), Chambéry a pu se jauger. Le bilan est dans l’ensemble prometteur même si des réglages sont encore à faire et des blessés à réintégrer (Benjamin Gille, Cédric Paty). « Ça se met en place, confirme le portier. Il va falloir aller chercher les résultats. Dans ce championnat, il y a de plus en plus d’équipes qui prétendent au titre ou aux places d’honneur. La coupe d’Europe fait partie des objectifs. J’ai bien senti que c’était un vrai choc pour ceux qui étaient déjà là de ne pas y participer cette année. Pour certains, les semaines vont sembler assez longues. » Pas pour Yann Genty qui s’attend à être pas mal sollicité. Le poids des responsabilités est déjà présent. « Forcément, déjà je succède à une personne emblématique et les performances réalisées la saison dernière suscitent pas mal d’attente. Après, je ne suis pas sûr qu’ils me connaissent totalement, donc je vais leur montrer de quoi je suis capable.  Je fonctionne aussi beaucoup à la confiance. » Le début de saison ne sera pas de tout repos puisque le calendrier démarre en trombe par deux déplacements, à Toulouse et… Montpellier, chez deux européens. « On va être tout de suite dans le bain. Si ça passe, ça peut bien nous lancer pour la suite. Montpellier a changé son effectif, peut-être que c’est mieux de les affronter d’entrée.» Troisième meilleure attaque mais dixième défense du championnat 2014-2015, Chambéry veut resserrer les boulons dans ce secteur. L’ancien gardien de Cesson et ses 351 arrêts (moyenne de 13,5 par match) sont là pour y contribuer. Encore un challenge à relever.

La préparation de Chambéry

8 août 2014

F.A Göppingen

Chambéry

36-25

 

 

 

Sparkassen Cup

à Ehingen (All)

 

16 août 2014

Croatia Zagreb

Chambéry

25-29

 

 

Füchse Berlin

Chambéry

30-26

 

17 août 2014

F.A Göppingen

Chambéry

28-23

 

 

 

Masters

à Grenoble

 

23 août 2014

Chambéry

Bern (Sui)

26-24

 

24 août 2014

Chambéry

Toulouse

26-25

finale

 

 

EuroTournoi

à Strasbourg

 

28 août 2014

Montpellier

Chambéry

à 20h30

 

29 août 2014

Kielce (Pol)

Chambéry

à 20h30

 

31 août 2014

Finales

 

 

 

© Yves Michel
Partager
Identification nécessaire pour ajouter une réaction
Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
(C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
joueurs | équipe | actualités