mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
L'EuroTournoi a 20 ans
L'EuroTournoi a 20 ans
28 Août 2014 | France > Eurotournoi

Vingt ans que Strasbourg est devenu la capitale du handball français à la fin du mois d'août ! Vingt ans que les meilleurs clubs européens passent par l'Alsace pour peaufiner leur préparation pour la saison. Vingt ans que les plus grands noms s'inscrivent au palmarès de cette compétition.

Encore une fois cette saison et malgré une Bundesliga qui recommence de plus en plus tôt, le plateau proposé sera magique et plus qu'attractif. A quelques heures du début de la compétition, petite revue d'effectifs de l'EuroTournoi 2014.



Paris sur la défense

Pour la seconde fois de rang, le Paris SG Handball vient défendre un titre décroché plus que brillamment la saison dernière face aux Hongrois de Veszprém. Bon, la suite de la saison a été un peu moins glorieuse avec surtout l'impossibilité de suivre le rythme endiablé d'un Dunkerque souverain sur les terrains français. La fin de l'exercice a quand même été couronnée de succès avec une coupe de France qui lui avait été soufflée par Montpellier la saison précédente. Avec les moyens mis en œuvre, 2013-2014 peut-être qualifié de très moyenne pour le PSG. C'est la raison pour laquelle beaucoup de choses ont changé dans le club de la capitale. Exit les Sierra, Garcia, Hallgrimsson et Diaw, place aux Accambray, Barachet et Omeyer ! Paris a fait dans le tricolore pour se renouveler et ainsi tenter de trouver une stabilité collective qui lui a souvent fait défaut la saison dernière. A coup sur le point qui sera le plus observé dans la prestation parisienne sera la défense. Souvent pointé du doigt, on attend du PSG qu'il soit capable de supporter le poids d'un  match au couteau et ainsi libérer un peu les esprits en attaque. Paris a dans ses rangs les plus fines gâchettes mondiales en attaque mais l'expérience prouve que toutes les plus belles victoires se sont forgées sur une défense intraitable. En intégrant 3 des tauliers tricolores dans son effectif, le club de la capitale a mis l'accent sur ce domaine. A voir si la flamboyance vue l'année dernière à l'EuroTournoi sera suivie d'effets. Face aux Qataris d'El Jaish le jeudi puis Moscou le samedi, tout cela sera disséqué avec minutie.



Moscou revient en force

Annoncés la saison dernière à l'ET mais forfaits suite à leurs problèmes financiers, les Ours de Tchekhov reviennent cette année palier la défection des Roumains de Constanta. A coup sûr le tournoi alsacien va y gagner ! Car si la saison dernière a été une saison de transition ou l'Europe a été mise de côté, la reconstruction a été faite de façon éclair et toujours sous la houlette de la légende Maximov. Moscou voit de nouveau l'avenir en mode ambitieux. Si beaucoup de tauliers russes sont partis chercher fortune ailleurs, notamment au Vardar Skopje, il reste les Grams, Kovalev, Chernoivanov et autres Shishkarev pour encadrer la jeunesse russe. Il y a presque 15 ans, le tournoi de Bercy voyait arriver une Russie composée des Rastvorsev, Kamanin, Ivanov, Filipov, Egorov et compagnie, de quoi redonner bien des couleurs au Handball dominant qu'était celui de l'ex URSS. Couleurs qui allait permettre à la Russie de revenir dans la course aux titres et parfois en barrant la route du handball tricolore. La nouvelle génération couvée par sa majesté Vladimir 1er, avec les Zhitnikov, Makarov, Kotov, Kornev et compagnie, aura-t-elle autant de talent que ses glorieux prédécesseurs ? L'EuroTournoi 2014 sera un très bon élément de réponse, confrontés à Paris et aux Qataris d'El Jaish, les Russes vont avoir un bon avant goût de qui les attends dans la fameuse poule C cde la Champion's League en compagnie de Montpellier. Un Montpellier que les Russes pourraient bien retrouver dimanche, pourquoi pas en finale de l'ET, car les Russes comme les Héraultais font partie des vrais candidats à la victoire finale dans la version 2014 du tournoi.



Kielce l'épouvantail

Un peu inconnus il y a 3 saisons sur le carreau européen, les Polonais du Vive Targi Kielce n'ont pas mis longtemps avant de faire un nom et surtout une réputation d'équipe candidate au titre suprême sur le vieux continent. Avec pas moins de 8 des tauliers de l'équipe nationale polonaise, pas la peine de dire que le Vive Targi est estampillé à ossature polonaise. Mais à la rigueur et la puissance des Jurecki, Lijewski, Grabarczyk, Szmal et autres Tkaczyk, Talent Dushebaev a ajouté la virtuosité croate des Strelk et Cupic et la présence du meilleur pivot offensif du monde en la personne de l'espagnol Julen Aguinagalde. Autant dire qu'après leur place au Final Four en 2012-2013 mais une élimination en 8ème de finale face à une autre armada, celle du Rhein Neckar Löwen, Kielce repart visiblement à la conquête de cette Champion's League que les fait tant rêver. Autant dire qu'ils seront favoris dans la poule de Montpellier et Chambéry. Il va falloir de sacrée performance pour les deux clubs français pour écarter Kielce de la grande finale du dimanche. Certes, tout cela se joue en préparation, mais le début de saison arrive vitesse grand V et surtout, les places sont encore à gagner ou à perdre d'une un effectif pléthorique. Non seulement la gagne est viscéralement ancrée dans les gènes de Talent Dushebaev pour qui le mot amical n'a pas vraiment de sens, mais en plus ses joueurs, nouveaux comme Tobias Reichmann quand même venu de Wetzlar en Bundesliga ou les tauliers comme Karol Bielecki devront prouver à leur coach qu'ils seront indispensables pendant la saison à venir.



El Jaish : Le Qatar en 3 leçons

Dire que le Qatar est à la mode dans le monde sportif français est un doux euphémisme. Avec l'arrivée des fonds de l'émirat qatari au Paris SG Handball, le mondial 2015 qui se déroulera chez eux, le Qatar a un vrai droit de cité dans le handball international maintenant. Une bonne raison de se rendre compte de visu de ce que ce handball du Golfe persique a à offrir en invitant un des clubs phare du Pays en la personne du El Jaish Sport Club. Un des premiers clubs qataris à avoir défrayé la chronique en faisant venir des européens pour renforcer ses rangs. Un des pionniers en la matière fut le français Johan Boisedu qui va faire parler le bras pendant quelques belles saisons dans ce club. Il sera suivi par beaucoup d'autres dont notamment le Danois Markussen. Du haut de ses 2m14 et sa double qualité de star de l'équipe danoise et de Ciudad Real aura même les honneurs d'une belle proposition de naturalisation. Mais la parenthèse européenne semble être un peu passée du côté d'El Jaish qui s'est recentré sur une partie des jeunes qataris de l'équipe nationale pris en main par Dragan Zovko. Ces juniors ont fait quelques jolies étincelles lors du dernier mondial le tout bien encadré par l'ossature de la grande équipe nationale égyptienne qui a tant fait souffrir le handball européen de 2001 à 2010. On retrouve les El Ahmar, Yosri, Kathib, Mabrouk Awad et compagnie pour mettre au service de la jeunesse qataris toute leur expérience et leur talent. De quoi largement faire souffrir Paris et Moscou. Souffrir sans doute... Prendre le meilleur sur ces tauliers européens est une autre affaire ! Surtout qu'ils devront enchaîner leur match le jeudi et vendredi en commençant par le PSG qui sera un baptême du feu alsacien de tout premier choix.



Chambéry avec appétit

Co-recordman des victoires dans le tournoi strasbourgeois, le Chambéry SH est de nouveau là pour tenter de devenir le seul détenteur de cette couronne. Mais il va falloir que le CSH fasse rapidement le liant pour y parcenir car l'intersaison a pas mal bousculé le visage du club savoyard. Cyril Dumoulin, Guillaume Gille, Kevynn Nyokas, les frères Marroux ont quitté Chambéry. Mais il reste une bonne partie des tauliers de la maison Savoie auxquels se sont rajoutés Yann Genty le plus que spectaculaire (ex) portier de Cesson et deux espoirs venus de Croatie, David Milicevic, arrière gauche de 22ans et Jerko Matulic un ailier droit de 24 ans. De quoi étoffer un groupe qui se lance dans la saison 2014-2015 avec de belles ambitions au vu de sa fin de saison 2013-2014. Est ce que le CSH sera capable de montrer tout son potentiel dès l'EuroTournoi ? La victoire aux Masters de Grenoble après avoir pris le meilleur sur Berne et Toulouse en atteste. Le collectif coaché par Mario Cavalli, maintenant épaulé par la légende Jackson Richardson, semble déjà sur le bon chemin. Mais il faudra dompter deux costauds de l'Europe. Tout d'abord un certain Montpellier AHB le jeudi soir à 20h30, pour enchaîner le lendemain par un math encore plus dur avec en face l'armada polonaise du Vive Targi Kielce. De quoi vous forger un moral de gagnant en cas de double victoire et ainsi de voir arriver la finale de dimanche avec sérénité. Chambéry en finale, ce serait une petite surprise du plateau de l'ET 2014, mais pas mal d'observateurs pourraient se laisser tenter par un tel pronostic.



Montpellier se reconstruit

Encore un fidèle parmi les fidèles du tournoi Strasbourgeois ! Le Montpellier AHB est, au même titre que Chambéry, recordman des victoires dans l'EuroTournoi. Un titre qui oblige à une certaine présence et encore une fois les hommes de Patrice Canayer seront là au rendez-vous après avoir loupé celui de 2013 pour la très louable raison d'un tournoi qualificatif pour la Champion's League. Directement qualifié pour les poules de la Champion's League cette saison, le club héraultais vient donc défier le gratin dans la capitale alsacienne. Bousculé, chahuté voire malmené depuis deux saisons, le MAHB a encore diablement changé de visage à l'intersaison. Les départs de William Accambray et Thierry Omeyer, sur lesquels était basée une partie du futur, ont bouleversé la donne. En face les arrivées de Borut Mackovsek, jeune arrière gauche Slovène surpuissant de 21 ans mais actuellement blessé et du très solide et expérimenté Venio Losert, gardien depuis 1996 de la Croatie et cauchemar de bien des espoirs tricolores, ont rééquilibré les choses. Mais Montpellier a vu aussi partir Wissem Hmam, clef de voûte de la défense depuis de longues saisons. Les Héraultais doivent donc reconstruire dans ce domaine. Cela devra être fait en urgence avec dès jeudi des retrouvailles avec Chambéry pour ensuite se frotter au Polonais de Kielce le samedi dans un test grandeur nature en vue de ce Groupe C de Champion's League de folie dans lequel a été versé le vainqueur de la Coupe de la Ligue 2013-2014. Un beau challenge à relever pour viser une nouvelle victoire au Rhenus !

    1. Tout renseignement sur le site officiel de l'EuroTournoi
    2. La Billetterie de l'EuroTournoi

Le Programme

Poule A

Journée 1
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Paris El Jaish   28/08  
Journée 2
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
El Jaish Moscou   29/08  
Journée 3
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Paris Moscou   30/08

Poule B

Journée 1
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Montpellier Chambéry   28/08  
Journée 2
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Kielce Chambéry   29/08  
Journée 3
Equipe Receveuse Equipe Visiteuse Score Date Stats
Montpellier Kielce   30/08  


© François Dasriaux
Partager
    Identification nécessaire pour ajouter une réaction
    Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
    (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
    joueurs | équipe | actualités