mèl :
passe :
s'abonner | oubli de passe
spécifiez l'adresse concernée
mèl :
retour
cliquez pour revenir
ET : Paris reste roi en Alsace
ET : Paris reste roi en Alsace
1 Septembre 2014 | France > Eurotournoi

Un superbe bis repetita ! Voilà ce que se sont offert les Parisiens dans la grand finale de l'EuroTournoi version 2014. En dominant de bout en bout un Montpellier un peu au bout du rouleau, les hommes de Philippe Gardent ont brillamment conservé leur trophée acquis la saison dernière face à Veszprém.

Dans les autres matches, pour la 3° place, les Polonais du Targi Vive Kielce ont assez tranquillement pris le meilleur sur la jeunesse russe du Medvedi Tchekhov alors que dans celui pour la 5° place, le Chambéry SH a fini par arracher la victoire face à El Jaish au bout d'un match à suspense.

Paris de nouveau royal au Rhenus
Montpellier n'a pas réussi à devenir le seul recordman de victoire à l'EuroTournoi. Les hommes de Patrice Canayer ont subi la loi d'un Paris de nouveau impressionnant fin août en Alsace.

Certes les absences des Simonet, Mackovsek et autres Bonnefond ont pesé sur le match, mais la puissance affichée par le PSG a encore une fois impressionné les observateurs. En commençant par le show Omeyer ! Le natif de Cernay jouait à domicile et il ne s'est pas privé de briller. Avec 41% d'arrêts notamment face aux arrières héraultais, avec une emprise quasi permanente sur les tireurs adverses, sa majesté "Titi 1er" a donné l'assurance nécessaire à sa défense pour qu'elle ne soit pas mise sous pression comme ce fût souvent le cas l'année dernière. Restait à transformer le bon travail défensif face aux Grébille, Kavticnik et autres Laluska en performance offensive. Et si la cavalerie légère des ailes a eu quelques problèmes face à Arnaud Siffert, la puissance de feu de la base arrière s'est chargée de faire avancer le score à grande vitesse. William Accambray a été tyrannique avec ses ex coéquipiers, Mikkel Hansen s'est régalé aussi bien à la passe qu'au shoot, Marko Kopljar, seul arrière droit gaucher a mis son temps de jeu à profit pour signer une belle feuille et le duo de pivots Vori - Gunnarsson a mis au supplice la défense centrale du MAHB. Alors même en l'absence de Xavier Barachet dont la luxation du pouce pourrait au final bien se transformer en fracture, éloignant le niçois des terrains pendant un bon moment, Paris semble prêt à se jeter dans les batailles nationales et européennes. Reste quand même à ne pas oublier que la saison dernière aussi Paris avait été extrêmement convaincant à l'EuroTournoi pour au final accoucher d'une saison un peu compliquée sur bien des domaines. Pour le moment la parure du PSG est très reluisante, reste à la doter d'un mental en acier trempé. Pour Montpellier, la victoire sur Kielce et la ballade face à Chambéry devront rester les gros points positifs de ce week-end alsacien. Même si la déroute en finale est dure à avaler, la jeunesse du groupe et un liant encore à faire notamment défensivement augurent d'un vrai potentiel à développer, même si maintenant cela doit se faire assez rapidement au vu des échéances qui arrivent à grand pas.


Finales EuroTournoi 2014
Equipe ReceveuseEquipe VisiteuseScoreDateStats
El JaishChambéry272831/08>>
KielceMoscou363131/08>>
ParisMontpellier322431/08>>


Kielce déroule, Chambéry s'arrache
Pour la 3° place, les Polonais de Kielce se sont bien vengé de leur échec sur le fil face à Montpellier la veille pour atteindre la grande finale face à un Moscou encore un peu tendre tandis que pour la 5° place, Chambéry aura du batailler pendant 60 minutes pour se défaire de Qataris superbement emmenés par le duo Markovic - El Ahmar.

Kielce a du se faire un peu violence dans la petite finale pour dominer Moscou. Très mal partis avec 8-3 à la 10° minute qui sentait très mauvais pour les hommes de Talent Dushebaev, ils ont du se mettre dans le sillage du duo de gauchers croates Denis Buntic - Ivan Cupic pour se remettre peu à peu à flot. Mais Moscou va tenir jusqu'à la pause où encore une fois la mise au point du sorcier hispano-kirghize va changer la donne. Pourtant menés 20-16 à la mi-temps, au retour des vestiaires, en 15 minutes, Kielce va infliger un 12-4 aux Moscovites qui étaient devenus des oursons dans l'affaire. Tranquillement le Targi Vive va terminer le boulot dans cet ET 2014 ou seul Montpellier aura su faire front à la puissance de feu polonaise.

Pour Chambéry, les choses ont été arrachées de haute lutte. Et si El Jaish finit bon dernier de cet EuroTournoi, on pourra toujours se demander ce qu'aurait pu faire l'équipe qataries avec ses 7 internationaux et donc plus de profondeur de banc et de diversité dans le jeu. Toujours est-il que même si le CSH a été devant tout le match, il est toujours resté sous la menace d'un coup de chaud venu du désert, les absences savoyardes limitant elles aussi la puissance de feu, notamment sur la base arrière pour les protégés du duo Cavalli - Richardson. Mais les promesses des Matulic, Buffard et autres Blanc auront finalement raison du retour désespéré des coéquipiers d'un Heykel M'Gannem toujours aussi important et vert malgré ses 37 printemps.



© François Dasriaux
Partager
      Identification nécessaire pour ajouter une réaction
      Qui sommes nous | Mentions légales | Devenir annonceur
      (C) Copyright 1999-2012 EURL 2ICS - Tous droits réservés.
      joueurs | équipe | actualités